x

Un mari radin veut être enterré avec sa fortune : la vengeance de sa veuve est intelligente

L’avarice est un défaut détestable qui peut éclipser toutes les qualités chez une personne. Un avare a pour seul but d’accumuler de la richesse au point de compromettre ses relations. Son rapport avec l’argent est unique et il ne peut dépenser le moindre sou sans paniquer et regretter déjà ce sacrifice. Cela est particulièrement pénible à vivre si vous avez un conjoint avare. L’histoire de cette dame qui a vécu toute sa vie avec un homme radin en est la preuve vivante.

Il s’agit d’un récit anecdotique partagé par le forum Reddit et qui a été repris par le site Littlethings.Il raconte la vengeance d’une femme accablée par la cupidité de son mari. A la mort de ce dernier, elle a eu sa revanche et d’une manière fort intelligente. Qu’elle soit fictive ou réelle, cette histoire révèle combien l’avarice peut devenir une pathologie et rendre l’humain égoïste, voire absurde.

Avare comme jamais, son mari voulait être enterré avec tout son argent

Cet homme avait pour seul but de travailler afin d’amasser de l’argent pour devenir riche et prospère, même au péril de sa santé. Mais il était hors de question pour lui de partager cet argent avec sa femme ou encore les plus démunis. Son avarice était légendaire ; il aimait l’argent mais craignait de s’en servir au risque de le perdre. Un jour il tomba malade, et les médecins n’étant pas optimistes quant à son rétablissement, lui annoncèrent qu’il ne lui restait pas beaucoup de temps à vivre.

Il avait pour seul but d’amasser une grande fortune. Source : littlethings

L’avidité de cet homme pour l’argent dépassait l’entendement. Son atrophie imaginaire l’a même acculé à penser qu’il pouvait jouir de son argent après sa mort. Et il abhorrait l’idée qu’une autre personne puisse bénéficier de sa fortune. Sachant qu’il allait bientôt mourir, il demanda à sa femme d’enterrer tout son argent avec lui dans son cercueil. Sa femme a donc accepté d’honorer sa demande et lui a fait la promesse de tenir parole après sa mort, même si elle a toujours vécu dans la misère avec lui.

Elle a pourtant tenu sa promesse

Après le décès de son mari, les obsèques ont été organisées dans une église locale. Sa veuve était assise près de son amie, toute vêtue de noir. Son défunt mari était étendu dans son cercueil. Mais au moment où on s’apprêtait à le fermer elle demanda à avoir un moment avec son défunt mari. Elle avait ramené une boîte à chaussures avec elle qu’elle avait mise dans le cercueil avant qu’il ne soit verrouillé.

En observant cette scène, son amie lui demanda ce qu’il y avait dans la boite. La femme lui répondit qu’en bonne chrétienne, elle a tenu la promesse de mettre tout l’argent de son défunt mari dans la tombe. Etonnée, son amie lui demanda comment elle aurait pu mettre tout cet argent dans une petite boite et l’a traité de folle, vu que son mari était radin et lui avait fait vivre la misère. A cette question la veuve répondit qu’elle savait que cela allait  poser un problème et que c’est la raison pour laquelle, elle a viré tout cet argent sur son propre compte et a fait à son défunt mari un chèque qu’elle a mis dans la boîte.Grâce à sa ruse et à son idée brillante, cette femme a trouvé le moyen de profiter enfin de cet argent tout en honorant la demande de son mari décédé.

Est-ce qu’être économe veut dire être avare ?

Il arrive qu’en période de difficultés financières, on devient un peu plus économes et plus raisonnables quant aux dépenses,  au risque d’être traités d’avare. Pour autant, selon Patrick Avrane, psychanalyste et auteur de Petite psychanalyse de l’argentl’économe tente de perfectionner la gestion de son argent.Quant au radin, il demeure dans l’impossibilité de se séparer de son argent. Pour un radin, toute la vie tourne autour de ce qu’il possède. Selon le spécialiste, le radin peut même trouver dans l’écologie une justification à son avarice. 

Pascal Anger, psychothérapeute, estime quant à lui qu’un radin fait partie des gens qui ne peuvent pas donner et qui ne savent que recevoir. Et la radinerie prend alors une dimension plus large dans la mesure où elle peut concerner une information à donner, une relation amoureuse ou encore une aide à offrir à d’autres personnes.

Contenus sponsorisés
Loading...