Un infirmier meurt à 23 ans après 12 heures de garde alors qu’il était malade et dépourvu d’un bon kit de protection

Des personnes infectées, en passant par l’épuisement du corps médical jusqu’à l’incidence négative sur l’économie mondiale, la nature dévastatrice du nouveau coronavirus est criante de douleur et ce, pour chaque pan de notre société. Face à l’afflux de patients à traiter et à sauver, de nombreux établissements hospitaliers font face à une pénurie de matériel respiratoire et d’équipement approprié pour le personnel médical. Malheureusement, cela n’est pas sans entraîner des conséquences parfois dévastatrices, comme ce fut le cas en Grande Bretagne. Un jeune infirmier aurait succombé au Covid-19 car il n’aurait pas porté le matériel de protection adéquat. Son décès tragique a été relayé par le journal britannique DailyMail.

C’est à l’âge de 23 ans que décède John Alagos. Il était de service à l’hôpital afin de soigner les patients atteints du Covid-19. Malheureusement, ce jeune infirmier a commencé à présenter des signes de santé suffisamment graves pour qu’il ne puisse plus exercer ce jour-là. Seulement, il n’aurait pas été autorisé à rentrer chez lui en raison du manque de personnel d’après les déclarations de sa mère endeuillée, Gina Gustilo.

Une garde de 12 heures

C’est après de longues et épuisantes heures de travail, qu’il est retourné chez lui la nuit accompagné de maux de tête et d’une forte température témoignant d’une condition inquiétante.

John Alagos représente désormais le troisième et le plus jeune infirmier britannique à avoir succombé au virus. Le jeune s’est effondré et est décédé chez lui.

Un infirmier meurt à 23 ans après 12 heures de garde

mirror

Mme Gustilo raconte en larme les derniers moments déchirants de la conversation qu’elle a eu avec son fils malade. « J’ai demandé, pourquoi n’est-tu pas rentré à la maison ? » confie la mère éplorée. Son fils lui aurait alors répondu qu’il avait bien demandé à d’autres membres de l’équipe de le remplacer mais que la condition était telle qu’ils étaient à court de personnel, et qu’il ne pouvait donc pas partir. Elle lui aurait alors conseillé de prendre du paracétamol .

Seulement, après quelques minutes le visage de John a viré au bleu, déclare la mère en larmes. Cette dernière s’est précipitée pour appeler les urgences pendant que son fils était inconscient dans son lit. Les ambulanciers se sont trouvés dans l’impossibilité de le réanimer.

Les conditions de son décès

Durant cette épuisante épreuve, Mr Alagos traitait des patients atteints de coronavirus à l’hôpital général de Watford, qui avait la veille déclaré un « incident critique » et fermé son service d’urgences en raison d’un manque en réserves d’oxygènes.

Les collègues du jeune décédé ont confié à Mme Gustilo que son fils ne portait pas d’équipement de protection « approprié ». La mère révèle que les dispositifs utilisés ne protégeaient pas totalement la bouche. « Ils portaient les masques classiques » précise la femme endeuillée.

L’hôpital général de Watford s’est quant à lui exprimé dans un communiqué de presse qui stipulait : « Notre personnel est pleinement informé des symptômes du Covid-19 et nous ne nous attendrions jamais à ce qu’un membre du personnel médical reste au travail s’il présente des symptômes ou qu’il ne se sent manifestement pas bien ».

La porte-parole de l’établissement a également précisé que l’établissement a toujours tenu son personnel informé des dernières directives en matière d’équipement médical pour qu’ils s’assurent qu’ils bénéficient d’un bon niveau de protection. Pour finir, elle a ajouté, « John était très populaire et nous manquera beaucoup ».

John Alagos ne présente en rien un cas de comorbidité comme le précise sa mère brisée qui assure que son enfant n’avait aucun problème médical.

Un rappel des symptômes du coronavirus

Les dégâts intrinsèques au virus sont plus que jamais visibles. Se responsabiliser face au fléau ambiant, c’est être à cheval sur les différents signes qui se profilent et réagir au plus vite. Selon l’OMS, il s’agit essentiellement de:

  • Toux sèche
  • Fièvre
  • Fatigue
  • Un nez qui coule
  • Une congestion nasale
  • Des maux de gorge
  • Une diarrhée
  • Troubles respiratoires

Les médecins soulignent également une altération du goût et de l’odorat, qui selon une étude relayée par Le Monde, seraient des marqueurs importants du Covid-19.

En cas d’un ou de plusieurs symptômes sévères, il est indispensable de contacter le Samu au plus vite.

Lire aussi Covid-19 : 3 frères d’une même famille meurent du coronavirus après une fête d’anniversaire

Contenus sponsorisés