Un homme riche décide de montrer à son fils ce que c’est que d’être pauvre

Sommaire

Un jour, aux États-Unis, un père très riche décide d’emmener son fils passer quelques jours avec une famille très pauvre dans une ferme à l’autre bout du pays, pour qu’il se rende compte de la chance qu’il a d’être né dans un milieu aisé.

Au retour, le père demande à son fils comment il a trouvé le voyage. « C’était super, papa », répond le fils. « Tu as vu comment les gens peuvent être pauvres ? » demande le père. « Oh oui », dit l’enfant.

« Alors, que retiens-tu de ce voyage? », interroge le père avec assurance. Voici la réponse du fils :

« J’ai vu que nous avons un chien et qu’ils en ont quatre. Nous avons une piscine qui arrive au milieu de notre jardin et ils ont un ruisseau qui n’a pas de fin. Nous avons des lanternes dans notre jardin et ils ont les étoiles.

Notre terrasse s’arrête à la cour avant et ils ont tout l’horizon. Nous avons un petit morceau de terre pour vivre et ils ont des champs qui vont au-delà de notre vue.

Nous avons des gens qui nous servent, mais eux servent aux autres.

Nous achetons notre nourriture, tandis qu’ils font pousser la leur. Nous avons des murs autour de notre propriété pour nous protéger, ils ont des amis pour les protéger. »

Le père resta sans voix, et le fils ajouta : « Ce voyage m’a montré à quel point nous sommes pauvres ».

Voici quelques comparaisons intéressantes, aux États-Unis :

albany_vs_atlanta

 

1050 $ par mois à Albany pour 200 m²// 3747 $ par mois pour un deux chambres à Atlanta

miami_vs_ocala

 

4000 $ par mois à Miami // 650 $ par mois à Ocala

New_York_vs_Catskils

 

7000 $ par mois pour 2 chambres à New York // 1350 $ par mois pour une ferme de 250 m² dans les montagnes Catskill

tulsa_vs_okmulgee

2 350 $ par mois au centre-ville de Tulsa, Oklahoma // 850 $ par mois à Okmulgee, Oklahoma

Lire aussi Astrologie : les peurs et les complexes qui torturent les 12 signes du zodiaque (et qu’ils ont du mal à avouer)

Contenus sponsorisés