x

Un homme qui voulait filmer des fantômes dans sa maison découvre que sa femme couche avec son garçon

La vie ne finit pas de nous surprendre et ce fut le cas pour un homme qui a découvert des faits insolites sur la caméra de surveillance installée dans sa cuisine. En pensant pouvoir filmer une activité paranormale dans cette pièce de la maison, il découvre en réalité les images de sa compagne donnant des câlins à son fils de 16 ans.

Relayée par le journal américain le New York Post, cette histoire est on ne peut plus choquante. Un homme a été horrifié après avoir découvert un enregistrement pour le moins inattendu.

La caméra a enregistré des preuves qu’il ne soupçonnait pas

L’homme a installé une caméra vidéo dans sa cuisine parce qu’il soupçonnait l’existence de fantômes qui hantaient sa maison. Il voulait ainsi avoir des preuves concrètes pour s’en assurer. Mais le lendemain, il oublia d’éteindre la caméra. Et qu’elle en fut sa surprise lorsqu’il a découvert des images aussi surprenantes que horrifiantes. La vidéo montrait une scène d’amour entre son fils de 16 ans et sa belle-mère qui n’est autre que la compagne de l’homme en question. Ces derniers ont été filmés en train de s’embrasser et de se caresser. 

Un homme voulait capturer des images de fantômes. Source : nypost

Outré par sa découverte, le père du garçon a demandé des explications. Mais la femme qui a 28 ans, a qualifié ce geste comme un câlin innocent. Par la suite, son fils a raconté une histoire tout à fait différente, en admettant qu’ils ont eu plusieurs relations sexuelles auparavant et dans une chambre d’hôtel. De suite, l’homme a appelé la police pour arrêter sa compagne.

La femme et l’adolescent ont eu plusieurs fois des relations sexuelles. Source : Mirror

La femme a au départ affirmé qu’elle croyait que 16 ans était l’âge du consentement, puis a très vite avoué sa honte et son embarras quant à son agissement. 

Le tribunal a appris que l’aventure sexuelle entre la femme et l’adolescent avait débuté lorsque cette dernière s’est rendue dans la chambre de son beau-fils afin de parler avec lui des leçons de conduite. L’entrevue s’est transformée en chatouilles puis en câlins et baisers, pour se terminer en relation sexuelle.

La femme a fini par plaider coupable et le juge a placé la femme en détention provisoire en attendant sa condamnation.

Comment un adolescent peut-il être victime d’un prédateur sexuel ?

L’adolescence est une période charnière. L’ado se cherche et se découvre durant cette période compliquée. Souvent, les parents ne savent pas comment agir et se voient pris entre la nécessité de le laisser grandir en faisant ses propres expériences et celle d’être auprès de lui et de l’accompagner afin de le protéger.

Faire des mauvaises rencontres est ce qui peut arriver de pire à un adolescent. Le numérique et les réseaux sociaux sont des facteurs de risque et peuvent l’exposer à des images choquantes, du harcèlement ou à être la cible d’un prédateur sexuel. Il faut noter que ce dernier peut tout aussi être un membre de l’entourage proche ou une personne vivant sous le même toit que l’enfant.

Les adultes ciblent souvent les adolescents en les séduisant et en les amenant à avoir avec eux une relation sexuelle. Et pour ce faire, ils instaurent une confiance entre eux et leur victime de façon à ce que les adolescents perçoivent cette relation comme romantique. Selon une étude qui s’est penchée sur la méthode des prédateurs sexuels, près de 75% des victimes ayant eu des relations avec des délinquants sexuels ont recommencé la même expérience. En notant toutefois que les jeunes gays qui se posent des questions sur leur sexualité sont d’autant plus vulnérables.

Contenus sponsorisés
Loading...