Un homme meurt après l’explosion de sa cigarette électronique

La cigarette électronique est une alternative pour arrêter de fumer et plusieurs personnes soucieuses de leur santé, choisissent cette option pour renoncer au tabac en estimant qu’elles sont plus efficaces que les timbres et les gommes à la nicotine. Toutefois, les E-cigarettes ne sont pas dénuées de danger, car en plus de la toxicité de ses composants, s’ajoutent des explosions mortelles. Relatée par nbcNews, la tragédie d’un américain nous révèle le risque potentiel de cette cigarette de substitution.

William Eric Brown a été une victime parmi d’autres d’une E-cigarette

Ce jeune homme, âgé alors de 24 ans, a quitté son domicile pour se rendre à un magasin de vente de cigarettes électroniques afin de s’approvisionner en produits de vapotage. Mais alors qu’il était dans sa voiture, devant le magasin, sa cigarette électronique a explosé, causant au jeune homme un traumatisme pénétrant. Et d’après le médecin légiste, William est décédé suite à un infarctus cérébral et d’une hernie causée par l’ouverture de l’artère gauche de son cou, due à l’explosion ; un morceau de métal était logé dans sa nuque, sectionnant ainsi son artère carotide gauche.

Malheureusement, d’autres cas similaires se sont produits notamment en Angleterre, après qu’un dispositif de chargement incompatible à la cigarette a provoqué l’explosion d’une e-cigarette.

Qu’est-ce qui fait exploser la cigarette électronique ?

La cigarette électronique est un moyen parmi d’autres pour arrêter de fumer ou encore d’obtenir sa dose de nicotine sans subir les méfaits du tabac. Cependant son danger est aussi mortel puisqu’elle peut causer de graves brûlures au troisième degré ou encore la mort, sans oublier les inconvénients de ses composants nocifs pour la santé.

Il se trouve que la batterie de la cigarette électronique est la source du problème. En effet, la plupart des E-cigarettes sont chargées par une batterie lithium-ion. On retrouve ces batteries dans plusieurs gadgets électroniques, notamment les ordinateurs portables, caméras ou encore les voitures hybrides. Toutefois avec une cigarette électronique, le danger est plus grand. Une batterie alimente le dispositif qui transforme le liquide en vapeur. Et même si le risque de défaillance est considéré comme faible, il peut se produire dans certains cas rares.

En effet, selon Battery University, le lithium-ion est sans danger mais dans certains cas, des particules métalliques microscopiques peuvent se mettre en contact avec d’autres parties de la cellule de la batterie, engendrant de ce fait, un court-circuit dans la cellule. De même lorsque la batterie est défaillante, l’électrolyte peut chauffer jusqu’à l’ébullition, une pression interne se produit faisant altérer le joint. De ce fait une pression se relâche violement faisant ainsi propulser la batterie et le conteneur telle une balle.

A contrario, les batteries lithium-ion utilisées dans les ordinateurs ou les outils portables sont protégées par des boitiers solides empêchant ainsi l’explosion de la batterie en cas de défaillance.

Que faut-il faire pour éviter l’explosion d’une E-cigarette

Tout d’abord, il est primordial de choisir une cigarette électronique de bonne qualité qui répond aux normes de sécurité. Il faut également, éviter d’exposer la cigarette électronique à une source de chaleur extérieure, comme les rayons du soleil, des courts circuits ou une surcharge lorsqu’elle est branchée sur un port USB qui n’est pas compatible.

Par ailleurs, La F.D.A a proposé une réglementation de la cigarette électronique, en interdisant notamment la vente de cet appareil aux Américains de moins de 18 ans et en incitant les fabricants à dévoiler les ingrédients de leurs produits. Elle recommande par ailleurs de s’assurer que les cigarettes électroniques répondent aux normes avec des fonctions de sécurité et d’interdire à toute personne de charger sa E-cigarette pendant la nuit.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close