Un homme meurt après l’explosion de sa cigarette électronique

Arrêter de fumer peut s’avérer très dur. De ce fait, entre séances d’hypnose et thérapie, les personnes fumeuses essaient plusieurs moyens pour y arriver. Durant la dernière décennie, l’utilisation de la cigarette électronique a pris beaucoup d’ampleur chez les personnes désireuses d’abandonner complètement la cigarette traditionnelle. Toutefois, elle n’est pas sans danger, et peut s’avérer mortelle dans certains cas. Comme en témoigne cette histoire relayée par BBC.

Vapoter est-il réellement sans danger ? Et dans quelles mesures la cigarette électronique peut-elle aider à arrêter de fumer ? Voilà des questions que les spécialistes se posent après la popularité grandissante de la cigarette électronique. Il y a bien un point sur lequel tout le monde peut s’accorder, la cigarette électronique permet en réalité de remplacer une addiction par une autre puisqu’on maintient la présence de la nicotine. Mais, dit-on, les ravages au niveau de la santé seraient moindres. Cela est-il sûr pour autant ? Pas vraiment d’après les nombreux cas d’incidents, des fois mortels, qui surviennent après une utilisation prolongée de la cigarette électronique.

Comme le rapportent nos confrères de Fox News, William Brown âgé de 24 ans, est mort d’un traumatisme pénétrant du cou. La cause derrière cet accident tragique n’est autre que sa cigarette électronique. Etant asthmatique, l’un de ses amis lui conseilla de vapoter au lieu de fumer, pensant ainsi lui venir en aide sans se douter de la suite funeste des évènements. Sur son chemin de retour à la maison, le jeune homme tentait de se servir de son nouveau gadget sauf que ce dernier éclata, les débits ayant sanctionné sa carotide gauche et endommagé son crâne. En effet, un fragment se serait infiltré dans sa gorge, lui sectionnant une artère, causant ainsi un accident vasculaire cérébrale. Le fragment, comme le rapporte sa grand-mère n’a pas pu être retiré à temps pour le sauver. 

cigarette électronique

Selon les enquêteurs, la batterie de l’appareil était défectueuse, causant ainsi l’explosion. L’accident s’étant produit sur le parking, le gérant du magasin de cigarettes électroniques en question, appela le service d’urgence quand il aperçut le jeune homme se débattre à l’endroit où il était stationné. Il fut immédiatement conduit à l’hôpital, où il succomba deux jours plus tard.

Les dangers de la cigarette électronique 

Bien que préconisée pendant la période de sevrage de cigarette, elle ne représente pas un moyen efficace pour arrêter de fumer. Elle peut par contre vous aider à baisser graduellement votre consommation jusqu’à l’arrêt.  Mais elle n’est pas sans danger. Selon une étude réalisée par le Journal of The American College of Cardiology, la cigarette électronique pourrait augmenter le risque de maladies cardio-vasculaires à cause des arômes artificiels qu’elle peut contenir. D’un autre côté, des recherches scientifiques effectuées le American Journal of Physiology, auraient révélé l’implication potentielle du vapotage dans l’apparition d’inflammations pulmonaires.

Il va sans dire que cette méthode n’est pas la plus exemplaire, puisqu’il s’agit de substituer une addiction par une autre. La nicotine étant toujours présente. Pour arrêter de fumer, et si vous n’avez pas les moyens de consulter un spécialiste, il est toujours possible d’y arriver de façon efficace.

La première étant de faire preuve d’une vraie volonté d’arrêter de fumer. Ce n’est pas toujours facile surtout si la plupart des personnes de votre entourage sont fumeuses. Commencez par établir une liste des choses négatives engendrées par la cigarette, vous pourriez vous concentrer sur la partie budget et évaluer les dépenses qui y sont relatives. Calculez le coût total sur la base d’une semaine, et créez un système d’auto motivation. Par exemple, si fumer vous coûte 60 euros par semaine, vous pourriez vous offrir un cadeau ou une bonne soirée avec cet argent pour vous féliciter de votre première semaine de sevrage. Une fois que vous vous serez habitué à votre nouveau mode de vie, vous allez vous rendre compte que sur la base d’un mois, cela vous fait quand même un petit pactole de 240 euros. Vous pouvez l’utiliser pour vous offrir une petite escapade le temps d’un week-end.

Par la suite, essayez de repérer les moments où vous fumez le plus souvent. Généralement, c’est relatif à une certaine routine comme le fait d’allumer une cigarette après un repas ou en période de stress. Vous devez savoir que l’envie de fumer ne dure que quelques minutes, soyez donc patient et attendez que ça passe. 

Vous pouvez également en parler à votre entourage fumeur pour leur expliquer votre volonté d’arrêter. Il se peut que vous ayez à limiter vos sorties avec eux pour un premier temps, jusqu’à ce que vous vous habituiez à votre nouvelle vie de non-fumeur.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close