Un homme est condamné à avoir une érection permanente après une opération du nez qui s’est mal déroulée

Ce qu’on appelle priapisme est une érection prolongée et douloureuse. Ce trouble affecte le désir sexuel de l’homme au point d’en perdre la capacité à éjaculer. Cette condition endommage également la fonction érectile de façon persévérante comme l’en témoigne le cas de cet homme, dont l’érection persistante et douloureuse a eu lieu après sa chirurgie du nez. Nos confrères du journal Metro en livrent les détails.

Neven Ciganovic, un croate de 45 ans est un accro à la chirurgie plastique. Pendant l’un de ses nombreux passages sous le bistouri pour se refaire le nez, l’homme a fait face à une érection permanente et douloureuse.

Priapisme suite à une chirurgie du nez

L’érection indésirable et douloureuse dont il est question est à la fois durable et non accompagnée de désir sexuel a rapporté le journal METRO. Sa libido en a été gravement affectée.

« J’étais en Iran pour une rhinoplastie pour le film documentaire que British Channel 4 tourne sur ma vie. » a déclaré Neven Ciganovic avant de continuer, « Nous n’avons pas enregistré la chirurgie mais uniquement les séances de consultation avec le médecin. Ils m’ont fait une anesthésie générale et j’y ai mal réagi. »

neven
Neven avant les interventions chirurgicales – Source : Unilad

Et c’est au cours de cette opération, que le croate de 45 ans a été diagnostiqué avec un priapisme. Alors que l’homme ne supportait pas les douleurs, on lui a refusé des analgésiques selon ses propres dires. Il s’est cependant rétabli dans un hôpital de Belgrad, la capitale serbe. « Je séjourne à l’hôpital de Belgrade mais malheureusement, je ne reçois pas d’analgésiques car ils ne les donnent pas aux patients ici. Je continue donc de souffrir » a déclaré Neven, qui a dû rester hospitalisé les cinq jours ayant suivi l’opération. Il a toutefois été soulagé de son priapisme après avoir reçu une autre opération. Mais ce n’est qu’après plusieurs mois qu’il sera complètement rétabli.

neven1
Neven a subi plusieurs chirurgies plastiques pour atteindre la perfection esthétique – Source : Unilad

Un homme criblé de chirurgie plastique

Le bilan de transformation chirurgicale de Neven est plutôt impressionnant. Il a subi plus d’une douzaine d’opérations de chirurgie plastique, avec trois opérations du nez et d’autres sur les lèvres, l’estomac et le menton.

L’homme empli de tatouages pense que la dernière opération du nez, celle qui corrigera un septum bancal, est censée améliorer son apparence. Cela le lancera alors dans la célébrité internationale.

« J’ai hâte de voir un film sur moi-même. Channel 4 m’a consacré un épisode entier. Je pense que c’est une grande chose et j’espère que c’est le début de ma carrière internationale. » a-t-il dit.

neven2
L’homme compte devenir une célébrité internationale – Source : Unilad

Se rendant compte des critiques dont il fait l’objet, il a adopté une devise : « Mieux vaut me haïr pour ce que je suis que de m’aimer pour ce que je ne suis pas ». 

Il compte également recourir à des traitements non chirurgicaux afin d’améliorer son apparence. Il compte ainsi subir un lifting « vampire » qui consiste à extraire les plaquettes du sang d’un patient. Ces dernières seront censées être utilisées comme agent de comblement de la peau.

Concernant les critiques selon lesquelles, il n’a fait qu’aggraver son look, il a déclaré : « J’entends souvent des gens dire que j’avais meilleure apparence avant la chirurgie. C’était il y a longtemps et je suis curieux : qui n’aura pas meilleure mine s’il parait avoir 20 ans de moins ? »

Les causes du priapisme

Selon Doctissimo, le priapisme se définit par un état d’érection prolongée de plus de 4 heures, et peut être douloureux. Il se caractérise par un blocage du sang dans les organes érectiles de la verge.

Une multitude de facteurs, cependant, peuvent générer une formation de priapisme. En effet, ce peut être des conséquences nocives qui se manifestent chez une personne à la suite d’un traitement ou acte médical par un professionnel de la santé (facteur iatrogène). Concernant les traitements, il existe en effet, quelques médicaments très utilisés mais bien mauvais pour la vie sexuelle. Il existe d’autres cas d’abus par exemple de l’utilisation du viagra, comme c’est le cas de Danny Polaris qui a regretté amèrement sa décision.

Dans les cas de priapismes veineux et intermittents, les causes sont souvent les suivantes : La drépanocytose qui est une affection génétique qui touche les globules rouges, l’utilisation de psychotropes (à l’instar d’un homme qui, à la suite d’une prise de médicaments, a eu une érection de trois jours) et les injections intra-caverneuses (utilisées dans le cas de cancer de la prostate ou cancer de la vessie)

Dans le cas de priapisme artériel, il est peut être causé par un  choc reçu au niveau du périnée ou à la base de la verge.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close