Un homme contracte une infection due à une bactérie mangeuse de chair

Une grave infection mangeuse de chair. C’est ce qu’a attrapé un texan après une habitude que la plupart d’entre nous partageons. Dans les premiers temps, il pensait simplement avoir une verrue avant que sa peau soit littéralement rongée et que ses blessures soient profondes. Ces dernières n’ont fait qu’augmenter et sont véritablement choquantes sur les photos qui peuvent heurter les âmes les plus sensibles. Ce témoignage inquiétant nous est relayé par nos confrères du site britannique The Daily Mail.

Avant de contracter cette terrible infection, l’homme avait quelque chose que l’on pourrait considérer comme anodin. Pourtant, ce dernier a contracté une bactérie qui lui a rongé la chair. Il a dû subir une greffe de peau et tient maintenant à mettre en garde les autres contre une dangereuse habitude que nous ne considérons pas, pour la grande majorité d’entre nous.

Une habitude dangereuse

C’est en se promenant pieds nus dans un gymnase que l’homme s’est exposé à cette dangereuse bactérie qui ronge la chair. Il a même envoyé un email au Rod Ryan Show, un talk-show célèbre, pour mettre en garde les auditeurs de cette habitude qui peut mener à de nombreuses affections cutanées. Il y raconte son cauchemar en insistant bien sur le fait qu’il faille toujours porter des chaussures dans les douches publiques. Une mise en garde nécessaire quand nous savons que la plupart des sportifs marchent pieds nus dans les douches des salles de gym.

Des symptômes inquiétants

L’omission de cet homme lui a été fatale puisqu’après cette douche, il a remarqué une tache dure sur son pied gauche. S’en suivirent des symptômes inquiétants tels que des démangeaisons à cette zone. A sa consultation chez le médecin, on a annoncé au patient qu’il avait une verrue plantaire ou une tumeur bénigne du pied causée par le papillomavirus humain. Au lieu de s’en inquiéter, il a décidé de la traiter avec des soins qu’il trouvait sur Internet. Il raconte : «J’ai essayé le ruban adhésif, les écorces de banane, le vinaigre et les traitements acides en vente libre sans succès. Ce n’est qu’environ six mois plus tard, que je suis allé voir quelqu’un. »

Une erreur de diagnostic

Croyant qu’il s’agissait d’une simple verrue, le médecin lui a administré un traitement à la cantharidine, un soin à base de scarabée qui entraîne la formation de cloques sur la zone où est appliqué ce dernier. A chaque séance, le médecin retirait la peau et appliquait une pommade. Mais c’était sans compter la multiplication de ces « verrues » et l’échec de toutes les solutions proposées par le médecin. Une erreur qui allait se transformer en véritable cauchemar pour l’homme qui avait omis de porter des sandales sous les douches.

infection bacterie

dailymail

Une douleur atroce

L’homme qui pensait n’avoir qu’une simple verrue a commencé à subir des traitements plus concentrés. Seulement, son pied gonflait de plus en plus. Il explique : « La douleur était si forte que je ne pouvais pas marcher. Je ne pouvais même pas mettre ma jambe vers le bas car le sang qui coulait sur mon pied ferait gonfler la peau et me causerait une douleur atroce. »

Après quelques mois, l’homme prend la décision de subir une opération. Pour cette dernière, il a été nécessaire de greffer de la peau de morue sur le pied blessé de ce dernier et heureusement les lésions se sont refermées. Le patient devra attendre un mois avant de pouvoir marcher correctement.

morceaux chair

dailymail

Une mise en garde

Après cette terrible expérience, l’homme a appris une leçon et tient à la transmettre au plus grand nombre. « Maintenant, ne faites pas la même erreur que moi » exhorte-t-il. Puis d’ajouter : « «Rendez-vous service, portez des chaussures dans tout endroit public où il y a de l’eau.

Ce virus se développe dans ces endroits ». Il invite les personnes à prendre soin de leurs pieds afin qu’ils prennent soin d’eux. Une piqûre de rappel indispensable quand nous savons que la plupart des personnes oublient de porter des sandales sous les douches, une habitude très dangereuse.

Endroits publics : les habitudes à prendre

Comme dans les gymnases, les piscines peuvent également être de véritables nids à microbes ! C’est pour cette raison qu’il est indispensable de se parer de bonnes habitudes pour limiter ces risques. En effet, le port du bonnet de bain et de lunettes est requis pour éviter les otites ou encore d’autres infections. Marcher pieds nus est donc un geste à bannir pour ne pas attraper des mycoses, comme dans le témoignage relaté précédemment.

Lire aussi Un papa partage une photo déchirante de son fils malade d’une pneumonie et d’une infection possible au coronavirus : voici les symptômes du bébé

Contenus sponsorisés