Un homme a entendu un craquement lorsque son pénis s’est cassé en deux pendant des rapports sexuels

L’excitation masculine se caractérise par une érection due à des corps caverneux qui s’engorgent de sang.  Pour cet homme en plein rapport sexuel avec sa petite amie, cet instant d’exaltation a viré au drame. C’est au milieu de leurs ébats que ce dernier entend un craquement, s’en suit alors une douleur intense. Découvrez le récit de cette histoire relayée par le journal américain le New York Post.

Sean Marsden est un homme de 48 ans. Il est en plein rapport sexuel avec Louise Gray, sa petite amie de 36 ans lorsqu’il entend un son de craquement. Immédiatement après son pénis enfle et devient extrêmement douloureux.

pénis cassé

« La taille d’une bouteille de vin »

Après avoir entendu un craquement Sean comprend tout de suite ça ne va pas : « Je l’ai entendu se casser et j’ai tout de suite dit à Louise que quelque chose va mal » raconte l’homme. Sean venait en réalité de se fracturer le pénis. « Je l’ai attrapé et ça n’a pas arrêté d’enfler. Je pensais que ça n’allait pas s’arrêter. Le pénis du malheureux quadragénaire aurait atteint selon lui la « taille d’une bouteille de vin », la douleur qui a accompagné cette fracture était insupportable.

sean louise

Sean décrit sa souffrance durant cette journée : « La douleur était impossible. C’était vraiment atroce. Ça arrivait par vagues ». Louise ainsi que son petit ami n’ont pas tardé à contacter les urgences. Le diagnostic tombe alors : rupture de l’urètre.

Les chirurgiens ont pu soigner Sean en effectuant une exploration pénienne. On lui a administré de la morphine afin de calmer la terrible douleur.

sean louise opération pénis

Un mois d’abstinence

Les médecins ont donc pu sauver le pénis de Sean. Pour que celui-ci se soigne correctement, il a été enveloppé de bandages et une tige venait supporter son organe afin que le muscle revienne à sa forme initiale.

Louise revient sur cette expérience d’où elle ressort « traumatisée » : « J’étais absolument sous le choc lorsque c’est arrivé », puis d’ajouter « je ne savais pas qu’un pénis pouvait se casser, je me suis sentie tellement mal après coup ». Louise ne peut s’empêcher de se sentir coupable pensant qu’elle était responsable de ce qui est arrivé.

Après avoir été soigné Sean ne pouvait plus marcher pendant des jours. Les médecins lui ont strictement interdit d’avoir des rapports sexuels avant au moins un mois.

La fracture du pénis, une question d’angle

Comme vous l’aurez compris la fracture du pénis est une expérience assez douloureuse voire traumatisante pour les deux personnes impliquées. C’est néanmoins un évènement assez rare pour ne pas avoir à réellement s’y soucier. Une étude brésilienne reprise dans le Figaro aurait analysé 12 ans de dossiers médicaux afin d’étudier le cas des fractures du pénis. La plupart des patients auraient lors de l’accident ressenti une vive douleur et auraient témoigné de l’apparition d’un hématome. Près de la moitié auraient entendu le même craquement que Sean lorsque c’est arrivé.

De plus cette étude révèle une donnée intéressante : Dans près de la moitié des cas, la femme était « au-dessus ». En effet, les chercheurs expliquent cela par le fait que lorsque tout le poids du corps de la femme repose sur le pénis lorsqu’elle est dans cette position, celui-ci peut se retrouver dans une situation plus à risque dépendant de l’angle de pénétration.

Il en reste que selon le Dr Saïd Arza, la fracture du pénis est une « pathologie bénigne qui dans la grande majorité des cas n’entraîne pas de complications à long terme ».

Lire aussi Des détenus coupe le pénis d’un pédophile et lui arrache le cœur

Contenus sponsorisés