Un garçon de 7 ans meurt dans un tragique accident : 10 ans plus tard, les parents découvrent l’impensable sur sa tombe

La mort d'un enfant est une épreuve difficile qui secoue les parents à bien des niveaux car elle va contre le sens même de la vie. D’ailleurs, suite à cet événement tragique, ils essaient de garder cet enfant vivant en honorant sa mémoire. C’est ce que les parents de Svein-Erik ont essayé de faire sur sa tombe.

La douleur de la perte d’un enfant

Les parents peuvent éprouver des émotions diverses suite à la perte d’un enfant. Le choc d’une telle perte peut provoquer une énorme colère qui est somme toute naturelle.

La culpabilité peut également être intense. Les parents peuvent même se battre avec l’idée qu’ils auraient pu ou dû empêcher la mort de cet enfant, à cause de la croyance irrationnelle que les parents doivent toujours protéger leurs enfants. Cette culpabilité peut avoir d’autres sources aussi. Les parents peuvent se sentir coupables de choses qui ont été dites ou non-dites, en passant en revue des moments normaux de relations parent-enfant. Il se peut qu’ils  craignent même que cela soit une punition pour un péché imaginaire dû à leur propre passé ou qu’ils se sentent coupables d’être encore vivants et non leur enfant. Les parents peuvent éprouver des émotions comme la solitude, la tristesse, l’envie, l’anxiété et l’impuissance.

La mort d’un enfant est une perte pour la famille et tous les membres sont concernés : père, mère, frères, sœurs, grands-parents, tantes et oncles. Chacun d’eux fait face à son propre sentiment de perte profondément personnel.

L’histoire de ces parents que nous allons vous présenter dans cet article, montre le chagrin dû à la perte de leur enfant de 7 ans, ainsi que la volonté d’honorer sa mémoire à tout prix.

L’horrible perte d’une famille

En juillet 2008, Tom-Rune Bertelsen et Lone Sveum Bertelsen ont vécu le pire cauchemar de tous les parents. Leur fils Svein-Erik Bertelsen est décédé dans une tragique noyade, il était âgé de seulement 7 ans.

Un garçon de 7 ans meurt dans un tragique accident

Le garçon a été enterré dans un cimetière à Drammen, en Norvège, un endroit agréable et tranquille où sa famille pourrait se rassembler et se recueillir sur sa tombe.

Pendant dix ans, le petit garçon manquait horriblement à ses parents Tom-Rune et Lone Sveum, parti beaucoup trop tôt selon eux. Svein-Erik était un enfant énergique qui aimait les dragons et les personnages de dessins animés tels que Shrek.

En conséquence, sur sa pierre tombale, Lone et Tom-Rune ont placé une petite figurine de dragon. Leur fils avait souvent joué avec ce jouet et ils ont pensé qu’il était judicieux de le laisser sur sa tombe. Mais la figurine du dragon n’est cependant pas restée longtemps, car elle a été volée après quelques années seulement.

Un garçon de 7 ans meurt dans un tragique accident

En plus des dragons, Svein-Erik aimait aussi les épées. Une épée en particulier, celle qu’il avait eue lors d’un voyage à Legoland. Et tout comme le dragon, ses parents l’ont placée sur la tombe. Mais à cause de ce qui est arrivé au dragon, le père de Svein-Erik a monté l’épée sur un support renforcé pour qu’elle soit bien fixée. Et donc l’épée est restée en place pendant longtemps.

Mais un jour, lorsque les parents et la grand-mère de Svein-Erik ont visité la tombe, ils ont réalisé qu’il manquait quelque chose. L’épée avait été volée.

Inquiétude et colère

Tom-Rune était furieux. Il était en colère, triste et très déçu. 

"C’est absolument incroyable. Je ne comprends pas comment c’est possible, cette fois, ils doivent avoir vraiment lutté pour enlever l’épée. Un petit enfant n’aurait pas pu l’enlever, alors c’est sûrement un adulte, peut-être deux.", a-t-il affirmé.

La maman a également écrit un post sur Facebook expliquant ce qui s’était passé. Heureusement, la famille a reçu beaucoup de soutien suite au vol, principalement d’amis et de connaissances qui étaient tous en colère et déçus de cet acte.

Pour honorer Svein-Erik, un dragon a été gravé sur sa pierre tombale. Tom, Lone et le frère de Svein-Erik ont le même tatoué sur leur corps.

Un garçon de 7 ans meurt dans un tragique accident

Heureusement, avec le dragon gravé sur la pierre tombale de Svein-Erik, sa famille peut maintenant honorer sa mémoire et le pleurer en paix.

Voler des choses sur la tombe d’un enfant, ou de n’importe quelle tombe est un acte d’une extrême bassesse de la part de personnes sans morale, et cela ne devrait pas arriver.

Lire aussi Des parents abandonnent leur nouveau-né à l’hôpital parce qu’ils n’ont pas pu payer la césarienne

Contenus sponsorisés