Un garçon de 11 ans atteint d’un cancer du cerveau a un dernier souhait avant de mourir

Le cancer est une maladie qui peut être agressive et mortelle dans certains cas. Celui-ci l’est encore plus particulièrement pour les enfants dont le système immunitaire n’est pas assez développé pour combattre la maladie. Il n’y a parfois rien à faire pour sauver ces enfants. John Francis Hoague-Rivette est un petit garçon de 11 ans atteint d’un cancer du cerveau rare et très agressif. Pour l’aider à faire face à sa maladie, le petit garçon aurait un dernier souhait à réaliser. Découvrez les détails de cette histoire bouleversante et touchante, relayée par nos confrères de foxnews.

John Francis Hoague-Rivette est un petit garçon de 11 vivant à New York aux États-Unis. Il tombe mystérieusement malade en Mars dernier et est admis dans l’Albany Medical Center, où une série de tests a été réalisée pour essayer diagnostiquer le mal du petit. Pensant d’abord à un dysfonctionnement du système immunitaire, les premiers traitements des médecins ne font pas effet.

Le diagnostic

C’est en réalisant des scanners du cerveau de John que les médecins se rendent compte que les masses présentes dans le cerveau du petit garçon n’étaient pas simplement des inflammations. La nouvelle bouleversante tombe, John est atteint d’un gliome de stade 3, une forme rare et agressive de cancer du cerveau.

Parmi les symptômes du petit John on peut compter des difficultés à parler, à marcher ou encore à manger. Sa santé a rapidement décliné et des crises d’épilepsies ont commencé à apparaître. Après de longues opérations et de multiples traitements, le petit garçon a été renvoyé chez lui à Whitehall dans New York. Sa famille déclare qu’il n’y aurait qu’une seule chose qui l’aiderait à combattre son mal.

josh en compagnie de soldats

Un dernier souhait

Pour raconter l’histoire de son fils, Carrie Rivette déclare : « L’arrière grand-père de John a servi lors de la seconde guerre mondiale, son père a servi dans la marine et a été pompier, son père ainsi que son grand-père ont servi dans la marine », ses oncles ont aussi servi dans l’armée de l’air. Le garçon est fasciné par les adultes qui l’entourent et leur métier, sa maman affirme qu’ « il a grandi entouré de ces gens, il sait qu’ils font partie de quelque chose de grand. Il les respecte et les admire ». La tante de celui-ci aurait ouvert une campagne sur le site Gofundme demandant à quiconque d’envoyer des patchs de police, de pompiers ou de l’armée, car cela rendrait extatique le petit garçon.

patches militaire

La réponse des internautes a été sans pareil, des policiers, des pompiers et des militaires à travers les 4 coins des Etats-Unis ont répondu présent en envoyant des habits et autres reliques que le garçon garde précieusement. La maman ravie déclare qu’il y a « beaucoup d’objet pour pouvoir compter ». Certains ont même fait le déplacement afin d’égayer les journées de John. Le petit garçon aurait même reçu le statut honoraire de capitaine de la part du shérif du comté de Washington.

Malheureusement la famille a annoncé qu’après avoir combattu sa maladie pendant des mois, le petit garçon nous a quitté le 23 Octobre dernier.

josh et sa maman

Le cancer du cerveau, ses symptômes

Il existe deux types de tumeurs qui peuvent se trouver dans la zone cérébrale, les tumeurs bénignes et les tumeurs malignes. Il faut savoir qu’on compte près de 6000 cas de tumeurs cérébrales chaque année en France.

Comme leur nom l’indique, les tumeurs bénignes sont généralement sans danger et non cancéreuses. Elle ne se propagent pas dans les organes du patient atteint et sont généralement plus aisées à extraire par chirurgie.

Les tumeurs malignes quant à elles sont des masses cancéreuses, les extraire peut être très compliqué car elles s’attachent à un tissu voisin et donc cérébral. L’extraction implique donc parfois l’endommagement d’une zone cérébrale.

Les symptômes du cancer du cerveau peuvent varier selon la zone touchée par les métastases. Il en existe souvent plusieurs chez un patient atteint. Néanmoins dans la plupart des cas on retrouve les symptômes suivants : des nausées, des vomissements, des crises d’épilepsie ainsi qu’une faiblesse de muscle inexpliquée. Il n’est aussi pas rare de remarquer des troubles de l’équilibre ainsi qu’une difficulté à manger.

Lire aussi Cette maman meurt après avoir appris que les symptômes du cancer étaient un effet secondaire « normal » de la contraception

Contenus sponsorisés