Un expert recommande de masser le nerf vague pour réduire considérablement l’inflammation

Les réponses inflammatoires jouent un rôle central dans le développement et la persistance de nombreuses maladies et peuvent entraîner une douleur chronique. Généralement, les médecins prescrivent des médicaments pour combattre l’inflammation. Cependant, une étude a prouvé que stimuler le nerf vague et améliorer le tonus vagal est un autre moyen de lutter contre l'inflammation. Explications !

Il y a 12 nerfs crâniens. Ils viennent par paires et aident à relier le cerveau à d’autres zones du corps, telles que la tête, le cou et le torse. Certains envoient des informations sensorielles, tandis que d’autres contrôlent les mouvements de divers muscles et le fonctionnement de certaines glandes tout comme le nerf vague. Le nerf vague possède de multiples branches qui divergent de deux tiges épaisses enracinées dans le cervelet et le tronc cérébral qui errent vers les plus bas viscères de votre abdomen, touchant votre cœur et les organes principaux le long du chemin.

Comment la stimulation du nerf vague peut réduire l’inflammation ?

En 1921, un physiologiste allemand, Otto Loewi, découvre que la stimulation du nerf vague provoquait une réduction de la fréquence cardiaque en déclenchant la libération d’une substance qu’il avait appelée Vagusstoff (en allemand: « Vagus Substance »). Vagusstoff (acétylcholine) est comme un tranquillisant que vous pouvez vous administrer vous-même en prenant quelques respirations profondes avec de longues expirations. Exploiter consciemment la puissance de votre nerf vague peut créer un état de calme intérieur tout en apprivoisant votre réflexe inflammatoire.

Un indice de tonus vagal plus élevé est lié au bien-être physique et psychologique. Inversement, un faible indice de tonus vagal est associé à une inflammation, une dépression, des humeurs négatives, la solitude, des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.

Une étude de 2010 intitulée Comment les émotions positives construisent la santé physique: les liens sociaux positifs perçus expliquent la spirale ascendante entre les émotions positives et le tonus vagal, a été publiée dans Psychological Science. Les chercheurs se sont concentrés sur le nerf vague et ont découvert qu’un indice de tonus vagal élevé faisait partie d’une boucle de rétroaction entre émotions positives, santé physique et relations sociales positives.

Pour cette expérience, ils ont ​​utilisé une technique de méditation de bonté affectueuse afin d’aider les participants à améliorer leur capacité à générer eux-mêmes des émotions positives. Cependant, ils ont également constaté que le simple fait de réfléchir aux liens sociaux positifs et de travailler à améliorer les liens humains soudés a également entraîné une amélioration du tonus vagal.

La stimulation du nerf vague réduit considérablement l’inflammation arthritique

Une équipe internationale de chercheurs d’Amsterdam et des États-Unis a récemment mené un essai clinique démontrant que la stimulation du nerf vague par un petit dispositif implanté réduisait considérablement l’inflammation et améliorait les résultats chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde en inhibant la production de cytokines.

La polyarthrite rhumatoïde étant une maladie inflammatoire chronique qui affecte des millions de personnes dans le monde entier et coûte des dizaines de milliards de dollars à traiter chaque année, selon les chercheurs.

Les neuroscientifiques et les experts en immunologie impliqués dans cette étude ont utilisé une technologie de pointe pour cartographier les circuits neuronaux régulant l’inflammation. Dans un circuit appelé «réflexe inflammatoire», les potentiels d’action transmis dans le nerf vague inhibent la production de cytokines pro-inflammatoires.

Il s’agit de la première étude chez l’homme visant à réduire les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde en stimulant le nerf vague avec un petit dispositif implanté, ce qui a déclenché une réaction en chaîne qui a réduit les niveaux de cytokines et l’inflammation. Bien que cette étude se concentre sur la polyarthrite rhumatoïde, les résultats de l’essai peuvent avoir des implications pour les patients souffrant d’autres maladies inflammatoires, notamment les maladies de Parkinson, de Crohn et d’Alzheimer.

Le domaine émergent de la médecine intégrative bioélectronique cible une variété de troubles traités traditionnellement avec des produits pharmaceutiques en utilisant des dispositifs de neuromodulation avancés. Stimuler le nerf vague offre des avantages importants à l’utilisation de médicaments, tels que des coûts moindres et moins d’effets secondaires.

Restez connectés pour découvrir plus de trouvailles scientifiques !

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close