x

Un écolier de 8 ans est brûlé vif après que des tyrans l’aient aspergé d’essence

Le harcèlement scolaire est un grave problème de société. Les enfants qui en font les frais sont souvent victimes de violences verbales et physiques et se retrouvent dans l’incapacité d’en parler autour d’eux. De ce fait, il est parfois difficile pour les parents de savoir si l’enfant subit des agissements hostiles à l’école. Parfois, ce fléau peut avoir de lourdes conséquences. En effet, un témoignage relayé par le site Mirror raconte les violences effroyables infligées à un écolier de 8 ans, par des étudiants à peine plus âgés que lui.

Les événements se sont déroulés le 3 septembre, à Dnipro, la quatrième plus grande ville d’Ukraine. Kyrylo Yatsun, un écolier âgé de 8 ans, jouait tranquillement dans une rue près de chez lui avant de se faire intercepter par un groupe de garçons plus âgés.  

Un écolier de 8 ans est brûlé

Selon les témoignages retenus par le siteMirror, les garçons ont jeté de l’essence sur le t-shirt de l’enfant, avant d’utiliser un briquet pour allumer le feu. Le petit est alors tombé par terre en hurlant de douleur pendant que ses agresseurs s’enfuyaient en riant. 

Un écolier de 8 ans est brûlé

En voyant cette scène horrifiante, des passants se sont précipités pour venir en aide à l’enfant. Alarmés par cette situation, ils ont tout de même réussi à lui enlever les habits et à éteindre le feu avant d’appeler une ambulance. Ils ont ensuite alerté la maman de l’enfant quant à l’incident qui venait de se produire. Cette dernière a alors vu son enfant, étendu par terre, avec des brûlures graves sur tout le corps. 

Un écolier de 8 ans est brûlé

Kyrylo a été hospitalisé dans l’unité de soins intensifs. Il a subi des brûlures très importantes qui lui ont valu plusieurs interventions chirurgicales dans l’hôpital de Dnipro. 

Un écolier de 8 ans est brûlé

Selon Artem Posunko, le médecin qui a pris en charge le jeune garçon, l’incendie a brûlé près de 35% du corps de l’enfant. Il a affirmé que le petit était « dans un état grave » et que les médecins faisaient tout leur possible pour le maintenir en vie. 

Un écolier de 8 ans est brûlé

Sa mère, Eugenia Yatsun, était sous un état de choc. Elle a tout de même puisé en elle la force de supporter la douleur pour soutenir son fils. En effet, elle est restée à son chevet tout au long de cette épreuve délicate.

Un écolier de 8 ans est brûlé

Devant la gravité de cette situation la mère a assuré que ce n’était pas un incident, mais que les agresseurs de son fils lui ont fait du mal volontairement, sans aucune raison apparente. Elle a déclaré : « ce ne sont pas des enfants, ce sont des monstres ».

Un écolier de 8 ans est brûlé

Selon le site Mirror, les forces de l’ordre ont engagé une procédure pénale contre les agresseurs. S’ils sont jugés coupables, ils seront placés dans un établissement pénitentiaire pour mineurs. De son côté, Kyrylo passera les deux prochains mois à l’hôpital et subira plusieurs interventions chirurgicales pour des greffes cutanées. 

Le harcèlement scolaire, un problème sociétal à prendre au sérieux

En France, on estime que 10% des élèves ne se sentent pas en sécurité à l’école. Le harcèlement scolaire est un phénomène qui peut passer sous silence mais qui engendre des violences graves.

Voici les 3 types d’agressions que peuvent subir les enfants à l’école : 

–         Physiques : lorsqu’un enfant subit des actes violents, des coups, des blessures et est impliqué malgré lui dans des bagarres.

–         Psychologiques : lorsqu’un enfant est victime de moqueries, d’injures et/ou de menaces.

–         Sexuelles : lorsqu’un enfant subit des attouchements ou des caresses de la part d’un ou plusieurs élèves, lorsqu’ils essayent de le déshabiller ou de le toucher contre sa volonté.

On parle de harcèlement scolaire quand un rapport de force s’installe entre les élèves entraînant de multiples démonstrations de domination des uns envers les autres. Si les querelles entre enfants peuvent sembler “normales”, des agissements violents chroniques peuvent représenter une forme d’harcèlement. 

Les signes qui doivent alerter les parents

Les enfants victimes de harcèlement scolaire n’osent pas en parler aux adultes. Ainsi, ils perdent progressivement confiance en eux et subissent un profond mal-être. 

Néanmoins, il existe 5 signes qui peuvent révéler que l’enfant souffre de harcèlement scolaire : 

–         Il a du mal à se réveiller le matin et ne semble pas enthousiaste à l’idée d’aller à l’école

–         Il perd régulièrement ses cahiers, ses stylos et ses habits 

–         Il a parfois des blessures qu’il essaye de dissimuler

–         Il présente des troubles psychiques et physiques tels que des maux de ventre, une angoisse chronique, des pleurs injustifiés

–         Il fuit les interactions avec les autres élèves

–         Il a du mal à se concentrer et a de mauvais résultats scolaires

Si vous avez des doutes quant à la sécurité de votre enfant, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de santé pour lui en parler. 

Contenus sponsorisés
Loading...