« Un drame absolu » Une caissière de Carrefour est morte du coronavirus

Alors que de nombreuses personnes sont mises en quarantaine pour limiter les risques de contamination et de transmission du coronavirus, d’autres sont en première ligne et continuent de travailler afin que l’on ne manque de rien. Médecins, infirmiers, caissiers, boulangers, agents de propreté, livreurs, pompiers… Ces travailleurs devenus les « héros du quotidien », continuent d’exercer leur profession quelques fois au péril de leur vie. BFM TV rapporte qu’à Saint-Denis, une caissière du groupe Carrefour est décédée ce jeudi des suites d’une infection au covid-19. 

Depuis l’apparition du coronavirus dans la province de Hubei en décembre dernier, plus de 152 000 cas ont été confirmés et 34 000 y ont laissé leur vie. Pour endiguer la propagation de l’épidémie, plusieurs pays ont pris des mesures radicales dans le but de protéger leurs populations de cette crise sanitaire. Parmi elles, un confinement (presque) total, qui implique donc une restriction des déplacements.

Si beaucoup d’employés sont depuis quelque temps passés au télétravail, certains, notamment les salariés des magasins d’alimentation, sont exposés quotidiennement au risque de contracter la maladie. C’est le cas d’Aicha Issoudène, une caissière et déléguée CGT du magasin Carrefour de Saint-Denis.

supermarche

« Un drame absolu »

L’enseigne qui se classe au premier rang des détaillants européens a confirmé il y a quelques jours le décès d’Aicha Issoudène. La direction du groupe Carrefour déplore « un drame absolu » et annonce avoir mis en place « une cellule psychologique pour être auprès de ses collègues, qui sont très touchés », indique France info.

En arrêt maladie depuis le 17 mars selon les informations de BFM TV, la caissière et représentante syndicale âgée de 52 ans est la deuxième salariée du secteur de l’alimentation à mourir du coronavirus. A la suite de ce décès, la CGT a dénoncé sur Twitter les conditions de travail de certains employés : « Combien de salariés devront mourir au travail sans protections, sans masques ? Pour 1000 €, le prix d’une vie », s’est indigné le syndicat.

carrefour employee

Bien que rien n’indique que la quinquagénaire ait contracté la maladie dans le magasin, la CGT pointe du doigt la politique du groupe. Pour la Confédération générale du travail, Carrefour aurait pris « des risques inconsidérés pour ses travailleurs ». Et d’ajouter que le magnat du secteur de la grande distribution a préféré « maintenir le brassage des foules dans les hypermarchés à la fermeture raisonnable ne serait-ce que temporaire de ses tiroirs caisses ».

Si comme le relève LCI, dans le magasin de Saint-Denis, les règles de sécurité sont visiblement respectées, de l’avis des clients, ces précautions ne seraient pas suffisantes. « Beaucoup de personnes ne font pas attention et ne respectent pas les normes, si vous regardez un peu, ça ne respecte pas la distance de sécurité, c’est un peu la pagaille, il faut dire ce qui est », témoigne l’un d’entre eux.

Une cagnotte a été mise en ligne afin d’aider la famille d’Aicha à payer les frais des obsèques qui sont prévues pour les prochains jours, en très petit comité, peut –on lire sur BFM TV.

infirmier-patient

Hommage à ces héros des temps modernes

Ils sont discrets voire invisibles, mais sont au champ de bataille au quotidien et continuent d’œuvrer pour nous tous. Ce sont les personnels soignants, les livreurs, les employés de supermarchés, et tant d’autres métiers dont on ne parle que très peu, mais qui participent tous les jours à notre « survie ». Pour les soutenir, les encourager et surtout les remercier, la RATP a mis en place une opération sur les réseaux sociaux. Le principe est simple : il suffit d’écrire un message suivi du hashtag #Une ligne pour vous sur Twitter, et ce dernier apparaitra sur tous les écrans dans les stations et gares de transports, utilisées par ces personnes contraintes d’aller travailler en ces temps de crise. Une initiative formidable mais qui doit être accompagnée du civisme et de la responsabilité de tous. Afin que ces employés puissent assumer leur tâche sans mettre à mal leur santé ou celle des autres, il n’y a qu’un seul mot d’ordre : restez chez vous !

Lire aussi Le vinaigre blanc est-il efficace contre le coronavirus ?

Contenus sponsorisés