Un couple peut-il durer sans sexualité ?

Lorsque deux êtres se rencontrent et entament une relation amoureuse, ils ressentent une grande attirance l’un pour l’autre. La passion est à son apogée durant cette période, on a l’autre dans la peau et on ne peut plus se passer de lui. L’amour et le désir sexuel hantent le couple qui décide alors de vivre ensemble ou de s’unir par les liens du mariage.  Seulement, la passion amoureuse peut diminuer ou s’éteindre avec le temps…Et la vie sexuelle aussi. Mais alors, un couple peut-il vivre sans sexualité ?

Lorsque l’activité sexuelle diminue ou devient inexistante au sein du couple, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur l’avenir de la relation. Est-il sain d’être dans une relation de couple ou un mariage, sans faire l’amour ? Le manque de rapports sexuels peut résulter d’un problème provenant de l’un des partenaires comme l’absence de libido ou d’autres causes naturelles et circonstances de la vie. Mais la question qui taraude l’esprit de ceux qui traversent cette apathie sexuelle est de savoir si le couple peut durer malgré cela et s’il peut continuer à s’aimer. A ces questions, Sébastien Garnero, docteur en psychologie, tente d’y apporter quelques réponses.

« Le sexe sans amour ce n’est pas le paradis ; l’amour sans sexe, c’est l’enfer »

C’est une très belle phrase écrite par Françoise Sagan dans son livre « De guerre lasse ». Mais est-ce vrai ? Le couple peut-il durer sans avoir des rapports sexuels et sans désir érotique ? A cela, le psychologue répond que l’absence de relation sexuelle dans le couple est une raison majeure de consultation. Pour ce dernier, la plupart des couples ne survivront pas dans l’abstinence sexuelle sans conséquence pour leur relation. L’acte sexuel est un élément indissociable du couple qui favorise son épanouissement et son bien-être.De plus, l’expert estime que le déclin des relations sexuelles dans le temps est bien moins supporté par les hommes en règle générale. Les femmes quant à elles expriment cette frustration d’une manière plus complexe dans le sens où elles se sentiront moins désirables et plus tout à fait femmes.

Différentes raisons peuvent compliquer une relation sans sexe

Il semblerait que la sexualité soit le pilier du couple au même titre que la communication, la complicité ou l’intimité. Le psychologue explique que lorsque l’un de ces facteurs vient à manquer, il se produit un dysfonctionnement dans le couple. De plus, les conventions sociales et le qu’en-dira-t-on, veulent qu’un couple, rime forcément avec sexualité. Ne pas avoir de relations physiques et érotiques et ne pas ressentir une excitation sexuelle vis-à-vis du partenaire est difficilement accepté au sein du couple. L’expert note une autre complication, celle relative à la frustration sexuelle, qui lorsqu’elle est trop importante peut ouvrir la voie à l’adultère et à l’infidélité ou encore à d’autres types de compensations. Ces dernières peuvent revêtir une sexualité autoérotique et un comportement sexuel sous forme de fantasmes ou d’addiction à la pornographie ou à la cybersexualité et d’une infidélité psychique ou réelle, indique le spécialiste.

Les couples qui perdurent sont ceux qui se réinventent sans cesse

Le psychologue est catégorique à ce sujet. Les couples qui durent sont ceux qui traversent les difficultés de la vie et des fluctuations de leur désir mais en se réinventant et en rebondissant pour renforcer davantage leur union. Raison pour laquelle, de nombreux partenaires de vie s’engagent dans une thérapie de couple avec un sexologue ou un psychothérapeute afin d’accroître leur capacité de résilience et se réconcilier avec leur rapport à la sexualité.

Le spécialiste conçoit qu’un couple partageant des principes communs, ait plus de chance de perdurer dans le temps qu’un couple qui se base uniquement sur l’amour sexuel ou le plaisir sexuel. Mais ne conçoit pas en outre, l’absence des rapports amoureux et sexuels dans la vie sentimentale du couple. Pendant l’acte sexuel, l’érotisme peut se manifester par de la tendresse et des caresses à la place des relations sexuelles fougueuses mais ne doit pas totalement manquer dans le couple, au risque de voir cette séparation physique causer une distance sentimentale et de ce fait une séparation inévitable. Le psychologue insiste sur le fait qu’une sexualité épanouie au sein d’un couple doit associer un attachement affectif amoureux mais aussi des relations intimes, des rapports physiques et une vie sexuelle plus ou moins active, même si la fréquence des rapports sexuels n’est pas élevée. Comme le sexe sans amour, l’amour sans sexe ne peut survivre.

Lorsque l’amour est très fort

Gérard Tixier, psychiatre et sexothérapeute, explique quant à lui, que certains couples peuvent observer une abstinence et une absence d’activités sexuelles pendant des mois voire des années. Et cela n’aurait pu être possible sans un amour très fort, une bonne gestion des conflits et une bonne entente dans leur rapport amoureux. Ces couples sont souvent en accord et mettent en avant leurs fonctions parentales qui sont très importantes et leurs professions prenantes et le fait que leur relation ne soit pas uniquement basée sur la sexualité et l’envie de sexe. Selon le psychiatre, la relation intime de ces partenaires tourne autour du couple parental, de leurs rapports conjugaux et de leurs professions. L’intimité est peu présente et s’oriente autour de l’affection, de la tendresse et de l’amour romantique et platonique, avec une absence de sexualité et de relations charnelles, qui leur convient après tout.

Ces couples développent un amour plus sensuel que sexuel et font preuve d’un sentiment profond l’un envers l’autre. Ce dernier est ce qui permet à ces couples qui s’aiment intensément de rester ensemble malgré l’abstinence. L’investissement est tout autre et concerne la famille, les intérêts communs et le confort de la vie à deux, souligne le sexothérapeute.

couplesansrelationsexuelle
Abstinence – Source : WomensHealth 

Comment redonner de la couleur à sa vie sexuelle ?

Pimenter sa vie sexuelle repose parfois sur trois fois rien. Il suffit de changer sa routine, tester d’autres endroits pour faire l’amour ou encore d’autres jeux érotiques et sexuels. La raison de ces changements est de ne pas prendre son partenaire pour acquis et de toujours tenter de le séduire et de le surprendre même après de longues années de vie commune. Certes, c’est une tâche qui n’est pas toujours facile mais si vous faites preuve d’imagination et d’inventivité, vous serez surpris des résultats.

– Choisissez des lieux insolites mais pas dangereux

Ainsi le frisson de l’excitation sera à son maximum. Un lieu improbable et un peu risqué augmente le taux d’adrénaline et les expériences sexuelles seront plus satisfaisantes.

– Utilisez des accessoires érotiques

Bandeau, sex-toys, jouets coquins…Il y en a pour tous les goûts et tous les plaisirs. Vous n’aurez aucune excuse pour ne pas vous amuser et franchir les étapes vers le nirvana.

– Inventez des scénarios coquins 

Un peu de romanesque ne fait pas de mal. Au contraire, cela stimule le désir et augmente de ce fait la fréquence des relations sexuelles. Osez jouer à l’infirmière et le patient, à l’hôtesse de l’air et le passager, ou encore retrouvez-vous dans un café et faites semblant de ne pas vous connaître et après quelques minutes, tombez dans les bras l’un de l’autre. Autant de jeux qui peuvent déclencher le désir et surtout enclencher le nombre de relations intimes et les habitudes sexuelles au quotidien.

Entretenir une relation sexuelle avec l’âge

La perte de libido peut se manifester avec l’âge. Certaines femmes, avec l’arrivée de la ménopause peuvent ressentir un désir moindre de rapports sexuels, notamment à cause de la sécheresse vaginale dont elle peuvent souffrir. Mais selon Christelle Besnard-Charvet, gynécologue-obstétricienne, la libido chez la femme peut être maintenue après la ménopause. Selon la spécialiste, et afin d’éviter le syndrome d’atrophie génito-urinaire pouvant causer une pénétration sexuelle douloureuse, il convient d’habituer son vagin à avoir des rapports sexuels fréquents pour qu’il ne rétrécisse pas. L’experte explique que lors de l’éjaculation du partenaire, son sperme permettrait de lubrifier le vagin et d’augmenter la souplesse des muqueuses favorisant une meilleure pénétration. Parallèlement, des traitements peuvent être recommandés pouvant contenir des hormones ou encore de l’acide hyaluronique. Des lubrifiants à base de silicone peuvent être prescrits et être utiles dans ce cas. Ces moyens sont efficaces notamment lorsque la femme a observé une abstinence sexuelle assez longue. Ainsi la reprise des rapports sexuels ne sera pas difficile. Les préliminaires sont également de rigueur pour stimuler les zones érogènes et faire durer le plaisir chez la femme et aussi faire durer un peu plus longtemps l’éjaculation chez l’homme.

La vie sexuelle du couple peut être épanouissante pour peu que ce dernier sache instaurer la séduction, la complicité et une intimité sexuelle pour retrouver un désir permanent qui dure.

Lire aussi Couple : Pourquoi de nombreuses personnes sont insatisfaites de leur vie sexuelle ?

Contenus sponsorisés