Un couple marié qui attendait des enfants ne savait pas qu’il fallait d’abord avoir des relations sexuelles

Alors que l’on pensait que les mythes selon lesquels les bébés nous sont apportés par des cigognes ou qu’une graine est plantée dans le ventre de la maman étaient réservés aux enfants, deux adultes semblaient bien y croire. Une sage femme nous raconte une rencontre assez insolite avec un couple marié qui se demande pourquoi, après plusieurs années de mariage, ils n’avaient toujours pas eu d’enfants. Elle a ensuite appris avec stupeur qu’ils ignoraient qu’il fallait faire l’amour pour que la femme puisse tomber enceinte. Son témoignage surprenant nous est relayé par le média britannique The Mirror.

Une sage femme a reçu un couple bien inquiet qui se demandait pourquoi ils n’avaient toujours pas eu d’enfants après plusieurs années de mariage. Après les avoir interrogés, elle a découvert à sa grande surprise qu’ils n’avaient aucune notion concernant la sexualité. Ils pensaient qu’il suffisait que deux personnes qui s’aiment se marient pour pouvoir avoir un enfant.

sage femme

mirror

Comment faire des bébés ?

Une sage-femme, visiteuse médicale et infirmière de 59 ans du nom de Rachael Hearson pensait avoir tout vu lors de sa formation et de sa carrière médicale jusqu’à ce qu’elle reçoive un couple qui souhaitait solliciter son aide car ils n’arrivaient pas à avoir d’enfants pour une raison assez particulière.

En lui expliquant leur situation, les deux tourtereaux lui ont confié qu’ils étaient mariés depuis un bout de temps, mais que les enfants “n’étaient pas arrivés”, comme s’ils attendaient que leurs enfants soient apportés par une cigogne comme dans la légende urbaine, ou encore que la femme tombe miraculeusement enceinte.

Rachael Hearson

mirror

“Ils étaient mariés depuis plusieurs années, mais les enfants ‘n’étaient pas arrivés’ !” a ri la sage femme.
Elle a ainsi déduit que le couple n’avait jamais reçu d’éducation sexuelle et n’avaient donc aucune idée de comment faire un bébé. Etant donné qu’internet n’existait pas encore à ce moment, le jeune couple n’avait aucun moyen d’apprendre à procréer si personne ne prenait la peine de leur expliquer.

“Le médecin a déduit qu’ils ne savaient pas comment faire des bébés, et c’était mon rôle de m’assurer qu’ils apprendraient !”, a raconté Rachael.

La sage-femme a pris sa tâche très au sérieux et a fait en sorte que le couple apprenne ce qu’est le sexe, et comment le pratiquer de manière sûre.

“Ils pensaient réellement que les bébés arrivaient tous seuls dès qu’on se marie et n’avaient aucune idée de comment procréer. Assurer l’éducation sexuelle de quelqu’un est une véritable responsabilité. Mais, après deux ou trois visites, ils ne pouvaient plus détacher leurs mains l’un de l’autre”, s’est remémorée la sage-femme.

Rachael Hearson1

mirror

Les sages-femmes, infirmières et visiteuses médicales, ces héroïnes sous-valorisées

“C’est l’une des professions sous-estimées par la plupart des gens. Les gens me disent souvent ‘vous ne faites que vous asseoir sur des canapés et boire du thé, non ?’ ou ‘ce n’est pas comme si vous étiez une véritable infirmière, à l’hôpital’”, s’est lamentée Rachael.

Pourtant, les sages-femmes, les visiteuses médicales et les infirmières itinérantes sont tout aussi qualifiées et sollicitées que leurs consoeurs qui travaillent à l’hôpital.

“Eh bien, je vous assure que nous sommes de vraies infirmières ! Et contrairement à nos incroyables collègues qui continuent à se battre dans la fraternité de l’hôpital, nous sommes livrées à nous-mêmes”, s’est défendue la sage-femme.
Elles sauvent des vies, s’occupent de malades et font venir des bébés au monde. Des rôles clés qu’il revient de reconnaître à leur juste valeur.

L’importance de l’éducation sexuelle

Bien qu’on ait aujourd’hui un accès illimité aux ressources sur internet, il n’en est pas moins important de prendre le temps d’assurer une éducation sexuelle aux jeunes adolescents.
En effet, bien que certaines explications soient disponibles sur internet, rien ne garantit qu’ils arriveront tous à tomber dessus, ni qu’ils les prendront au sérieux. De surcroît, beaucoup de pratiques dangereuses et de fake news circulent sur internet et pourraient donc influencer négativement les jeunes adolescents. Par ailleurs, nos confrères du magazine Psychologies indiquent que certains comportements tendent à être banalisés tandis que des valeurs telles que les sentiments et les émotions font partie d’un “message dilué” sur la Toile.

Dans ce sens, il est primordial d’apprendre l’éducation sexuelle à tout enfant approchant l’âge de la puberté afin de lui apprendre les rouages des relations sexuelles et la façon la plus sécurisée de les pratiquer et permettre ainsi de le protéger des infections sexuellement transmissibles et des grossesses involontaires.

Lire aussi Ces deux sœurs jumelles identiques ont épousés des frères jumeaux, leurs enfants seront-ils frères et sœurs biologiques ?

Contenus sponsorisés