Un couple a été pris en flagrant délit en train de faire l’amour dans un parc

Pour pimenter leur vie sexuelle, certains optent pour des jeux et des défis parfois risqués. Faire l’amour dans un lieu public fait partie des fantasmes les plus exprimés par les couples qui cherchent à sortir de la routine. Une voiture, un ascenseur ou encore un parc, changer de cadre est souvent perçu comme un moyen de décupler le plaisir. Mais si le risque peut constituer un puissant aphrodisiaque, il n’en est pas moins conséquent dans certains cas. Aux États-Unis, avoir un rapport sexuel dans un espace public peut être passible de sanctions pénales. Mais dans l'État de l’Ohio, un couple a enfreint la règle en faisant l’amour dans un parc. La sentence insolite qu’ils ont reçue a été relayé par le Daily Mail.

Michael Cicconetti est un juge américain réputé pour ses sentences pleines de créativité mais qui n’en demeurent pas moins perspicaces. Durant l’exercice de sa fonction, l’homme surprenait la cour lors du déroulement de ses audiences. Le juge avait pour habitude d’infliger des sentences porteuses de sens pour faire en sorte que les accusés comprennent leurs erreurs. Avant de prendre sa retraite, Michael Cicconetti a su marquer les esprits.

Michael Cicconetti

Parmi les affaires judiciaires les plus cocasses dont s’est chargé le juge, on retrouve celle d’un couple qui a été surpris en train de faire l’amour dans un parc.

Une sentence originale

Couple Parc

Un couple a été poursuivi en justice après avoir été pris en flagrant délit d’ébats sexuels sur la voie publique. Mais Michael Cicconetti, juge de renom, ne se fie pas au code civil pour opter pour la sentence adéquate. Ses décisions reposent sur une “justice créative”, qui s’adapte à chacun des cas qu’il traite. Lorsque le fameux couple a été déféré devant le tribunal, il a reçu une sanction inattendue. Les accusés, qui avaient été incriminés pour “attentat à la pudeur” après avoir fait l’amour dans un parc, étaient invités à nettoyer ce même parc. Le juge a également insisté sur le ramassage de tous les préservatifs usagés qui se trouvaient à cet endroit même. En sus, l’homme de loi a également imposé aux exhibitionnistes de rédiger une lettre pour présenter leurs excuses à ceux qui ont assisté à ces ébats et de la publier dans un journal local.

D’autres sentences créatives infligées par le juge

Grâce à ces sanctions alternatives très inventives, Michael Cicconetti a gagné en popularité. Voici quelques jugements de cet homme de loi qui ont laissé une empreinte chez les habitants de l’Ohio :

1- Négligence à l’encontre des animaux

Negligence Animaux

Une femme a abandonné 35 chatons dans une forêt en pleine saison hivernale. Pour la punir, le juge lui a imposé de passer la nuit dans cette forêt, sans nourriture, ni eau ni tente où s’abriter. Néanmoins, il l’a autorisé à faire un feu pour se réchauffer puisque les températures étaient beaucoup trop basses.

2- Diffamation envers un agent de police

diffamation agent de police

Un homme sans scrupule a insulté un policier en le traitant de cochon. Avec un brin d’humour, Michael Cicconetti a décidé d’inviter cet homme à passer toute une journée avec un cochon de 170 kilogrammes et de porter une pancarte avec l’inscription “Ceci n’est pas un policier”.

3- Conduite en état d’ivresse

conduite etat divresse

Lorsque le juge a eu affaire à un conducteur en état d’ébriété, sa sanction fût encore une fois singulière. Il a obligé l’accusé à observer de près le corps de deux morts, victimes d’un accident de voiture. Une punition qui l’espère-t-on lui a fait prendre conscience des risques auxquels il s’expose et expose les autres.

4- Préjudice à un chauffeur de taxi

prejudice chauffeur de taxi

Après qu’une femme ait omis de payer le taxi, cette dernière a été forcée de marcher plus de 48 kilomètres – la distance parcourue avec le chauffeur de taxi – cette fois-ci à pieds.

5- Vol d’argent destiné aux sans-abri

vol argent sans abri

Un homme a volé de l’argent dans une boîte destinée aux sans-abri. Pour lui donner une leçon de civisme et d’empathie, Michael Cicconetti a décidé de lui infliger une sanction particulière. L’homme a dû se mettre dans la peau d’un sans-abri en passant une journée dans la rue.

6- Délinquance

delinquance

Alors que des lycéens ont crevé les pneus d’un bus scolaire et que l’école a dû reporter un voyage prévu le lendemain, l’homme de loi a tenu à les punir de manière perspicace.  Il a imposé aux adolescents d’organiser un pique-nique pour leurs camarades de classe afin de se faire pardonner.

7- Profanation

profanation

Deux adolescents ont été reconnus coupables après avoir marqué “666” sur une statue de Jésus. Ils ont dû promener un âne déguisé en Marie et Joseph dans toute la ville.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close