Un chauffeur de bus scolaire mourant passe ses dernières minutes à sauver des écoliers après un accident

C’est dans les situations les plus extrêmes que se révèle notre humanité. Jonhaton Grayer est un jeune homme de 25 ans, conducteur d’un camion. Après un accident violent avec un bus scolaire, l’homme est gravement touché et est mourant. Toutefois et dans cette situation inouïe, Johnaton rassemble ses dernières forces et aide à sauver une dizaine d’enfants avant de s’effondrer.

C’est dans les situations de grande difficulté que l’essence d’une personne se révèle clairement au monde. Johnaton Grayer a montré que c’était un réel héro. Selon le Dailymail, après un accident entre le camion qu’il conduisait et un bus scolaire, l’homme de 25 surpasse les limites de son corps pour tenter de sauver la dizaine d’enfants coincés dans le bus scolaire.

busscolaire

worldnow

Un accident entre un camion et un bus scolaire

Tous les jours, les accidents de la route laissent de nombreuses familles endeuillés. Et en matière de prévention, certains contenus peuvent aider à réveiller les consciences. Il est 15h30 et un bus scolaire est à l’arrêt, des élèves sont en train de descendre du bus. Jusque-là personne ne se douterait que cette scène anodine tournera au cauchemar.

Alors qu’il y a encore 10 élèves à l’intérieur du bus, un camion le heurte. L’impact était tel qu’il a été rapporté que le camion se serait élevé dans les airs avant de retomber, laissant des bouts de métal parsemés autour du lieu du crash, il va sans dire que l’accident est d’une violence inouïe.

camion

meredithcorp

Mourant, le conducteur du camion se précipite pour sauver les enfants

Le conducteur du camion qui a heurté le bus scolaire n’est nul autre que Jonhaton Grayer. Quelques secondes après le crash, l’homme sort de son véhicule en trébuchant. Son premier réflexe a été d’accourir tant bien que mal vers le bus afin d’aider les enfants de sortir du bus scolaire. Il a été révélé lors du visionnage de la caméra de sécurité du bus scolaire que l’homme de 25 ans a soulevé des sièges sous lesquels des enfants étaient bloqués, leur permettant de se mettre à l’abri

Jonhaton Grayer s’effondre après avoir sorti tous les enfants

Au total, c’est 10 enfants que Jonhaton a aidé à faire sortir du bus scolaire. Peu de temps après que le dernier écolier ait été mis à l’abri, le conducteur de 25 ans s’affaiblit et s’effondre. Le Caporal Shane Copeland, un intervenant du lieu de l’accident révèle : « C’est avec l’adrénaline qu’il a pu faire cela, une fois cela passé, son corps a cédé ». Pour ce qui est des enfants, malgré quelques blessures et quelques fractures, tous semblent être hors de danger et se portent bien. Le conducteur du bus scolaire, Jerry Sweat est aussi bien en vie malgré des blessures.

jonhaton

newsner

Jonhaton meurt à l’hôpital

Quelques minutes après l’accident, une ambulance arrive sur les lieux de l’accident et transporte Jonhaton vers l’hôpital. Malgré les efforts des médecins, ils n’ont pu sauver la vie du jeune héros de 25 ans.

Les circonstances de l’accident encore floues

Les circonstances qui entourent l’accident sont encore assez floues. Selon le Dailymail, le bus scolaire desservait les enfants en plein autoroute. Le conducteur du bus scolaire aurait bien mis un panneau signalant l’arrêt de son véhicule mais cela n’a pas suffi.

Il est facile d’imaginer plusieurs scénarios, un frein défectueux pourrait être l’un d’entre eux. Il faudra attendre l’enquête des policiers pour découvrir la vérité. Toutefois et cela quel que soit le résultat de cette enquête, il faut saluer les efforts de Jonhaton Grayer qui a surmonté la mort afin de venir en aide à des enfants en danger.

Comment prévenir les accidents de la route

Pour beaucoup de chose dans la vie, la prévention est la chose la plus sage à faire. La sécurité routière n’échappe pas à cette règle. Un accident de la route peut être mortel. Pour se protéger, le port de la ceinture de sécurité est capital. Au volant, certaines précautions ont également toute leur importante, pour votre sécurité et celle des autres :

– Ne jamais conduire en état d’ébriété

– Ne pas utiliser son téléphone en conduisant, que ce soit pour recevoir un appel, envoyer un SMS ou autre. Il est possible d’utiliser un kit mains libres pour votre téléphone mais il est recommandé que votre attention soit totalement concentrée sur la route.

– Si vous avez un long trajet, pensez à faire une pause au moins toutes les deux heures. Si vous ressentez de la fatigue, n’hésitez surtout pas à faire une sieste. La somnolence multiplie par 8 le risque d’accident.

Lire aussi Une femme qui a arraché le masque d’un chauffeur Uber et lui a toussé au visage est accusée de deux délits

Contenus sponsorisés