Un célèbre scientifique révèle la cause probable de la leucémie chez les enfants

La leucémie aiguë lymphoblastique est un cancer caractérisé par une multiplication incontrôlée des lymphoblastes, ces derniers sont des cellules de la moelle osseuse. Les leucémies sont des maladies généralement dangereuses car les cellules cancéreuses empêchent la moelle osseuse de créer des cellules normales et peuvent s’infiltrer dans les autres organes. Le professeur Mel Greaves est un scientifique qui étudie les cancers à Londres. Il révèle dans ses recherches la cause probable de la plupart des leucémies qui touchent les enfants. Il partage les détails de ses découvertes dans un article de l’institut de recherche cancéreuse. Une information relayée par Euronews.

Les enfants sont des individus vulnérables face aux maladies, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un cancer. L’une des priorités de la médecine est donc de protéger les enfants. Mel Greaves, un scientifique britannique, aurait découvert la cause probable des leucémies chez les enfants.

Un développement en deux temps

Le professeur Mel Greaves commence par expliquer qu’à travers ses recherches il aurait découvert que les leucémies aiguë lymphoblastiques se développaient en deux temps chez les enfants. Elles se développeraient d’abord dans les fœtus, c’est une mutation causée par un dysfonctionnement lors de son développement, selon le professeur il n’y aurait rien qui suggère qu’un élément extérieur en serait la cause. Cette mutation serait beaucoup plus commune que la maladie, seul 1 % des fœtus la possédant développeraient une seconde mutation, qui peut survenir après la naissance, et déclencher la leucémie.

Une maladie qui pourrait être prévenue

Dans une vidéo parue dans l’article, le professeur explique que la maladie est extrêmement mortelle sans traitement. Avec ce dernier, le taux de guérison est à environ 90 %.  C’est donc une maladie que l’on sait soigner, mais le professeur explique que c’est une expérience éprouvante pour les enfants ainsi que pour leur famille. Des épreuves qui pourraient traumatiser l’enfant selon le professeur, mais surtout la guérison n’est pas sans conséquence sur la santé de celui-ci, qui aura des séquelles parfois toute sa vie. Il développe en ajoutant que pour lui, la prévention de cette maladie est toujours préférable afin d’éviter de traumatiser l’enfant, et que c’était donc le but de sa recherche.

Les infections au centre de la maladie

C’est en compilant 30 années de recherches en une seule étude parue dans le journal scientifique Nature reviews cancer que le professeur arrive à la conclusion suivante : Les infections auxquelles est exposé le nouveau-né seraient la cause des leucémies chez les enfants. Il explique ainsi que la deuxième mutation qui déclencherait la maladie serait causée par des infections de plusieurs virus et de bactéries.

 Selon le scientifique britannique, la leucémie aiguë lymphoblastique serait un paradoxe de notre société moderne. Une société dans laquelle les enfants seraient surprotégés et sous exposés à des infections bénignes qui leur seraient bénéfiques. La première année d’un enfant est extrêmement importante car il faudrait entretenir le système immunitaire de celui-ci.

Par suite, le professeur explique aux parents soucieux des risques d’un cancer pour leur enfant comment ils pourraient prévenir cette leucémie en particulier, il rappelle qu’il s’agirait d’en réduire le risque et que ce n’est pas une solution définitive. Il conseille donc de ne pas faire d’excès de zèle lorsqu’il s’agit d’hygiène et de ne pas hésiter à encourager votre enfant à jouer avec les autres enfants, plus particulièrement lorsqu’ils sont plus âgés. Il conclue en mentionnant l’importance de l’allaitement au sein, qu’il conseillerait de prolonger de 3 à 6 mois, car cela est bénéfique à l’enfant pour de multiples raisons qui vont au-delà de la prévention de la leucémie aiguë lymphoblastique.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close