Un « bébé sirène » survit 4 heures avant de rendre l’âme

Il n’existe pas de plus grande tragédie pour des parents que de devoir enterrer leur enfant, particulièrement lorsqu’ils n’ont pas été en mesure de passer beaucoup de temps avec lui. Une telle perte est toujours suivie d’une confusion totale accompagnée d’un chagrin inconsolable. En Inde, de jeunes parents ont été surpris de donner naissance à un “bébé sirène” avant de devoir lui dire au revoir seulement 4 heures plus tard. Cette triste histoire nous est relayée par nos confrères du DailyMail.

Contre toute attente, une jeune indienne de 23 ans a donné naissance à un “bébé sirène” aux jambes entièrement fusionnées. Le bébé n’a malheureusement pas survécu et a rendu l’âme au bout de 4 heures. Eclairages.

Un “bébé sirène” en Inde

Lorsque Muskura Bibi, une jeune indienne âgée de 23 ans s’est dirigée vers l’hôpital public Chittaranjan Deva Sadan, à Kolkata, à l’est de l’Inde, elle ne s’attendait certainement pas à donner naissance à un tel bébé, ni à le perdre au bout de 4 heures. En effet, la jeune maman a accouché de façon naturelle, par voie basse et sa grossesse s’était déroulée normalement.

Muskura a appris pendant son accouchement que son bébé avait des membres tout à fait normaux dans la partie supérieure de son corps, mais que ses jambes étaient entièrement fusionnées.

bebesirene

dailymail

Les médecins n’ont pas réussi à déterminer le sexe du bébé

Le bébé de Muskura Bibi est né avec les jambes fusionnées, comme une sirène, ce qui est dû à une maladie foetale rare appelée “sirénomélie”. Cette dernière implique généralement non seulement la fusion des membres inférieurs mais également de nombreuses lésions au niveau des organes abdominaux et une cloison des sphincters.

bebesirene1

dailymail

En raison de ses jambes fusionnées et du fait que son pelvis n’était pas entièrement formé, les médecins n’ont pas pu déterminer le sexe du bébé de Muskura Bibi avant sa mort. De plus, l’enfant n’a pas été nommé par ses parents.

La mère n’avait jamais reçu de suivi médical pendant sa grossesse

“Les parents sont un couple de travailleurs qui n’ont pas pu recevoir les soins appropriés pendant la grossesse en raison de moyens financiers limités”, a révélé le Dr Sudip Saha, un spécialiste en pédiatrie travaillant à l’hôpital public où la maman a accouché.

Ainsi, il semblerait que Muskura Bibi n’ait jamais fait d’échographie ni même consulté un médecin pendant sa grossesse. Elle n’était donc pas au courant de la maladie de son bébé avant sa naissance.
“Un manque de nutrition adéquate et une mauvaise circulation sanguine de la mère à son bébé peut créer ce genre d’anomalie”, a expliqué le médecin.

C’était le deuxième cas de sirénomélie en Inde

“Je n’avais jamais vu un bébé pareil auparavant. C’est le premier cas de sirénomélie dans l’Etat et le deuxième dans le pays”, a confié le Dr Sudip Saha.

En 2016, une femme provenant de Uttar Pradeash, au nord de l’Inde, a donné naissance au premier bébé sirène du pays qui n’a malheureusement vécu que 10 minutes avant de rendre l’âme.

Aucun bébé sirène n’a survécu à ce jour

La sirénomélie est une maladie rare qui affecterait un bébé sur 60 000 ou 100 000. Selon le portail des maladies rares et des médicaments orphelins, la plupart des bébés “sont mort-nés, ou décèdent au cours de la naissance, ou peu de temps après”.

L’importance du suivi médical pendant la grossesse

Afin de vivre sa grossesse en toute sécurité, des consultations et examens réguliers s’imposent à toute future maman.

En effet, il existe 7 examens obligatoires que chaque future maman doit absolument faire afin de s’assurer de la santé de son bébé, dont certains au début du 1er trimestre, puis chaque mois à partir du 4ème mois.

Ces tests permettent notamment de déterminer le groupe sanguin et rhésus du bébé et de dépister certaines maladies chez la mère comme la toxoplasmose, la rubéole, le VIH, la syphilis, l’hépatite C, etc. Ils permettent également de détecter certaines anomalies chez le bébé, comme la trisomie 21 ou la sirénomélie par exemple.

Lire aussi Cette femme donne naissance à 10 bébés alors que les médecins n’en n’avaient vu que 6 à l’échographie

Contenus sponsorisés