Un bébé qui souffre de malnutrition a été retiré à ses parents végétariens

Relayée par Fox News et France Info, cette enquête de la police de Floride et du ministère américain de  l’enfance  révèle l’histoire d’un couple végétalien qui a laissé mourir son bébé car il n’était nourri que de purée de pommes de terre. Ce régime imposé par les parents a mené l’enfant tout près de la mort. Découvrons les détails de cette affaire…

Un bébé qui souffre de malnutrition a été retiré à ses parents végétariens

Julia French et Robert Buskey, âgés respectivement de 20 et 31 ans, ont été incarcérés à la prison du comté de Brevard pour cause de négligence nutritionnelle envers leur bébé âgé de 6 mois. Les parents végétaliens imposaient à leur bébé une alimentation pauvre à base de pommes de terre.

A sa naissance, le bébé pesait 3,5 kilogrammes et 6 mois plus tard, il ne pesait que 3,6 kilogrammes. Les côtes du bébé étaient apparentes et dévoilaient les séquelles de sa malnutrition.

Pourtant, ses parents avaient connaissance de la mauvaise santé de leur bébé mais cela ne semblait pas les alarmer et ils n’ont fait aucun effort pour apporter une amélioration à sa santé. Le bébé était complétement abattu et semblait plongé dans une somnolence régulière, sans oublier sa température fluctuante et son faible niveau de sucre à cause de la déshydratation.

Pourtant, le pédiatre du bébé lui avait bien prescrit du lait biologique mais sans aucune raison plausible, les parents ont changé l’alimentation prescrite contre une préparation à base de pomme de terre.

Actuellement, le bébé a été transféré à l’hôpital pour des soins d’urgence et semble être en convalescence et en réelle progression.

Toutefois, après la négligence et la malnutrition dont a souffert le bébé notamment pendant les premiers mois de sa naissance, il y a un fort risque qu’il souffre de problèmes médicaux dans le futur.

Les avantages et les inconvénients d’un régime végétalien

Le régime végétalien ne repose que sur des aliments d’origine végétale comme les légumes, les fruits, les légumineuses, les graines et les céréales ainsi que les produits laitiers à base de soja ou d’amandes, entre autres. Il exclut tous les produits animaliers.

Le régime végétalien est riche en fibres et permet d’augmenter la sensation de satiété et d’améliorer le transit intestinal. Ce régime est faible en acides gras saturés et permet ainsi de limiter les risques accrus d’obésité, de diabète et de maladies cardiovasculaires.

Il subsiste cependant des complications relatives à ce régime, puisqu’il peut induire des carences en protéines, en vitamines B12 et D, en calcium ou encore en acides aminés, pouvant entrainer une anémie.

Le régime végétalien est-il déconseillé aux enfants ?

Selon le diététicien Emer Delaney, un enfant peut suivre un régime végétalien, à condition que les parents soient vigilants pour apporter tous les nutriments nécessaires à l’enfant sinon il risque d’avoir des carences en vitamine D, en calcium, en fer et en vitamine B12.

Il est recommandé de privilégier :

  • L’allaitement au sein (ou du moins le lait infantile) est essentiel jusqu’à l’âge de 6 mois.
  • Lors du sevrage et de la diversification alimentaire, les céréales de riz pour nourrissons peuvent être une alternative au lait maternel au vu de sa teneur en fer. Les fruits et légumes broyés peuvent être également ajoutés à l’alimentation des bébés pour plus de variétés et pour un apport en fer, en vitamine B12 et D et en fibres.
  • Les légumineuses sont riches en protéines, essentielles pour la croissance de l’enfant. D’autres aliments comme les céréales, le quinoa, les noix y contribuent également mais il faut être sûr que votre enfant ne présente pas d’allergies et soit en âge de les consommer.
  • Les produits à base de tofu, d’haricots et de légumes à feuilles vertes peuvent être un bon apport en calcium

Régime végétalien pour enfants et controverses

Le régime végétalien pour les enfants en bas âge, ne fait pourtant pas l’unanimité. En Italie par exemple, un projet de loi vise à interdire ce régime aux enfants. Selon France Info, une députée italienne Elvira Savino, a défini cette alimentation comme inappropriée car elle est déficiente en aliments essentiels pour une bonne croissance de l’enfant.

Ce régime est théoriquement possible selon la députée, s’il est suivi rigoureusement et d’une façon adéquate, ce qui n’est pas le cas dans la pratique. Et la moitié des végétaliens se retrouvent carencés en vitamine B12.

À noter que selon une étude scientifique, un régime végétalien pourrait être maintenu pendant l’enfance et l’adolescence à condition qu’il soit accompagné d’une supplémentation alimentaire afin d’apporter les éléments nutritifs pour éviter une carence alimentaire.

Lire aussi « Mon bébé est décédé de déshydratation alors que je l’allaiter »

Contenus sponsorisés