Un adolescent réussi à survivre 6 heures sans Wi-Fi

Internet est devenu un outil indispensable dans notre société moderne. Néanmoins cet outil peut parfois être utilisé en excès, notamment chez les plus jeunes. L’addiction à internet est un mal qui touche de plus en plus de personnes dans le monde et plus spécifiquement les adolescents. C’est le journal satirique irlandais Waterford Whispers News qui rapporte le récit d’un adolescent miraculé qui aurait réussi à “survivre” 6 heures sans Wi-Fi. Dans ce qui a été qualifié de « miracle », un adolescent de la ville irlandaise de Waterford aurait survécu seul dans sa demeure sans connexion internet!

6 heures sans connexion

David Gowan, un adolescent de 16 ans aurait été retrouvé dans un état affligeant errant dans les rues de son voisinage avec smartphone à l’air pour essayer de trouver un semblant de Wi-Fi. Les services d’urgence ont dû intervenir en emmenant l’adolescent au café le plus proche pour qu’il puisse avoir sa dose de Wi-Fi. Ce geste d’urgence aurait sauvé la vie de l’adolescent, les médecins se sont demandés comment il a pu survivre aussi longtemps sans internet.

Ce récit bien évidemment satirique rapporté par le Waterford Whispers met en lumière une problématique quant à elle bien réelle. Celle de l’addiction des plus jeunes aux outils technologiques et plus spécifiquement donc internet.

Internet, une technologie qui fait partie du quotidien

A tous les âges et peu importe la sphère concernée, internet fait partie omniprésente de notre quotidien. En famille, au travail ou quand on s’ennuie dans une salle d’attente, l’invention révolutionnaire a transformé nos vies en nous donnant accès à l’information et au divertissement illimités.

Selon l’agence We are social, nous serions 4,39 milliards d’utilisateurs internet dans le monde en 2019, soit une hausse de 9% par rapport aux chiffres enregistrés en janvier 2018. En France et selon une étude de Médiamétrie, 53 millions de personnes se sont connectées chaque mois sur internet en 2018, 43 millions d’entre eux étant des utilisateurs journaliers. Ainsi, en moyenne, un Français passe près de 1h37 par jour connecté devant un écran, une moyenne en hausse de 9 minutes par rapport à l’année précédente. A savoir que l’une des hausses les plus notables observée a été celle des enfants de 11-14 ans qui sont passés à une moyenne de 1h26 d’utilisation d’internet par jour, soit 23 minutes de plus qu’en 2017.

Pourtant, les enfants restent des individus très vulnérables face à internet. Selon les résultats d’un sondage Ipsos relayés par le Figaro, 89 % des adolescents de 13 à 18 ans auraient déclaré avoir été exposés à des images pornographiques ou avoir été sollicités pour un rendez-vous par un inconnu sur la toile. Les parents sont quant à eux dépassés par des enfants qui n’hésitent pas à enfreindre les règles imposées. Toujours selon ce sondage, 65 % d’enfants de 9 à 17 ans auraient déclaré ne pas avoir respecté les restrictions imposées par leurs parents.

Les effets de l’addiction à internet

Dans une étude réalisée sur des étudiants à l’université, les chercheurs auraient découvert une corrélation entre dépression, anxiété et addiction à internet. Des effets négatifs qui sont donc psychologiques mais qui ne s’arrêtent pas là.

Selon cette deuxième étude parue dans le journal Pediatric Obesity, il y aurait une association entre l’obésité chez les enfants et l’addiction à internet. Rappelons que l’obésité peut présenter plusieurs complications graves : le diabète de type 2, maladies cardiovasculaires et respiratoires etc.

Enfin dans cette troisième étude parue dans le journal scientifique Frontiers in Neuroscience, l’effet de l’addiction à internet sur la qualité du sommeil d’étudiantes a été mesuré. Les résultats ont montré un impact négatif « significatif » de l’addiction à internet sur la qualité du sommeil. Il est utile de rappeler l’importance d’un sommeil de qualité pour le bon fonctionnement de notre corps, une étude parue dans le Journal of Experimental Psychology aurait démontré par exemple qu’un sommeil insuffisant pourrait amplifier les sentiments de colère chez une personne.

L’addiction à internet peut donc provoquer des problèmes de santé qu’il ne faut pas prendre à la légère. Pour les adultes comme pour les plus jeunes, l’utilisation d’internet se doit d’être raisonnable et modérée.

Lire aussi Voila ce dont vous avez réellement besoin dans une relation d’après votre signe astrologique

Contenus sponsorisés