Un adolescent noir partage la liste des règles que sa mère lui fait suivre pour qu’il revienne à la maison en vie

Fin mai 2020, les États-Unis ont été bouleversés par la mort de Georges Floyd, un Afro-américain âgé de 46 ans. Ce dernier a été tué par un policier blanc, dans la ville de Minneapolis. Depuis, une vague de manifestations a vu le jour dans plusieurs Etats du pays, mais aussi en France, en Italie, en Allemagne et au Royaume-Uni. Le but était de rendre hommage à Georges Floyd et de lever le voile sur l’abus de pouvoir des policiers et le racisme dont ils peuvent faire preuve. Pour mettre l’accent sur cette réalité impitoyable, plusieurs individus ont fait part de certaines expériences similaires. Dans un témoignage relayé par le Huffpost, un adolescent surprend la Toile en partageant les règles que sa mère lui imposait depuis son plus jeune âge pour qu'il revienne à la maison en vie.

Un véritable déferlement de colère a bouleversé le monde depuis le décès de Georges Floyd. L’homme, mort d’une asphyxie alors qu’un policier blanc tentait de l’immobiliser en maintenant son genou sur sa nuque,  a reçu une vague de soutien considérable au niveau international. En sus, plusieurs Afro-américains ont tenu à s’exprimer sur ce sujet, montrant qu’il ne s’agit là que d’un exemple parmi d’autres de la triste réalité qu’ils endurent chaque jour.

Un adolescent partage sur TikTok les règles que sa mère lui enseignait

Aujourd’hui âgé de 18 ans, Cameron Welch n’a jamais oublié les avertissements que sa mère lui donnait tout au long de son enfance pour qu’il puisse être en sécurité. Originaire de Houston, le jeune homme a tenu à partager ces règles sur Tiktok, le réseau plébiscité par les adolescents en ce moment.

Il a alors posté une vidéo pour faire prendre conscience aux gens des traitements infligés aux citoyens et pour soutenir la communauté afro-américaine. “Juste quelques règles non écrites que ma mère me fait suivre en tant que jeune homme noir #blacklivesmatter”, a écrit le jeune homme sur la légende de la vidéo qui compte désormais plusieurs millions de vues. La liste d’avertissements met l’accent sur les préjugés et les actes discriminatoires dont sont victimes les citoyens noirs.

Voici les règles qu’a cité Cameron :

– Ne mets pas tes mains dans tes poches
– Ne mets pas ton sweat à capuche
– Ne reste pas dehors sans chemise
– Renseigne toi auprès des gens, même si vous êtes dans la rue
– Ne sors pas trop tard
– Ne touche rien que tu n’achèteras pas
– Ne quitte jamais un magasin sans reçu ni sac, même si c’est pour acheter un paquet de gommes
– Ne donne jamais l’impression qu’il y a une altercation entre toi et quelqu’un d’autre
– Ne sors pas de la maison sans ta carte d’identité
– Ne conduis pas en portant un débardeur blanc
– Ne conduis pas avec un foulard sur la tête
– Ne te montre pas en public avec un débardeur ou un foulard sur la tête
– Ne roule pas en voiture avec une musique trop forte
– Ne regarde jamais une femme de race blanche
– Si un policier t’arrête par hasard et commence à t’interroger, ne t’énerve pas, fais simplement des compromis
– Si tu te fais arrêter, pose tes mains sur le tableau de bord et demande si tu peux sortir tes papiers

Pour le jeune homme, cette liste était légitime pour un adolescent d’origine afro-américaine. En apprenant qu’un policier a tué Georges Floyd, il a tenu à sensibiliser les gens face à ce fléau. “Je voulais que les gens entendent et comprennent la réalité de l’expérience quotidienne d’un homme noir”, a déclaré Cameron.

Mobilisons nous pour la lutte contre le racisme

Partout dans le monde, les préjugés, les stéréotypes et les actes discriminatoires divisent les populations. Des millions d’hommes et de femmes endurent des sévices immoraux en raison de leur couleur de peau, de leur origine, de leur apparence ethnique ou encore religieuse. En France, plusieurs lois ont été érigées en vue de punir les manifestations de racisme et de xénophobie.

Pourtant, il semblerait que pour mettre fin au racisme, chaque personne doit poursuivre un combat de longue haleine. Le racisme peut prendre la forme de remarques, d’injures mais aussi de harcèlement ou d’agression physique. En sachant que “tous les humains naissent libres et égaux en droits”, il est nécessaire de sensibiliser chaque personne au respect de son prochain.

Pour poursuivre ce combat, il est nécessaire de s’intéresser aux autres cultures, de repérer et de mettre fin aux jugements inconscients qui entravent notre tolérance et notre ouverture d’esprit. En sus, dès leur plus jeune âge, les enfants doivent apprendre à respecter les autres et à faire preuve d’ouverture d’esprit.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close