Un adolescent diagnostiqué de constipation et renvoyé chez lui meurt 24 heures plus tard

De façon pernicieuse, certaines maladies silencieuses envahissent notre organisme et changent le court de toute notre vie. Parfois, les signes avant-coureurs se font discrets et peuvent tromper même les professionnels de santé. C’est le cas de cet adolescent âgé de 17 ans, dont l’histoire troublante a été relayée par le Daily Mail.

Nous ne sommes jamais à l’abri des problèmes de santé mais le plus grave est de faire les frais d’un mauvais diagnostic de la part des professionnels de la santé.

Un mauvais diagnostic a coûté la vie au jeune adolescent

Dans le sud du Pays de Galles, Jack Dunn, un adolescent âgé de seulement 17 ans, est allé chez son médecin traitant après avoir ressenti de fortes douleurs à l’estomac. Ensuite, le médecin lui a demandé de se rendre aux urgences de l’hôpital Royal Glamorgan pour voir s’il souffrait d’appendicite. Finalement, les médecins lui ont diagnostiqué une sévère constipation et lui ont prescrit quelques laxatifs et lui ont conseillé de se reposer, pensant que cela suffirait à améliorer son état de santé.

constipation et un mal de ventre

Seulement, le lendemain, le père de Jack l’a retrouvé allongé sur son lit, sans vie. 
En réalité, le garçon souffrait d’une maladie mortelle connue sous le nom de acidocétose. 
«Mon fils, âgé de 17 ans et en pleine forme, était plein d’énergie et de vie », a déclaré le père au site Mirror.

constipation et un mal de ventre

Le garçon s’était rendue à l’hôpital dans un état lamentable mais les médecins n’ont pas fait le bon diagnostic. 
« Il pouvait à peine marcher, tellement il avait mal. On lui a fait passer un examen de la vessie, mais cela n’a rien révélé », précisa son père. Il a ajouté également que « lorsque Jack a eu du mal à respirer, le médecin pensait que c’était probablement du à l’inquiétude, car il avait peur d’être hospitalisé ». 

constipation et un mal de ventre

Le père, dévasté par la perte de son fils bien aimé, a déclaré : « Trouver mon fils mort dans son lit a été le pire moment de ma vie. Je crois que Jack serait en vie aujourd’hui si quelques tests plus simples avaient été effectués ».

Selon le père, l’adolescent n’arrivait plus à respirer à cause d’un dysfonctionnement de ses organes. L’acidocétose, est une complication du diabète de type 1 qui inclut une dégradation des acides gras et une accumulation de corps cétoniques. 
Mais le garçon a seulement subi un lavement pour soulager sa constipation, et a perdu la vie 24 heures plus tard. 
« Si Jack avait reçu une perfusion de glucose et de solution saline, il serait peut-être encore en vie », déplore le père. 

L’acidocétose diabétique : une complication à haut risque 

L’acidocétose diabétique est une complication conséquente du diabète. Elle provoque un excès d’acidité dans le sang dû à une accumulation de corps cétoniques. Ces derniers représentent les acides gras qui se trouvent dans l’organisme. Généralement, ces graisses sont éliminées naturellement par les voies urinaires. Seulement, lorsque l’insuline est insuffisante, le corps ne parvient plus à éliminer cet excès de cétones. Ainsi, l’accumulation des corps cétoniques acidifient le sang. 

On estime que 40% des enfants et adolescents qui présentent un diabète de type 1 peuvent souffrir d’acidocétose. Parmi les malades, 15% tombent dans le coma et subissent une hospitalisation en urgence.

Les facteurs qui peuvent déclencher la maladie 

Certains facteurs enclenchent cette complication : 
– Si le diabète est de type 1 : le pancréas ne sécrète pas assez d’insuline
– Si le diabète est de type 2 : l’organisme a du mal à utiliser l’insuline présente
– Si le diabète n’est pas bien traité : l’insuline injectée n’est pas suffisante 

Les signes avant-coureurs de l’acidocétose diabétique 

Si vous souffrez de diabète, voici les symptômes qui peuvent suggérer cette complication aiguë de la maladie : 
– Une sensation de soif accrue et inhabituelle accompagnée de mictions fréquentes et en grande quantité
– Une haleine particulière due aux cétones, rappelant l’odeur des pommes reinettes
– Une perte d’appétit accompagnée d’une perte de poids soudaine
– D’atroces douleurs et crampes abdominales 
– Une fatigue et un essoufflement
– Des nausées et des vomissements

Si vous présentez ces symptômes, vous pourriez souffrir de l’accumulation de cétones dans vos urines. Les médecins doivent alors effectuer des analyses pour éviter des complications plus sévères. En effet, l’acidocétose diabétique peut évoluer vers des troubles cardiaques, respiratoires voire un coma ou un décès. 

Lire aussi Cet adolescent invite une fille handicapée au bal de fin d’année : personne ne l’avait invitée

Contenus sponsorisés