Un ado diagnostiqué de constipation et renvoyé chez lui et meurt 24 heures plus tard

Considérée comme un trouble banal, la constipation et ses conséquences sont souvent négligées. Pourtant, celle-ci peut dissimuler des complications sous-jacentes dangereuses pour la santé. Le jeune Jack Dunn, un adolescent de 17 ans, a connu un triste sort, après avoir été diagnostiqué d’une constipation sévère par les médecins. C’est une histoire tragique rapportée par nos confrères du média britannique The Mirror.

Tout a commencé lorsque Jack Dunn a commencé à avoir d’atroces douleurs à l’estomac. Après avoir été conduit par ses parents dans une clinique, les médecins lui ont diagnostiqué une constipation sévère. Pour le soulager, l’adolescent s’est vu prescrire des laxatifs. Malheureusement, ce qui finit par se produire révèle que le diagnostic des médecins était complètement erroné.

Un ado diagnostiqué de constipation

Une erreur de diagnostic

Selon les déclarations des parents de Jack, les premières analyses effectuées par les médecins auraient suggéré une appendicite. Cependant, après un examen plus approfondi, ces derniers ont conclu qu’il s’agissait d’une constipation aiguë. Après lui avoir prescrit le traitement nécessaire, l’équipe médicale l’a donc renvoyé chez lui.

Un ado diagnostiqué de constipation

En proie à de vives douleurs à l’estomac, l’adolescent est allé se coucher. Malheureusement, il sera retrouvé mort dans sa chambre le lendemain. Sous le choc, les parents réalisent alors qu’il y a eu une erreur de diagnostic. Le père a déclaré, « découvrir mon fils mort a été le pire moment de ma vie. Je suis convaincu que Jack serait encore en vie aujourd’hui si plus de tests avaient été menés ».

Un ado diagnostiqué de constipation

En effet, après la mort de l’adolescent, l’autopsie a révélé les véritables causes de son décès. Et selon le rapport, l’origine de la mort serait due à une acidocétose diabétique causée par une constipation aigüe. Une information qui a anéanti ses parents.

Un ado diagnostiqué de constipation

Des symptômes qui sont passés inaperçus

A sa sortie de l’hôpital, Jack Dunn souffrait de douleurs lancinantes dans le dos, de variations de température importantes et de frissons. Pourtant, ces symptômes n’ont pas conduit au bon diagnostic. Ce n’est qu’après le rapport du décès que les parents découvrent que c’est en réalité la constipation sévère et le manque d’alimentation qui auraient aggravé l’état de santé de leur fils.

Selon son père, son taux de globules blancs était tellement élevé que cela indiquait forcément un problème de santé. Dévasté par cette perte, il ajoute “s’ils avaient vérifié la présence de corps cétoniques, il serait encore vivant aujourd’hui”.

Un ado diagnostiqué de constipation

Ainsi, cette constipation identifiée par les médecins dissimulait en réalité une maladie beaucoup plus dangereuse: l’acidocétose diabétique. Considérée comme une infection mortelle, celle-ci a malheureusement eu raison du jeune Jack à 17 ans seulement.

L’acidocétose diabétique, ce qu’il faut savoir

L’acidocétose diabétique est une maladie qui augmente le taux d’acidité dans le sang. Les patients atteints du diabète de type 1 sont les plus exposés à cette maladie qui se manifeste par des nausées, de vomissements, des douleurs (thoraciques ou abdominales). Si ce mal n’est pas traité le plus tôt possible, il peut conduire à une difficulté respiratoire, un coma et aboutir malheureusement à la mort, comme ce fut le cas de Jack Dunn. Pour une minorité, l’acidocétose diabétique fait partie des premiers symptômes d’un diabète de type 1.

Dans ce cas de figure, ces derniers se retrouvent avec du glucose dans le sang, car le pancréas n’arrive plus à sécréter de l’insuline. Par conséquent, le glucose présent dans le sang ne peut être plus utilisé comme source d’énergie par les muscles. Ainsi, l’organisme va chercher d’autres carburants, en l’occurrence les acides gras. Or l’usage de ces derniers conduit à la production des corps cétoniques qui augmentent le niveau d’acidité du sang.

Les symptômes se définissent comme suit:

  • Une haleine fruitée
  • Une déshydratation intense
  • Des nausées et des vomissements
  • Des douleurs abdominales importantes

En cas de non traitement, la respiration peut se faire plus difficile. Elle peut être accompagnée d’un état de confusion pouvant mener à un coma et à la mort. Ainsi, pour la détecter, il est essentiel de prêter attention à sa glycémie. Si celle-ci est très élevée et/ou que l’acidocétose est avérée, il est impératif de se rendre aux urgences pour consulter un médecin et ajuster le traitement.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close