« Tu ne me mérite pas » Une femme quitte son partenaire et l’humilie parce qu’il n’a pas assez d’argent

La notion d’amour est souvent ébranlée dès que l’enjeu de la différence des classes sociales existe. Qu’elle implique un sentiment réciproque ou non, la douleur qui peut découler de cette disparité peut marquer bien des personnes. L’histoire qui suit, dépeint particulièrement bien ce tableau à travers un protagoniste qui a fait l’objet de la dérision et du matérialisme de la fille à qui il a déclaré son amour. Qu’elle soit fictive ou réelle, cette histoire nous apporte des enseignements et une bonne leçon de vie.

Issu d’une famille pauvre, un garçon était amoureux de la fille d’un homme riche.

Ayant cédé à l’amour qu’il éprouvait pour elle, il s’est résolu à lui déclarer sa flamme. Cependant, la fille aisée l’a rejeté avec dérision et a déclaré : « Ton salaire mensuel est ce que je dépense en une journée. Comment veux-tu que j’épouse quelqu’un comme toi ? Je ne pourrai jamais t’aimer, alors oublie moi. Va épouser quelqu’un du même niveau que toi, tu ne mérite pas »

homme triste

Une réponse blessante qui a marqué le jeune homme à vie

Après cet épisode blessant, le rejet que le garçon a essuyé a laissé une trace indélébile dans son esprit. Il ne pouvait pas oublier la fille de sitôt.

Environ une décennie plus tard, le hasard a fait croiser les deux individus dans un centre commercial. La femme a immédiatement reconnu l’homme et lui a dit : « Hé, comment allez-vous ? je suis actuellement mariée à un homme très intelligent et son salaire est de 14 000 euros par mois ! Pouvez-vous faire mieux ? »

Vexé par les propos de la femme dont il était si amoureux auparavant, l’homme retint ses larmes et a préféré entrer dans un état de mutisme.

Quelques instants après, le mari est revenu aux côtés de sa femme. Et avant qu’elle ne puisse prononcer quoi que ce soit, son époux a semblé instantanément reconnaître l’homme à qui elle s’adressait et lui dit : « Monsieur ? Bonsoir ! Je vois que vous avez rencontré ma femme ! ».

« Bonjour à vous. C’est monsieur… ? » a rétorqué l’homme.

« C’est Mr. Carter, monsieur ! »

Aussitôt, le mari s’est tourné vers sa femme et a dit : « Chérie, j’aimerais que tu fasses la connaissance de mon patron. Il gère le projet de 90 millions d’euros sur lequel je travaille ! »

Restée sidérée par ce qu’elle venait d’entendre, la femme n’avait rien pu répondre en retour au vu du retournement de la situation.

L’homme a simplement esquissé un sourire et en s’apprêtant à partir, il a dit : « Eh bien, Mr Carter, je dois y aller. J’ai des choses importantes à régler. C’était superbe de vous voir aujourd’hui. Je vous souhaite une bonne journée ! ».

Pendant une minute, le couple a regardé l’homme alors qu’il s’éloignait. Puis dès que la femme a repris ses esprits après le choc, elle a demandé en tout incrédulité à son mari, « C’était ton patron ? »

À cela, il répond : « Oui ma chérie. C’est une personne très humble, mais sa vie est une histoire assez triste. On a dit qu’il aimait une fois une femme, mais qui l’a rejeté car il n’était qu’un pauvre garçon à l’époque. Et c’est pour cette raison qu’il a travaillé très dur. Et puisqu’il est intelligent, il a réussi. Actuellement, c’est un multimillionnaire qui gagne des millions de dollars par mois. Malheureusement, il n’a pas pu dépasser ce chagrin et aujourd’hui, il n’est toujours pas marié. »

L’époux a poursuivi en se demandant : « Quelle chance aurait eu cette dame si elle avait épousé cet homme ? ».

La femme de son côté, était complètement bouleversée et ne pouvait prononcer un mot.

homme yoga aube

La gratitude, ou comment se libérer du matérialisme

Pratiquer la gratitude pourrait bien aider les personnes matérialistes à sortir de ce mode de vie comme le démontre une étude américaine. Les chercheurs expliquent qu’aux yeux de ces personnes, la satisfaction de leurs envies est en corrélation avec l’amoncèlement d’objets.

En réalité, ce processus est loin de réellement les apaiser et ne fait que nourrir un standard de plus en plus haut de désirs matériels. Ainsi, à cause de ce cercle vertueux qui se forme au gré de leurs envies, la frustration n’en est alors que plus grande quand ils n’y parviennent pas.

Les chercheurs ont alors conclu que la solution pour avoir un mode de vie plus heureux, est la gratitude.

En effet, un test a été effectué auprès de 249 étudiants à qui il a été demandé de répondre à un questionnaire et ce, afin de jauger leur degré de matérialisme, de gratitude, et de satisfaction. Le résultat était bien représentatif et met en lumière deux corrélations importantes. L’une d’elle a montré que la sensation de l’insatisfaction est attachée au gain matériel, l’autre prouve que l’état de reconnaissance occulte les effets du matérialisme.

Il n’est pas question ici d’abolir le désir matériel, mais plutôt de le maîtriser. Le sujet serait alors plus à même d’apprécier ce qu’il détient et donc, d’être satisfait de sa vie.

Lire aussi La prochaine Albert Einstein est une jeune fille, et elle n’a que 9 ans

Contenus sponsorisés