x

« Trop gros pour aller en prison » : un enseignant pédophile ne sera pas enfermé pour abus sexuel

Un enseignant est une figure d’autorité dans la vie d’un enfant. Il est là pour apprendre aux enfants et leur faire découvrir le monde, mais aussi leur fournir les enseignements élémentaires de base. Malheureusement certains individus profitent de la promiscuité de la relation prof-enfant pour assouvir leurs désirs sexuels pervers. Ce fut le cas de Peter John O’Neill, un ancien professeur qui a abusé sexuellement de ses élèves. L’obésité morbide de l’homme de 61 ans lui a évité la prison.

Le Dailymail rapporte le récit de Peter John O’Neill, un ancien professeur de 61 ans qui a été jugé pour avoir abusé sexuellement de ses élèves. Justice est rendue, diraient certains mais ce n’est pas tout à fait le cas. À cause de son état de santé et plus précisément de son obésité morbide, ce pédophile pourrait bien éviter d’être enfermé.

personne obese

dailymail

Un professeur pédophile

C’est au Dominic College en Tasmanie qu’aurait enseigné Peter John O’Neill. Durant les décennies qu’il aurait passées dans cet établissement, l’homme qui a aujourd’hui 61 ans a abusé émotionnellement et sexuellement de ses élèves. Peter John O’Neill est aujourd’hui jugé de 6 chefs d’accusation pour agression sexuelle et un autre pour viol sur mineur.

Abus émotionnel

Comme si les abus de nature sexuelle ne suffisaient pas, une ancienne élève s’est avancée pour révéler comment Peter John O’Neill n’a cessé de la rabaisser et d’abuser psychologiquement d’elle. Rachel Grguervic, qui a quitté l’établissement en 1989 aurait déclaré : « Il me répétait que j’étais grosse et stupide, que je n’arriverais à rien dans ma vie ».

peter john

dailymail

Il évite la prison à cause de son obésité

L’ancien professeur est aujourd’hui en chaise roulante. Le tribunal a rapidement vérifié que Peter John O’Neill n’était pas en état de pouvoir se déplacer pour assister à son propre procès. Il n’empêche que celui-ci plaide coupable face à la totalité des charges qui pèsent contre lui. Si cet aveu a ramené un semblant de satisfaction à ses anciennes victimes, cela a été de courte durée.

Les avocats de l’ex-enseignant ont rapidement souligné son état de santé. Transporter Peter John O’Neill pourrait coûter entre 25 000 et 40 000 $, soit entre 21 000 et 33 000 €. Une somme conséquente due à son poids : L’ancien enseignant est tellement obèse que son état de santé requiert la présence d’un aide-soignant à plein temps. Il est assez aisé d’imaginer qu’il est difficile de pouvoir remplir ces conditions dans un milieu carcéral.

peter john 1

dailymail

Les anciennes victimes révoltées

En apprenant que leur bourreau pourrait éviter la prison, Les victimes du pédophile ont voulu exprimer leur mécontentement. Réunis dans un groupe Facebook, l’un d’entre eux aurait décrit qu’il lui importait peu à quel point cet homme était malade et que ses derniers moments devraient être passés en prison. Un autre aurait écrit : « Rien ne rendra ce qu’il a pris, mais il doit payer d’une manière ou d’une autre ».

Pédophilie, un trouble mental ?

Si cette histoire est quelque peu exceptionnelle vu l’état de santé du coupable, il n’est pas rare de voir des histoires sordides de viol d’enfant apparaître sur notre fil d’actualité. En suivant ce genre de récit, une question revient assez souvent : Mais comment peut-on faire ça à un enfant ?

Il va sans dire que cette question reste sans réponse. Si l’on sait que 20 à 30 % des pédophiles ont été eux-mêmes victimes d’atrocités étant enfant, on ne sait aujourd’hui toujours pas comment surgit leur désir sexuel envers les mineurs. Le Dr Roland Coutanceau, psychiatre et expert-criminologue, explique dans le magazine Psychologies, que c’est à l’adolescence que ces troubles d’ordres sexuels apparaissent. D’après le spécialiste, la majorité des agresseurs ont dû avoir une puberté marquée par la frustration. Aussi, le passage vers une sexualité adulte serait compliqué et certains seraient restés sur un érotisme prébubère.

Contenus sponsorisés
Loading...