x

2 manières d’utiliser le vinaigre de cidre pour soulager les douleurs liées aux hémorroïdes

Les hémorroïdes sont un trouble gênant dont beaucoup de personnes ont du mal à parler, même à leur médecin. Or, il est important de les traiter rapidement afin de soulager les symptômes qu’elles provoquent et réduire les risques de complications. En France, environ 2 millions de personnes souffrent régulièrement de crises hémorroïdaires,  et 1 adulte sur 2 de plus de 50 ans en est atteint. Pour les soulager et accélérer leur guérison, découvrez cet ingrédient naturel à l’effet étonnamment puissant.

Qu’est-ce que les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont dues à un gonflement ou à une dilatation excessive des veines situées dans la région anale et rectale, généralement provoquées par la forte pression subie par celle-ci.
Il en existe deux types :

  • Les hémorroïdes internes : situées à l’intérieur du rectum. Elles sont rarement accompagnées de douleurs mais peuvent donner lieu à des saignements lors de la défécation.
  • Les hémorroïdes externes : elles se trouvent sous la peau entourant  l’anus, et génèrent des  douleurs et des sensations de brûlure.

Quelles sont les causes des hémorroïdes et comment les éviter ?

Plusieurs facteurs peuvent augmenter les risques d’apparition des hémorroïdes, dont voici quelques-uns :

La déshydratation :

Un apport journalier insuffisant en eau conduit à la longue à une déshydratation de l’organisme, ce qui provoque l’épaississement du sang et augmente les risques d’hypertension artérielle. Celle-ci affaiblit les veines et artères sanguins à cause de la forte pression exercée par le flux sanguin sur leurs parois, favorisant ainsi leur dilatation et l’apparition des hémorroïdes.

Pour éviter cela, il est vivement recommandé de boire au minimum 1.5 litre d’eau par jour.

La constipation :

Causée par un régime alimentaire faible en eau et en fibres, la constipation est l’une des principales causes des hémorroïdes. À cause de l’effort de poussée et de la pression répétitive sur le rectum lors de l’évacuation des selles, les veines de la région anale se dilatent de manière excessive, provoquant ainsi l’apparition des hémorroïdes.

Pour les prévenir et ainsi réduire les risques d’hémorroïdes, il est conseillé de boire suffisamment d’eau et d’adopter un régime alimentaire sain et équilibré, riche en fruits et légumes à forte teneur en fibres.

Vos habitudes aux toilettes :

Beaucoup de gens ignorent l’impact de leurs habitudes dans les toilettes sur leur santé. Par exemple, se retenir avant d’aller aux toilettes cause la déshydratation des selles et empêchent leur évacuation au moment voulu. Résultat : la constipation. De plus, rester assis trop longtemps sur la cuvette, à lire ou à jouer avec son téléphone, affaiblit les contractions intestinales et fait remonter les selles dans le côlon, ce qui oblige la personne à pousser vers le bas pour aider à leur évacuation. Ceci augmente la pression subie par le rectum et provoque le gonflement des hémorroïdes.

C’est pourquoi, dès que vous ressentez l’envie d’aller à la selle, faites-le immédiatement, et tâchez de vous concentrer sur l’affaire en cours pour ne pas l’entraver.

Comment savoir si vous avez des hémorroïdes ?

Une crise hémorroïdaire se manifeste souvent par :

  • De légers saignements de couleur vive après les selles,
  • Des démangeaisons plus ou moins intenses au niveau de l’anus,
  • Des douleurs ou des sensations de brûlure, favorisées par la marche ou la position assise.

Pour vous aider à soulager ces symptômes et accélérer la résorption des hémorroïdes, voici un ingrédient à l’effet étonnant, à essayer absolument.

Un puissant ingrédient contre les hémorroïdes

Grâce à ses vertus antiseptiques, anti-inflammatoires et antioxydantes, le vinaigre de cidre de pomme permet de réduire l’inflammation et le gonflement des hémorroïdes, et aide à apaiser les démangeaisons et les irritations.

Comment l’appliquer ?

Pour les hémorroïdes externes, il faudra diluer du vinaigre de cidre à de l’eau dans un bol stérilisé. Ensuite, munissez-vous d’une compresse froide et imbibez celle-ci de votre mélange. Il faudra l’appliquer directement sur la zone douloureuse. Si la sensation de picotement qu’elle génère est trop forte, cela signifie qu’il faut diluer votre vinaigre à une quantité d’eau plus importante. Laissez votre compresse en place pendant une trentaine de minutes avant de la retirer.

Dans le cas des hémorroïdes internes, diluez une cuillère à café de vinaigre de cidre à de l’eau et consommez cette boisson matin et soir. Vous pourrez également utiliser cette préparation à titre préventif ou si vous souffrez d’hémorroïdes de façon chronique.

Contenus sponsorisés
Loading...