Top 10 des plantes mortelles que vous devriez retirer de votre maison immédiatement

Décorer sa maison à l’aide de plantes peut constituer un véritable passe-temps pour certaines personnes. Mais avant de vous lancer dans cette activité agréable et zen, il est important que vous sachiez qu’il existe des plantes que vous ne devriez surtout pas avoir chez vous…

Si certaines plantes sont connues pour vous aider à mieux vous endormir la nuit telle que la passiflore ou la valériane, d’autres peuvent à l’inverse représenter un véritable danger pour notre santé. Tour d’horizon des plantes à ne surtout pas garder chez vous…

Le laurier-rose 

Le laurier-rose est une plante ornée de belles fleurs roses. Mais cette plante est tout sauf inoffensive car elle contient une forte quantité d’oléandrine, une composante mortelle. Si elle est consommée, cette plante peut causer des diarrhées, des vomissements, des convulsions, un pouls irrégulier, le coma et même le décès par arrêt cardio-circulatoire.

L’eupatoire rugueuse 

L’eupatoire rugueuse contient un alcool toxique appelé le trémétol. Souvent présente dans les pâturages d’animaux, cette plante était consommée principalement par des vaches et par des cochons. D’ailleurs, c’est à travers la consommation de viande bovine et porcine que le trémétol pouvait se propager et empoisonner l’Homme. Aujourd’hui, cette plante a définitivement été retirée des pâturages d’animaux. 
Par ailleurs, les symptômes de l’empoisonnement au trémétol se traduisent généralement par une perte d’appétit, l’apparition de nausées, une inflammation de la langue, des tremblements, des vomissements, l’augmentation du taux d’acidité dans l’organisme pouvant causer le décès…

La pruche d’eau 

La pruche d’eau est une plante toxique appartenant à la famille des ombellifères. Cette plante est une grande fleur sauvage, souvent confondue avec le céleri… Les racines de la pruche d’eau sont riches en cicutoxine, un composé mortel. Si vous avez le malheur de la consommer (en la confondant justement avec du céleri), sachez que vous pourrez être victime de crampes abdominales violentes, de nausées, de convulsions douloureuses… Certaines personnes peuvent même souffrir d’amnésie et de tremblements.

Le daphné garou 

Le daphné garou peut être trouvé aussi bien dans des terrains publics que dans des jardins. Cette plante contient des toxines (daphnine et mézéréine) puissantes qui causent des irritations et des cloques si vous avez le malheur de la toucher. Si ses baies sont consommées, elles peuvent entraîner une hémorragie interne importante, la défaillance d’un organe, voire la mort après quelques heures.

La belladone 

La belladone est composée de baies noires. Si celles-ci ont l’air appétissant au premier abord, elles peuvent se révéler mortelles pour l’Homme. En effet, la belladone aux feuilles vertes ternes et aux baies noires brillantes, est l’une des plantes les plus toxiques qui existent. Ses feuilles, ses tiges, ses baies et ses racines sont mortelles car la belladone contient de la scopolamine et de l’atropine, des composés qui paralysent les muscles du corps, et même du cœur. De plus, un simple contact physique avec cette plante suffit à provoquer des démangeaisons atroces et douloureuses. 

Le ricin 

D’origine africaine, le ricin est cultivé en tant que plante ornementale. Si les semences traitées de cette plante sont la source de l’huile de ricin, une huile souvent utilisée en cosmétologie et réputée pour être très bonne pour les cheveux, la ricine présente dans ses semences peut se révéler toxique. Il suffit de consommer deux ou trois de ces graines pour tuer un enfant et environ huit graines pour tuer un adulte. Après la consommation de ces graines, la ricine inhibe en effet la synthèse des protéines à l’intérieur des cellules et les symptômes se traduisent par une diarrhée importante, des vomissements et des convulsions allant jusqu’au décès.

Les pois rouges 

Les pois rouges, appelés également graines de jequirity, contiennent de l’abrine, une composante végétale connue pour inhiber la synthèse des protéines dans les cellules. Les pois rouges poussent dans les régions tropicales. Les graines intactes ne sont pas toxiques, mais si celles-ci se cassent malencontreusement, elles peuvent s’avérer mortelles ! Il suffit de 3 microgrammes de ces graines pour tuer un adulte.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close