x

Tendinite de l’épaule : comment la soigner naturellement ?

La tendinite de l’épaule est une inflammation douloureuse qui peut survenir lors de certains mouvements. Ce sont généralement les femmes actives qui sont les plus concernées par ce problème. Dans la plupart des cas, la tendinite accompagne un effort ou une chute banale. Interrogée par le Journal des Femmes, le Dr Christelle Darrieutort-Laffite, rhumatologue, met en évidence les symptômes, les causes, et les différentes manières de traiter une tendinite de l’épaule.

La tendinite engendre une douleur au niveau du tendon. Ce dernier n’est autre que le tissu fibreux qui relie les muscles aux os pour donner la force musculaire nécessaire à l’articulation. Bien que les tendons soient élastiques et résistants, des gestes répétitifs peuvent causer des frottements et engendrer une rupture partielle des fibres. 

Les personnes qui souffrent de tendinite cherchent souvent des moyens de renforcer leurs os et leurs articulations. Pour lever le voile sur les causes, les symptômes et les traitements de la tendinite de l’épaule, le Dr Christelle Darrieutort-Laffite, rhumatologue au CHU de Nantes, apporte quelques éléments de réponse. 

Tendinite de l’épaule – Source : Mejor Con Salud

Qu’est-ce qu’une tendinite de l’épaule ? 

La tendinite de l’épaule est aussi appelée tendinite de la “coiffe des rotateurs” ou encore tendinopathie de l’épaule. Comme l’explique le Dr Christelle Darrieutort-Laffite, “la tendinopathie de l’épaule est une pathologie des tendons”. Elle affecte ceux qui sont impliqués dans les mouvement d’élévation ou de rotation de l’épaule, poursuit-t-elle. Généralement, cette pathologie dure pendant plus ou moins longtemps, normalement plusieurs mois, indique la spécialiste, altérant la qualité de vie de ceux qui en sont victimes. 

Quels sont ses symptômes ? 

Une tendinite de l’épaule engendre une intense douleur au niveau de l’épaule, notamment durant la journée ou pendant l’effort, lorsque l’on tente de soulever le bras, indique le Dr Darrieutort-Laffite. Toutefois, la position dans laquelle une personne dort peut également jouer un rôle dans l’activation des douleurs, en particulier si elle s’appuie sur l’épaule douloureuse pendant la nuit, explique la spécialiste. En outre, la tendinopathie peut empêcher la personne d’effectuer certains gestes qui peuvent s’avérer douloureux. 

La douleur peut freiner le mouvement – Source : Mejor Con Salud

Quelles en sont les causes ? 

Selon la rhumatologue, la tendinite de l’épaule est souvent causée par une usure ou par une sollicitation excessive des tendons. Généralement, ce sont les personnes qui effectuent des mouvements répétitifs d’élévation du bras qui souffrent de tendinopathie de l’épaule. 

Comment diagnostiquer une tendinopathie ? 

Si certaines douleurs au corps sont dites psychosomatiques, ce qui signifie qu’elles sont activées par des émotions particulières, d’autres peuvent être diagnostiquées cliniquement. C’est le cas de la tendinite à l’épaule qui repose sur un examen clinique particulier. En effet, le médecin effectue parfois une radiographie pour chercher des facteurs pouvant causer une tendinopathie. En sus, une échographie et une IRM permettent d’observer les structures des tendons

Quels sont les traitements habituels ? 

D’après le Dr Christelle Darrieutort-Laffite, la rééducation est le traitement principal d’une tendinite de l’épaule. Ainsi, les personnes qui en souffrent doivent se rendre chez un kinésithérapeute pour atténuer leurs douleurs et réapprendre à manipuler leur épaule. En effet, la spécialiste explique que les patients doivent apprendre à utiliser les membres supérieurs de manière différente et ce, afin de “soulager la coiffe des rotateurs”. 

Par ailleurs, il existe certains médicaments qui permettent d’atténuer la douleur causée par la phase aiguë de la tendinite, généralement des anti-inflammatoires ou encore des antalgiques prescrits par un médecin. Dans les cas où ces traitements s’avèrent insuffisants, le spécialiste peut également pratiquer, sous échographie ou en repérage clinique, “une infiltration de corticoïdes à la surface des tendons”, souligne la rhumatologue. Enfin, dans certains cas, les lésions des tendons sont sévères et la rééducation peut ne pas améliorer la condition des patients. Le médecin peut alors recommander une prise en charge chirurgicale. 

Deux solutions naturelles pour soigner une tendinite 

La douleur liée à la tendinite peut être atténuée grâce à des solutions naturelles : 

1. Le froid 

Bien que le froid ne traite pas la tendinite, il peut soulager la douleur grâce à ses propriétés vasoconstrictrices et son action antalgique, explique le Dr Philippe Richet, médecin du sport, à nos confrères de Santé Magazine. Ainsi, vous pouvez appliquer sur la zone endolorie une compresse froide ou encore des glaçons (en évitant le contact direct avec la peau) puis masser en faisant des mouvements circulaires pendant quelques minutes. 

2. Les huiles essentielles

Pour apaiser l’inflammation et la douleur, certaines huiles essentielles peuvent être efficaces. Ainsi, Benjamin Dubois-Grillot, ostéopathe kinésithérapeute, conseille d’associer l’huile essentielle de gaulthérie et l’huile essentielle de genévrier ou de romarin, diluées à 30%. En d’autres termes, 3 gouttes de votre mélange d’huiles essentielles dans 10 gouttes d’huile végétale.

Pour effectuer ce message, l’expert recommande de procéder en suivant le sens du tendon, puis de masser perpendiculairement durant 2 à 3 minutes, avec un toucher tonique et ferme. Il souligne néanmoins que ce massage doit être supportable, sinon il faut arrêter. 

Rappelons qu’en cas de tendinite, une consultation médicale est fortement conseillée pour une prise en charge rapide et un suivi précoce.  

Contenus sponsorisés
Loading...