Souffrant d’anorexie, cette jeune fille révèle les images de sa guérison et prouve que tout le monde peut y arriver

Les personnes les plus sujettes à l’anorexie sont bien souvent les femmes et en particulier les adolescentes. Ce trouble du comportement alimentaire est un fléau qui met à mal le mental de la personne concernée au point que le corps en pâtisse et devienne frêle. En effet, une perte de poids considérable est impliquée à cause d’une privation volontaire de nourriture qui pourrait alors même aboutir à un scénario fatal. Cela a été le cas d’Emelle Lewis, une jeune femme ayant réussi à braver ce trouble. Zoom sur l’histoire d’une transformation spectaculaire relayée par le journal britannique Mirror.

Tout a commencé quand Emelle a constaté le fossé entre elle et ses amies qui arrivaient à avoir des petits copains. « Grosse et laide » était la nouvelle perception qu’elle se faisait d’elle-même. Depuis, son mode de vie a changé.

Une transformation choquante et dangereuse

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_5bb7c8eebb277_285873.jpg

Le mot danger étant un euphémisme, l’état dans lequel Emelle avait sombré était pour le moins choquant. Elle était devenue anorexique et ne pesait plus que 30 kg environ. Car avant qu’elle ne puisse reprendre le train en marche et devenir ce qu’elle est aujourd’hui – une fille pleine de vitalité – son trouble alimentaire a eu raison de son corps qui pâtissait d’insuffisance pondérale.

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_5bb7c8eebb2ba_285873.jpg

Toute son ossature était désormais visible à même la peau. À telle enseigne, que sa famille ainsi que ses amis s’étaient montrés bien inquiets à son propos mais en vain. Mais plus tard, elle se résoudra à faire pencher la balance.

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_5bb7c8eebb2f5_285873.jpg

Place à une détermination salutaire

Le corps frêle d’Emelle ne pouvait porter que des vêtements pour enfants. Bien qu’elle était déterminée à braver son anorexie, elle émettait quelques réserves et craignait la mort.

Emelle

Fort heureusement, après sa dure traversée et de nombreux séjours à l’hôpital, il n’était qu’une question de temps avant que sa volonté et son courage ne lui permettent de faire un bond de 20 kg supplémentaires. Elle était donc passée de 30 kg à 50 kg.

Emelle 1

Dans le cas d’Emelle, le réseau social Instagram était plus qu’une bouée de sauvetage. Elle a pu s’imprégner de l’évolution d’anciens anorexiques dont les histoires étaient inspirantes.

Les complexes, éléments moteurs de son épreuve

Emelle se sentait grosse et souffrait de la comparaison avec ses amies qui avaient des « petits copains ». L’étudiante en psychologie avait du mal à s’intégrer à l’époque. Rejetant la faute sur son image, sa première réaction était de rejoindre une salle de gym et espérer perdre du poids. Les mois passant et le résultat espéré aux abonnés absents, sa confiance a commencé à en pâtir au point de se priver strictement de nourriture.

Naïvement, Emelle croyait pouvoir continuer à vivre de cette façon en maintenant un poids inquiétant. Elle s’y complaisait.

Emelle 2

« J’ai refusé de suivre le traitement et j’étais convaincue que tout le monde était contre moi, me mentait et essayait de ruiner ma vie » déclare-t-elle. Le froid la gagnait au point que c’en était douloureux.

Avant son rétablissement, la jeune femme ne jurait que par un mode de vie des plus stricts. Ne pas s’asseoir avant 16h, manger végétalien, salade et fruit avant de se coucher. Tel était son quotidien.

Le déclic

Un jour où sa conscience l’avait réveillée, elle avait réalisé que ce n’était pas ainsi qu’elle devait terminer son histoire, elle qui se sentait mourante. Elle savait désormais que la bataille ne faisait que commencer.

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_5bb7c8eebb33c_285873.jpg

Bien décidée à changer, elle n’avait pas échappé à quelques doutes mais ils ont vite fait de se dissiper sous sa détermination. Elle était aussi épaulée par sa mère. Son père quant à lui émettait plus de réserve et c’était une raison de plus pour Emelle de prouver aux gens qu’ils ont tort.

Son mental de fer a fait pencher la balance au point de vivre une vie à l’opposé de celle qu’elle se forçait à subir. Au programme, gym en semaine et récompense gourmande le week-end.

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_5bb7c8eebb378_285873.jpg

À terme, tout le monde est fier de la jeune femme stimulée par sa nouvelle vie, désormais à contre-courant de ce qu’elle était auparavant. Se sentant prête à soulever des montagnes, elle conseille de trouver et de se concentrer sur quelque chose qui passionne au point de vouloir y consacrer tout son temps et son énergie afin d’y parvenir.

« Aimez votre corps pour ce qu’il est parce qu’un jour, nous n’en n’aurons pas » est le cri du cœur d’Emelle. Une déclaration inspirante.

https://espanolbuzz.fw.cdnpull.com/inline_resized_1024_5bb7c8eebb3b3_285873.jpg

Prévenir l’anorexie

Le site Top Santé dresse une liste d’habitudes à favoriser afin de prévenir ce trouble alimentaire :

– Ignorer les systèmes de régimes en veillant à l’équilibre des repas
– Veiller à ne pas omettre un repas
– Être en phase avec les besoins de son corps (satiété et faim)
– Savourer ses repas
– Ignorer les remarques sur le physique
– Cultiver l’estime de soi
– Du revers de la main, balayer les standards définis par les milieux de la mode et de la publicité

Contenus sponsorisés
Loading...
Close