Son énorme ventre surprend les médecins, ce qu’ils y découvrent glace leur sang

Dans la majorité des cas, développer un kyste, au niveau du ventre ou ailleurs, peut paraitre tout à fait bénin voire banal. S’il ne régresse pas ou s’il est douloureux, voire trop gros, il est parfois inévitable d’effectuer une opération chirurgicale pour le retirer.

Un kyste de grosse taille peut en effet entraîner une torsion de l’ovaire, susceptible de provoquer la perte de celui-ci. Mais l’histoire dont il est question s’avère être un cas extrême qui aurait pu avoir des proportions désastreuses. En effet, une jeune mexicaine de 24 ans a malheureusement failli en faire les frais ! Souffrant de problèmes de poids, celle-ci  suivait un régime. Mais elle a pu rapidement constater que tout son corps maigrissait, sauf son ventre qui lui, ne cessait de croître ! 

Cette jeune femme mexicaine de 24 ans était loin de s’imaginer ce qui était en train de lui arriver. Pendant qu’elle suivait un régime pour perdre du poids, elle s’est rendu compte que son ventre ne cessait de grossir jour après jour et ce, sans aucune explication ou raison évidente. La situation était devenue telle, qu’elle en arriva au point de ne plus pouvoir marcher ou même respirer normalement. Son ventre avait tout simplement pris la forme de celui d’une femme enceinte arrivant presque à terme alors que c’était loin d’être son cas ! 

énorme ventre

Elle fut finalement transportée et admise à l’Hôpital général de Mexico où elle a subi une batterie de tests afin d’élucider les causes et circonstances de cette affection pour le moins insolite et inquiétante. 

Il en a résulté que la jeune femme avait développé un kyste ovarien et que celui-ci n’avait cessé de croitre et avait fini pas se transformer en une énorme tumeur ovarienne aux proportions extraordinaires. Le plus grave est que cette tumeur et en particulier de par sa taille, commençait à sérieusement altérer les organes autour, en occupant 95% du ventre.

énorme ventre

Afin d’évacuer ce kyste pour le moins encombrant, le médecin de l’hôpital a préconisé deux options : soit de drainer le kyste lentement ou bien d’opter directement pour une ablation chirurgicale de l’intégralité de celui-ci. Bien que l’opération pouvait s’avérer être risquée du fait de l’éventuelle fuite de cellules tumorales dans le corps de la patiente avec en prime, une énorme cicatrice à la clé, la jeune femme opta pour la deuxième option. La tumeur qui lui a été retirée pesait près de 32 kilos ! 

énorme ventre

Qu’est-ce qu’un kyste ovarien ?

La formation de kyste dans l’ovaire est assez fréquente et peut apparaître à tout âge, de l’adolescence à la ménopause et il est vrai que ceux-ci sont souvent latents et découverts fortuitement mais le cas de la jeune femme est extrêmement rare et relève plus de l’inédit.

Le kyste ovarien correspond à un sac rempli de liquide qui se développe sur ou dans l’ovaire. Les kystes ovariens, souvent indolores sont rarement graves et très fréquents. Pour diagnostiquer et suivre l’évolution de ces derniers, les gynécologues pratiquent en premier lieu une échographie pelvienne, voire dans certains cas, une IRM. Cela permet de localiser précisément les kystes et se faire une première idée de leurs caractéristiques et de leur taille. Quand un kyste devient plus volumineux, il peut occasionner une gêne voire de véritables douleurs pelviennes et provoquer une pression sur la vessie ou l’intestin tel que fut le cas pour la jeune mexicaine qui six mois après son intervention, a pu constater son total rétablissement.

Selon le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), 45 000 femmes seraient chaque année, hospitalisées pour un kyste bénin de l’ovaire, dont 32 000 auraient été opérées. Même s’il n’existe aucun moyen pour empêcher le développement des kystes ovariens, des visites périodiques chez un gynécologue pour procéder à des examens pelviens réguliers sont un moyen de faire en sorte que les modifications des ovaires soient détectées le plus tôt possible tout en restant attentive aux symptômes inopinés surtout si ceux-ci sont inhabituels ou persistants durant plusieurs mois d’affilée.

Lire aussi 4 exercices simples qui tonifient le corps en entier : jambes, fesses, ventre et bras

Contenus sponsorisés