x

Des sœurs jumelles révèlent le secret d’une longue vie à leur 100e anniversaire

Autour d’un traditionnel repas du dimanche, famille et amis se sont rassemblés pour fêter un évènement plutôt rare, l’anniversaire de sœurs jumelles répondant au nom de Rene et Phil. En effet, les proches de ces deux femmes sont tous réunis pour célébrer leur 100e anniversaire !

Amour et complicité

Les deux sœurs, Irene Crump et Phyllis Jones, très proches l’une de l’autre, ont toujours fêté ensemble leurs anniversaires les plus importants, comme leur quatre-vingt-dixième et leur quatre-vingt-dix-neuvième anniversaire. Elles ont fréquenté les mêmes écoles et partagé leur premier travail avant qu’Irene ne se marie avec Samuel Crump, un agriculteur. Même si elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau, ce ne sont pas de vraies jumelles pourtant, elles partagent une complicité extraordinaire. Pour preuve, Phyllis a donné le  prénom de sa sœur jumelle à son deuxième enfant.

Un siècle d’histoire

Irene, l’aînée des deux, et Phyllis sont nées le 20 novembre 1916 et vivent actuellement à Stourport-on-Severn, dans le comté de Worcestershire, dans l’ouest de l’Angleterre. Irene explique « nous avons toujours été proches l’une de l’autre et nous vivons actuellement ensemble, Phyllis a emménagé chez moi il y a maintenant 5 ans ».

En forme pour leur âge

Les deux sœurs jouissent toutes les deux d’une bonne forme pour des femmes qui viennent de clôturer un siècle de vie. Même si Irène ne peut plus marcher autant qu’avant, sa sœur, Phyllis continue de faire le tour du bloc chaque jour. Irène explique également qu’ayant été mariée à un agriculteur, elle a toujours été la plus « grassouillette » des deux et qu’elle n’est pas aussi fine que Phyllis.

Malheureusement, Phyllis souffre de démence vasculaire, ce qui signifie que l’apport sanguin à son cerveau est réduit à cause de plusieurs petits accidents vasculaires cérébraux. C’est la raison pour laquelle son fils Carl et sa femme, lui rendent visite tous les jours pour s’assurer de son confort.

Un cadeau d’anniversaire un peu spécial

La seule chose qu’elles désiraient pour leur anniversaire était que leurs proches fassent des dons pour le service local d’ambulance aérienne. Irene disait « nous ne voulions pas de cadeau, seulement des dons. Nous n’avons pas encore réuni tout l’argent nécessaire mais nous pensons bientôt y arriver car c’est une chose qui nous tient réellement à cœur».

Mais quel est donc leur secret ?

Mais comment sont-elles parvenues à atteindre les cent ans saines et sauves ? Pour Irène, « tout ce que je peux dire est que travailler dur et manger correctement sont nos deux secrets les plus importants. » Voilà, vous avez votre réponse. Avoir une bonne attitude et une bonne alimentation les ont aidées à devenir l’un des couples de jumeaux  les plus âgés du Royaume-Uni.

Plutôt indépendantes pour leur âge

La longévité semble héréditaire dans leur famille. Par exemple, leur sœur aînée est décédée en 2006 à l’âge de 92 ans. De plus, leurs maris ont également vécu jusqu’à atteindre les quatre-vingt-dix ans. Samuel (l’époux d’Irène) est mort en 1999 et le mari de Phyllis est décédé en 2006, à 91 ans. Et même si Irene n’a pas pu avoir d’enfant, Carl, le fils de Phyllis actuellement à la retraite, continue à leur rendre visite presque tous les jours pour voir comment elles vont. Il explique à quel point elles sont indépendantes, qu’elles s’en sortent très bien et qu’en cas d’urgence, elles l’appellent

Bien évidemment, elles s’entendent bien mais, d’après Carl, « elles peuvent également se disputer, mais c’est une chose qui peut arriver tant à 100 ans qu’à 20 ans ! »

Aussi semblables que différentes

Même si Irene et Phyllis sont très proches, Carl met en évidence certaines de leurs différences en disant « elles sont complètement opposées, Tante Rene a toujours été très méthodique et méticuleuse, alors que ma mère court toujours dans tous les sens pour faire quelque chose ».

Contenus sponsorisés
Loading...