Les signes du cancer de l’ovaire que chaque femme doit connaître

Vous avez peut-être déjà entendu parler du cancer de l'ovaire comme d'un « tueur silencieux », et il y a une bonne raison à cela - la maladie n'a pas autant d'indicateurs évidents que le cancer du sein ou le cancer de la peau, par exemple. Mais cela ne veut pas dire que les femmes n'ont pas de symptômes.

« Les patients peuvent présenter de nombreux symptômes, mais ils ne sont pas spécifiques », explique Dre Shannon Westin, professeure agrégée au Département d’Oncologie Gynécologique et de Médecine Reproductive du Anderson Cancer Center. Malheureusement, ne pas connaître les signes du cancer de l’ovaire permet à la maladie de progresser, ce qui la rend plus difficile à traiter lorsqu’elle est détectée.

Selon l’American Cancer Society, environ 22 440 nouveaux cas de cancers de l’ovaire seront diagnostiqués cette année aux Etats-Unis et 14 080 femmes mourront de cette maladie. Le cancer de l’ovaire est plus fréquent chez les femmes âgées de plus de 60 ans. En France, 4 500 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Le cancer de l’ovaire est la cinquième cause de mortalité par cancer chez les femmes, selon l’American Cancer Society, et il cause plus de décès que tout autre cancer du système reproducteur féminin. Il est donc important d’en connaître les signes. « Les femmes doivent comprendre quels sont les symptômes et prêter attention si elles remarquent que quelque chose ne va pas », dit Dre Deborah Lindner, médecin en chef de Bright Pink, un organisme à but non-lucratif qui se consacre à la prévention et à la détection précoce du cancer du sein et de l’ovaire chez les jeunes femmes.

Symptômes du cancer de l’ovaire 

Les symptômes comprennent des douleurs abdominales, des nausées, le sentiment d’être rassasiée plus tôt que la normale et incapacité de manger autant que d’habitude, raconte M. Westin, ajoutant que votre pantalon pourrait soudainement ne plus être aussi bien ajusté qu’auparavant en raison des ballonnements. Des mictions fréquentes, des troubles digestifs comme la constipation, l’indigestion, les gaz, les changements menstruels, une prise ou perte de poids inexpliquée, la douleur pendant les rapports sexuels et les brûlures d’estomac peuvent aussi être des symptômes du cancer de l’ovaire.

Évidemment, tous ces symptômes peuvent être ceux d’une série de maladies, mais la durée et la fréquence est importante, dit Dr Mian M. K. Shahzadn gynécologue oncologue au Moffitt Cancer Center. Par exemple, si vous avez des douleurs pelviennes qui se produisent une fois et que vous ne les ressentez plus, cela pourrait être le signe d’une maladie plus ou moins bénigne. Mais si vous avez des douleurs pelviennes plus de 12 fois par mois et que les symptômes ont commencé il y a moins d’un an, il est dans ce cas important et nécessaire de le signaler à votre médecin.

Si vous avez certains des symptômes cités plus haut et qu’ils persistent pendant deux semaines ou plus, n’hésitez pas à consulter et à discuter de vos inquiétudes à votre médecin traitant. Il est impératif des faire des contrôles réguliers afin de détecter la maladie à un stade précoce. Plus tôt, le cancer de l’ovaire est diagnostiqué, mieux il est traité.

Lire aussi À quoi ressemble un grain de beauté cancéreux ?

Contenus sponsorisés