Voici pourquoi vous ne devriez plus laisser vos enfants s’assoir dans la position W

Être parent, c’est consacrer la majorité de son temps à s’occuper de ses enfants, à satisfaire leurs besoins et à les accompagner dans leurs premiers pas dans la vie. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, nous faisons de notre mieux pour les guider et leur éviter tout ce qui risquerait de nuire à leur santé aussi bien physique que mentale. Dans cet article, nous mettrons la lumière sur une habitude très courante des enfants et des bébés qui commencent à s’asseoir et qui risque de leur causer beaucoup de mal. Découvrons ensemble les effets néfastes sur la santé de la position assise en W !

Quand un bébé commence à ramper, il est tout à fait normal qu’il cherche à explorer son environnement. C’est pourquoi dès qu’un objet suscite son intérêt, il n’hésite pas à faire une petite pause pour l’examiner. Pour passer de la position à quatre pattes à celle assise, rien de plus facile que de se redresser en posant les fesses sur le sol et en gardant les jambes pliées en dessous de soi et écartées sur les côtés. Or, si votre enfant passe de longues périodes assis en cette position, dite en W, ceci peut lui causer beaucoup de problèmes au niveau du développement de son ossature et de sa musculature.

Quels sont les effets de la position assise en W sur la santé ?

Cette position est l’une des huit positions les plus courantes adoptées par un enfant en bas âge. Il est vrai qu’elle lui procure une stabilité et un certain confort, mais elle reste contraignante et limite sa liberté de mouvement, surtout en ce qui concerne la rotation de son buste qui reste essentielle à l’acquisition du sens de l’équilibre par la suite.

En s’asseyant ainsi l’enfant repose tout son poids sur son bassin et les articulations de ses hanches et n’a donc aucunement besoin de solliciter les muscles de son tronc, qu’ils soient abdominaux ou dorsaux, pour tenir en équilibre. À la longue, ceci va donc conduire à un affaiblissement de ces muscles et à l’interruption du développement de ses capacités motrices. À contrario, les muscles des cuisses sont trop sollicités pour pallier à la mobilité réduite du tronc, et vont donc se contracter. Or, cette contraction prolongée peut conduire à un raccourcissement musculaire à leur niveau. Dans les cas où les enfants gardent cette position tout au long de leur enfance, ils montrent généralement des difficultés à réaliser un certain nombre d’activités de base comme éviter les chutes, sauter ou jouer au football.

De plus, cette position par très naturelle des jambes exerce des tensions trop fortes sur les ligaments des articulations, causant une rotation interne de la hanche ainsi que des instabilités articulaires surtout au niveau des genoux. Le corps essaiera donc de les compenser par une posture courbée ou une façon de marcher avec les pieds en dedans, provoquant ainsi des complications squelettiques et orthopédiques supplémentaires (jambes arquées).

Si nous regroupons toutes ces complications avec le manque de coordination et de motricité, ceci peut générer une réduction des activités physiques réalisables au quotidien et ainsi augmenter les risques d’obésité et de maladies cardiaques.

Comment agir face à un enfant assis en W ?

Comme précisé un peu plus haut, la position en W est assez courante chez les enfants en bas âge. Cependant, il est conseillé de veiller à ce que le temps passé assis de cette façon soit minime et qu’elle ne soit pas la position de jeu favorite. Si c’est le cas, il est vivement recommandé de corriger en douceur la position de l’enfant, en l’incitant à adopter une position plus saine, en tailleur (jambes croisées) ou avec les jambes allongées devant lui, et les pieds pointés vers le haut. Ces positions lui permettent de garder un centre de gravité corporelle adéquat, de solliciter involontairement les muscles abdominaux et dorsaux, d’apprendre à coordonner les différents mouvements de son corps et à tenir en équilibre, tout en préservant ses articulations et sa musculature.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close