Si vous aimez vos enfants, vous devez dire non à ses demandes

S’affirmer dans le respect signifie oser dire non à certaines demandes des enfants. Exprimer son désaccord pour faire respecter des règles contribue à l’épanouissement à l’âge adulte. Cette capacité est indispensable à une parentalité bienveillante qui exige cependant d'imposer des limites.

Poser des limites saines aux jeunes enfants est un moyen d’éduquer à la socialisation. Eileen Kennedy-Moore, auteur et psychologue clinicienne, estime que dire non est une responsabilité importante pour les parents.  Certains d’entre eux ont tendance à culpabiliser lors d’un refus mais savoir dire non sans agressivité est élémentaire pour pouvoir faire respecter des interdits fondamentaux. Ces derniers sont essentiels à l’harmonie dans le foyer et en société.

Comment aider les enfants à respecter les règles ?

Affirmer la nécessité d’instaurer un cadre et dire fermement non à certaines sollicitations est une responsabilité parentale comme relayé par le magazine sur la maternité, « Etre parent ». Ces interdits formulés avec bienveillance sont indispensables pour fixer des limites claires dans la relation parent-enfant mais aussi dans la relation avec les autres. Aider son enfant à grandir implique de lui donner des directives adaptées à sa personnalité avec patience. Montrer son désaccord lorsqu’une règle de vie n’est pas acceptée sans blesser, crier ou faire ressentir de la culpabilité à son enfant, c’est savoir se faire respecter pour prévenir des caprices pour lesquelles il sera plus difficile de céder à l’avenir. Ces autres règles permettent d’instaurer un cadre sain dans la vie d’un enfant.

education enfant

L’éducation de l’enfant au pot. Source : Healthline

Comment poser ses limites avec un enfant ?

Affirmer davantage son autorité ne veut pas dire pour autant être arbitraire ou tyrannique. Pour contribuer à l’éveil de son enfant et offrir un bon accompagnement parental, il faut aussi le laisser affirmer sa personnalité. C’est pour cette raison que des règles omniprésentes brident cette dernière et l’empêchent d’explorer et de stimuler sa curiosité, l’atout fondamental des tout-petits. Dire poliment « non » doit être également justifié pour que l’enfant puisse adhérer au bien-fondé de cette règle et ainsi comprendre la nécessité de son application. Comme il agit par mimétisme, les parents doivent également la respecter et ne pas montrer de contradictions. Aussi est-il important de montrer l’aspect positif de ce qu’on demande. Le responsabiliser n’est pas toujours l’exposer à une punition. Valoriser l’enfant en le récompensant lorsqu’il fait preuve d’un comportement exemplaire est requis.

maternite 2

Maternité. Source : Freepik

Quelles sont les règles en société à lui apprendre au quotidien ?

Aider l’enfant à mieux s’épanouir en société mais aussi à pouvoir s’affirmer face aux autres, nécessite d’instaurer un cadre qui implique des règles à suivre. Ce cadre éducatif est essentiel à l’harmonie dans le foyer mais aussi avec d’autres cercles sociaux tels que les camarades de classe ou les autres adultes. Dire bonjour et au revoir fait partie des règles élémentaires de politesse pour apprendre à faire preuve de courtoisie vis-à-vis de ses parents mais aussi d’autres figures d’autorité. Apprendre la communication positive est important dans la mesure où l’on apprend à s’exprimer avec respect et attention tout en faisant passer son message. Seulement, communiquer implique également de faire preuve d’un sens de l’écoute qui est la contrepartie du dialogue sain et constructif. Interdire la prononciation de gros mots commence, pour les parents, à ne pas les prononcer devant leurs enfants. S’il est essentiel de ne pas être grossier, c’est parce que cet interdit fait partie du respect et de l’estime que l’on nourrit pour nos interlocuteurs mais aussi nos parents. Dire « s’il vous plaît » fait partie du cadre essentiel à la politesse qui accompagnera l’enfant jusqu’à l’âge adulte. Pour autant, cette demande n’est pas une exigence et il est important pour le parent de lui faire comprendre que l’on obtient pas toujours ce que l’on veut. Demander pardon lorsque l’on a commis une bêtise ou fait quelque chose de mal est également une capacité à transmettre. Cela peut être véhiculé en s’excusant aussi auprès de son enfant lorsque l’on a fauté. S’il est important de s’affirmer en tant que parent, certaines erreurs peuvent nuire à l’éducation.

Quelles règles instaurer pour mon enfant à la maison ?

A l’instar de la vie en société, certaines directives et devoirs doivent être appliqués dans le foyer. Cela commence par les repas où l’enfant doit veiller à être calme et ne pas se disputer avec son frère. Interdire à son enfant de jouer avec la nourriture ou de rechigner constamment à manger fait partie des règles de base pour instaurer une bonne entente à la maison. Pour transmettre le sens des responsabilités et permettre de vivre dans un environnement propre, s’affirmer et lui demander de ranger ses jouets après les avoir utilisés est important. Lui faire comprendre que cela peut être dangereux pour lui et le répéter sans agressivité jusqu’à ce qu’il assimile cette règle fait partie des choses pour lesquelles il vous remerciera à l’âge adulte. Parmi ces demandes, l’aide dans les tâches ménagères selon son âge lui permettra d’acquérir de l’autonomie et de l’indépendance plus tôt.

Lire aussi La fessée aggrave le comportement des enfants d’après une étude

Contenus sponsorisés