Cette mamie a inventé une maison qui se nettoie toute seule !

A travers l’Histoire de l’humanité dans son intégralité, ce sont les situations difficiles au semblant inextricables qui ont toujours inspiré les esprits les plus éclairés parmi les gens. C’est ainsi que la majorité des inventions que nous connaissons aujourd’hui ont pu voir le jour, notamment celles visant à faciliter notre quotidien et à alléger des tâches qui, jadis, étaient perçues comme particulièrement fastidieuses. C’est dans ce registre que s’inscrit l’histoire incroyable de Frances Gabe, cette femme dont la maison est tellement propre, qu’on croirait qu’elle est immaculée.

Une femme qui en intriguait plus d’un

En décembre 2016, Frances Gabe, une résidente de Newberg, en Oregon est décédée à l’âge de 101 ans. Ses voisins ne savaient pas si c’était une dame folle ou un génie, mais pourquoi penseraient-ils une chose pareille ? Eh bien, la première clé permettant de répondre à cette question réside dans le fait qu’elle n’avait pas nettoyé sa maison depuis plus de deux décennies et qu’elle n’avait engagé personne pour le faire pour elle. Comment est-ce possible ?

voisins ne comprenaient pas pourquoi sa maison était incroyablement propre

Il s’avère que Frances vivait dans une maison unique en son genre. Qu’est-ce qui était si spécial à son sujet ? C’était en fait une maison autonettoyante et Frances en était la seule et unique inventrice !
Tout a commencé dans les années 1980, lorsque Frances n’a pas pu supporter de devoir à la fois élever ses deux enfants et s’occuper des tâches ménagères.

voisins ne comprenaient pas pourquoi sa maison était incroyablement propre

Un jour, elle se retrouve confrontée à une tâche de confiture de figues qui glissait le long du mur de sa cuisine, elle a perdu son sang-froid et l’a arrosée à l’aide d’un tuyau d’arrosage. Même si cela peut avoir l’air d’une réaction extrême et exagérée, cette dernière lui a en réalité donnée une idée. Ici, nous pouvons d’ailleurs voir Frances devant un modèle de la maison qu’elle voulait créer, en 1979 :

voisins ne comprenaient pas pourquoi sa maison était incroyablement propre

Le passage de la vie d’une mère au foyer surmenée à celle d’une inventrice hors pair

En 1984, Frances s’était installée dans la première maison autonettoyante au monde. Grâce à 68 brevets d’invention, sa maison pouvait être lavée et séchée automatiquement. C’était clairement une sorte de lave-vaisselle géant. Non seulement les murs et les planchers pouvaient être régulièrement nettoyés, mais cela concernait aussi les vêtements dans l’armoire, les plats dans le placard de cuisine et même le chien et sa niche ! Au début du « cycle de lavage », elle a reçu un parapluie et un imperméable et n’avait plus qu’à appuyer sur un bouton qui active le système.

voisins ne comprenaient pas pourquoi sa maison était incroyablement propre

Les planchers de la maison étaient inclinés et il y avait des gouttières sur les bords des chambres. Cela signifiait que l’eau sortait des gicleurs du plafond avant de s’écouler directement hors de la maison et à travers la niche, en lavant le chien sur son passage. Les gicleurs recouvraient d’abord la maison d’eau savonneuse, puis la rinçaient et pour finir, l’air chaud se chargeait de sécher toute la maison.

voisins ne comprenaient pas pourquoi sa maison était incroyablement propre

En moins d’une heure, les murs, les planchers, les salles de bains et même les vêtements étaient secs et propres. Afin de procéder à l’auto-nettoyage, l’inventrice a recouvert la plupart des surfaces à l’intérieur de la maison avec du plastique ou placée des articles sur des cordes à linge. La maison n’avait pas de tapis ni de rideaux, car ils attiraient trop de poussière. Sa maison novatrice fut un succès dans les années 80 et a eu beaucoup d‘échos dans différentes émissions télévisées. La maison était aussi visitée par des touristes comme c’est le cas pour les musées.

Maison propre

Quand elle a conçu sa maison, l’objectif de Frances était de faciliter les tâches ménagères pour les personnes handicapées, les personnes âgées, les mères et les femmes en général. Ces dernières pouvaient donc passer plus de temps avec leurs familles. « Je veux éliminer tout mouvement inutile afin que les personnes handicapées et les personnes âgées puissent s’occuper de leur maison », a expliqué Frances.
Malheureusement, un tremblement de terre en 2001 a endommagé la technologie utilisée pour la maison autonettoyante et depuis lors, seuls les gicleurs de la cuisine sont opérationnels.

En 2008, la famille de Frances l’a envoyée dans une maison de retraite où elle a fini par décéder, à l’âge de 101 ans. Cependant, bien que sa mort soit passée quasiment inaperçue, son travail et ses inventions sont une véritable source d’inspiration et méritent toute notre admiration, et ce, même aujourd’hui. Après tout, cette femme a pu passer 20 ans de sa vie sans faire le ménage, n’est-ce pas le rêve de tout le monde ?

Lire aussi Cet adolescent passe six ans à creuser une maison souterraine dans le jardin après une dispute avec ses parents

Contenus sponsorisés