x

Sans ressources, une maman met son fils à l’adoption dans une famille aimante

Opinion

Décider de mettre son enfant en adoption n’est jamais une décision facile. Plusieurs raisons peuvent motiver ce choix cornélien et certains parents estiment ne pas avoir la capacité de garder leurs enfants. Du côté de ces enfants adoptés, certains décident de chercher leurs parents biologiques à l’instar du jeune homme de ce témoignage.

C’était le jour d’anniversaire d’une mère qui a eu la surprise de sa vie. Sa fille avait retrouvé le fils qu’elle avait dû mis en adoption il y avait de cela 18 ans. 

Tammy Oswalt ne pouvait pas prendre soin de son petit garçon 

À l’époque, Tammy Oswalt était célibataire et avait deux jeunes filles. Elle attendait un troisième enfant mais à ce moment-là, la femme était au seuil de l’itinérance. Elle ne pouvait manifestement pas prendre soin de lui

Tammy et Dylan 18 ans avant leur retrouvaille – Source : Viral Life

C’est alors qu’elle a tenté de lui chercher un foyer stable et une famille aimante qui puisse l’adopter. Seulement, Tammy a passé 18 ans à vivre dans la culpabilité rapporte le Daily Mail.

La fille ainée de Tammy a décidé de retrouver son petit frère 

Un beau jour, à l’occasion de son 53ème anniversaire en compagnie de Samantha, sa fille ainée, la mère était sur le point recevoir un cadeau inestimable. Samantha gâtant d’ores et déjà sa mère avec de merveilleux cadeaux chaque année, a décidé de lui offrir le meilleur cadeau qu’elle n’ait jamais reçu. La présence de son fils, Dylan.

La femme de 53 ans a été abasourdie par cette annonce. Elle allait enfin tenir son fils dans ses bras comme elle l’a tant rêvé pendant près de deux longues années.

Dylan, bébé – Source : Viral Life

Tammy s’est levée pour attirer son fils vers elle en l’étreignant tendrement, comme pour rattraper le temps perdu. Elle répétait plusieurs fois « Oh mon dieu » en lui disant qu’il est « absolument magnifique ». La surprise de Samantha était indubitablement imprévisible et dépassant tout ce que l’heureuse maman pouvait imaginer.

Tammy a déclaré : « L’année dernière, Sammy m’avait surpris avec des billets pour voir mon groupe préféré, ACDC, donc j’étais impatiente de voir quelle merveilleuse chose elle avait arrangé pour moi cette fois »

Tammy photographiée lors de son anniversaire – Source : Viral Life

Samantha lui avait dit que ce qu’elle comptait lui offrir était quelque chose que « l’argent ne pouvait pas acheter ». « Quelque chose dans mon cœur savait ce qui allait se passer et j’avais tellement peur de me retourner » a confié la maman avant de continuer, « Au moment où je me suis retournée et l’ai vu, tellement de choses m’ont traversé. Il y avait tellement d’amour. Je voulais juste le tenir et l’embrasser. »

Le sentiment de plénitude dont la femme avait rêvé depuis tout ce temps était enfin devant ses propres yeux. Elle a déclaré : « Je me suis sentie entière pour la toute première fois depuis la dernière fois que j’avais tenue Dylan dans mes bras. ».

Les enfants adoptés voulant revoir leurs parents biologiques, plusieurs années de recherche peuvent passer avant de les retrouver. Un autre cas, rappelle cet état de fait. Ayant été donnée en adoption à la naissance, une fille finit par retrouver ses parents après 10 ans de recherches.

D’autres encore, leur ont fallu davantage de temps pour les retrouver, comme Will Russel qui a retrouvé sa fille après 24 ans, ou Mao Yin, un chinois qui a été kidnappé alors qu’il était bébé mais a retrouvé aujourd’hui ses parents après 32 ans de disparition.

Vouloir retrouver ses parents biologiques

Il ne fait aucun doute que parents adoptifs ou biologiques, tant qu’il y a un lien d’amour, sont des parents à part entière.Ainsi, il n’y a pas réellement de « vrais parents ». 

Les enfants ont le droit de savoir qu’ils ont été adoptés et sont libres d’user librement de cette situation. Ces derniers s’interrogent tout naturellement sur leur passé, sur les raisons et le chemin qui les ont amenés dans leur nouveau foyer.

Cette phase de recherche doit être bien acceptée par les parents adoptifs en accueillant avec bienveillance les interrogations légitimes de ces enfants. Ils peuvent les accompagner dans leurs réflexions et les soutenir dans les démarches. 

Le degré de facilité peut varier d’une personne à une autre. Toujours est-il que ces recherches ne remettent aucunement en cause le lien d’amour déjà tissé avec les parents adoptifs. Le soutien de l’enfant reste nécessaire.

Contenus sponsorisés
Loading...