Rétention d’eau : en voici la cause et comment dégonfler les pieds et les jambes naturellement

Rétention d’eau : en voici la cause et comment dégonfler les pieds et les jambes naturellement


Les vols de longue durée, l’inactivité physique, la sédentarité ou encore l’usage de certains médicaments sont souvent considérés comme les responsables de la rétention d’eau. Au-delà de son aspect gênant, celle-ci peut cacher des problèmes de santé sous-jacents. Il est donc judicieux de déterminer les causes profondes de ce mal et d’identifier des moyens de prévention efficaces.

La rétention ou l’œdème (terme médical) implique l’accumulation d’eau ou de liquide dans les tissus, les cavités et le système circulatoire, matérialisée par des gonflements aux pieds ou aux jambes. Hormis ces signes, les personnes touchées par ce mal peuvent avoir le ventre ballonné ou prendre du poids brusquement, sans explication. Dans un entretien rapporté par doctissimo, le Dr Ariel Toledano, phlébologue à Paris, explique que dans ce dernier cas de figure, le malade peut prendre jusqu’à 3 kg en 24 heures, alors que son alimentation n’a pas changé.

Causes de la rétention d’eau

1- Excès de sodium :

Lorsqu’on parle de sodium, on fait allusion généralement au sel, cet ingrédient qui vient couronner nos repas, nous permettant de concocter des plats onctueux. Cependant, une alimentation trop salée peut conduire à la rétention d’eau. Cela s’explique par le fait que le sel consommé s’emmagasine dans les tissus qui, dans le cadre de leur fonctionnement, vont attirer l’eau. La présence du sel va donc empêcher l’évacuation qui va s’accumuler et former un œdème.

2- La déshydratation :

La déshydratation est perçue comme le manque de quantité d’eau suffisante permettant au corps de fonctionner de manière optimale. Mais de manière paradoxale, ce manque d’eau poussera certaines parties du corps à emprisonner les réserves disponibles. En conséquence, vous constaterez des gonflements par endroit, signes d’une rétention d’eau.

3- Pendant la grossesse :

Pendant la grossesse, l’utérus tend à exercer une pression sur la veine cave, initialement responsable de la circulation sanguine des membres inférieurs vers le muscle cardiaque. Plus le volume de cet organe augmente, plus les liquides stagnent dans les jambes, menant ainsi à la rétention d’eau. Des changements hormonaux sont également responsables de ce trouble, notamment à travers une production élevée de progestérone qui pousserait le corps à stocker l’eau et le sodium en excès.

4- Le Potassium :

La plupart des aliments, comme la banane, les noix ou le poisson, nous approvisionnent en potassium. Cet élément nutritif joue un rôle privilégié dans notre corps et au niveau de certaines substances telles que le sodium. Comme l’explique Sara Stanner de la British Nutrition Foundation, le potassium est l’une des substances régulatrices de l’activité rénale concernant les fluides corporels. Ainsi, tout déficit de cet élément entrave l’élimination de liquides et provoque une rétention d’eau.

5- Un déficit en protéines :

Très souvent, il suffit d’un déséquilibre nutritionnel comme une carence en protéines pour mener à la rétention d’eau. Notre sang est composé à plus de 60% d’eau et de protéines qui favorisent la production de l’albumine par le foie. C’est cette substance qui permet à l’eau de rester contenue dans le sang, alors en cas de manque de protéines, l’eau va migrer et s’accumuler dans les tissus.

Prévenir la rétention d’eau :

1- Régulez votre niveau de Sel

Réduire votre consommation en sel est indispensable pour prévenir la rétention d’eau. Vous pouvez le remplacer par d’autres épices tout en évitant les aliments qui en sont saturés ( viandes transformées, pain blanc, fromage…etc)

Cependant, souvenez-vous que le sel n’est pas votre ennemi et que c’est l’excès qui peut conduire aux maladies.

2- Une consommation riche en fibres

Les fibres alimentaires sont utilisées pour la régulation du système digestif et pour prévenir la constipation et les ballonnements. Vous pouvez consommer les aliments à fibres comme les citrons qui permettent de libérer l’excès d’eau par les reins et luttent donc contre la rétention d’eau.

3- Une bonne hydratation

Pour que votre corps puisse fonctionner correctement, il est crucial de boire de l’eaurégulièrement. Attention à ne pas le faire de manière brutale au risque de créer des problèmes de ballonnement.

Par ailleurs, vous pouvez aussi contribuer à l’hydratation du corps en consommant des fruits et des légumes gorgés d’eau comme la pastèque, la tomate, les fraises…etc.

4- Plus de protéines, moins de glucides

Consommez suffisamment de protéines qui jouent un rôle dans la réabsorption de l’eau par l’organisme. Selon le Dr Philippe Blanchemaison, il est important de les intégrer à notre alimentation, qu’elles soient d’origine animale (viande blanche, oeufs, poisson) ou végétale (céréales et légumineuses). Une diminution des glucides est également recommandée, notamment ceux contenus dans le pain, les pâtes et le riz blanc.

A savoir que cette liste n’est pas exhaustive et qu’ il existe d’autres modes de prévention à consulter avec votre médecin. En cas de doute, il est indispensable de demander l’avis d’un professionnel de santé.


Loading...

Les + lus