Remède naturel à l’eau salée pour nettoyer le côlon

Digestion difficile, ballonnements, constipation…Les toxines lorsqu’elles sont accumulées dans le côlon créent un inconfort intestinal et un manque d’énergie. Nettoyer son côlon devient alors nécessaire pour récupérer rapidement une sensation de légèreté corporelle et énergétique. La technique de l’eau salée est utilisée dans ce sens et permet de purifier le tube digestif en quelques heures.

Principalement utilisée dans la purge yogique, l’eau salée est intégrée dans ce programme détox pour le nettoyage du côlon et sa purification, en améliorant le transit intestinal et donc une évacuation des selles. Les déchets alimentaires sont stockés dans le côlon qui a pour rôle, l’absorption du reste des nutriments nécessaires à l’organisme avant qu’ils ne soient évacués par les selles. Selon Stéphane Tétart, naturopathe, il arrive que ces déchets ne soient pas totalement éliminés et s’accumulent dans le côlon, ce qui engendre de facto, une surcharge de toxines.  Un nettoyage du côlon devient alors primordial pour une évacuation des matières fécales.

Quels avantages ?

Selon le naturopathe, la détox du côlon par le nettoyage permettrait de lutter contre la constipation, les ballonnements ainsi que la digestion lente. Cela permet en outre de réactiver l’énergie du corps, de lutter contre la nausée et la migraine associée à une mauvaise digestion. D’autant plus qu’elle permet d’agir contre le mal être et la sensation d’être encrassé. Par conséquent, on se sent plus léger et la peau devient plus éclatante avec pour bonus une meilleure mine. Sans avoir la prétention de faire perdre du poids, la détox par le nettoyage intestinal permet de dégonfler le ventre grâce à un meilleur fonctionnement du système digestif.

Qui sont concernés par la détox du côlon ?

L’expert explique que cette détox concerne principalement les personnes qui ont une constipation régulière, qui souffrent d’une mauvaise digestion, de ballonnements, de flatulences ou encore de transit trop lent. Il précise par ailleurs, que retenir les selles au cours de la journée conduit à aggraver la constipation. Certaines personnes recherchent des solutions faciles comme la prise de laxatifs, mais à force de les utiliser, ces derniers peuvent engendrer une dépendance de l’intestin qui devient paresseux et de ce fait, ne fonctionne plus adéquatement. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANMS), insiste sur le fait  que la prise continue des laxatifs pourrait causer des effets indésirables ; ces derniers ne doivent être prescrits que pour une courte durée.

Il est par ailleurs, important de signaler que ces problèmes lorsqu’ils deviennent récurrents et chroniques, il est préférable de consulter un spécialiste afin de détecter la cause exacte de ces maux et les traiter efficacement.

Comment vider et détoxifier le côlon d’une manière naturelle avec l’eau salée ?

detoxcolon
La détox du côlon via l’eau salée. Source : le Journal des Femmes

Comme le précise le Dr Axe, docteur spécialisé en médecine naturelle et nutritionniste, pour ceux qui souffrent de constipation et qui n’arrivent pas à trouver une solution à leur condition malgré la prise de fibres alimentaires, le nettoyage à l’eau salée demeure une des alternatives pour forcer les selles. Cette technique consiste à boire cette eau salée le matin à jeun ou deux heures après n’avoir consommé que des aliments liquides et non solides, riches en fibres.

Pour préparer ce remède, vous aurez besoin de :

  • 1 litre d’eau filtrée
  • 2 cuillères à café de sel rose ou sel de l’Himalaya

Faites chauffer légèrement l’eau dans une casserole puis ajoutez-y le sel et un peu de jus de citron frais. Mélangez le tout jusqu’à ce que le sel soit complètement dissout. Buvez le mélange durant 5 minutes puis allongez-vous sur le côté en massant le ventre. Puis répétez l’opération de l’autre côté. L’idéal est de rester 30 minutes avant d’aller aux toilettes. Le nettoyage peut ainsi prendre plusieurs heures avant que les intestins ne soient complètement vidés. Il est également conseillé de prendre un supplément de probiotiques et de recourir à une alimentation saine et équilibrée afin de maintenir les bactéries saines et l’équilibre de la flore intestinale.

Avant d’entamer ce nettoyage, il faut tout d’abord commencer par s’octroyer un jour de repos digestif en consommant des aliments riches en fibres comme les légumes, les fruits ou encore le yaourt nature, en renonçant aux sucreries, à l’alcool, à la nicotine et au café. S’ensuit alors le nettoyage avec de l’eau salée pour parfaire l’élimination des matières fécales.

D’autres méthodes de purification de l’organisme

Toujours selon le naturopathe, il est possible de faire une cure détox intestinale avec d’autres moyens tout aussi efficaces :

– Les sachets de fibres : l’absorption d’inuline ou de psyllium est recommandée à ceux qui ont une alimentation pauvre en fibres et qui souffrent d’un ralentissement du transit. Un sachet de ces fibres par jour, pendant une durée de 10 à 20 jours tout en buvant beaucoup d’eau permettrait de gonfler les fibres et favoriser ainsi des selles plus abondantes.

– La cure du Dr Clark : elle consiste à prendre des fibres par le biais de l’alimentation ou de sachets pendant une semaine. Puis au septième jour, prendre 4 cuillères à soupe de sulfate de magnésium heptahydraté ou sel d’Epsom, mélangées à 2 ou 3 verres d’eau pour accélérer le transit. Le lendemain, reprendre 1 à 2 verres d’eau et de sel d’Epsom pour une vidange complète du côlon et des intestins. Une grosse diarrhée peut alors survenir, précise l’expert. Il ne manque pas toutefois de préciser que le sel d’Epsom pourrait provoquer des désordres gastro-intestinaux s’il est utilisé d’une manière abusive. Il est de ce fait conseillé de ne pas dépasser une semaine d’utilisation.

– La purge yogique : Cette purge intervient après avoir utilisé la cure du Dr Clark. Une fois le côlon et les intestins vidés, il convient de boire de l’eau légèrement salée, environ 4 g par litre, en pratiquant des exercices de yoga entre chaque verre. Cette technique consiste à rincer les intestins et éliminer les derniers résidus des aliments susceptibles de rester sur les parois du côlon.

– La prise des probiotiques et des prébiotiques semble également indiquée dans ce cas. Les probiotiques sont constituées de micro-organismes comme les bactéries d’acide lactique, appelées « bonnes » bactéries. Quant aux prébiotiques, ce sont des fibres qui aident les bonnes bactéries à se développer. On retrouve les probiotiques dans le yogourt, le kéfir, la choucroute, le kombucha (thé fermenté), le fromage, le vinaigre de pomme ou encore le Kimchi (chou chinois fermenté).

– La douche rectale : plus difficile à pratiquer, elle consiste à l’aide d’une poche à lavement, d’introduire 1 à 3 litres d’eau dans le côlon par l’anus, via une canule anale.

– L’hydrothérapie du côlon : qui consiste en un lavage intégral du côlon par un spécialiste à l’aide d’une machine spécifique. Cette dernière introduira l’équivalent de 5 litres d’eau afin de provoquer la vidange complète des intestins. Il s’agit d’une méthode intrusive qui pourrait ne pas convenir à la majorité. Elle est préconisée notamment dans des cas de problèmes digestifs plus importants comme la migraine, la nausée, l’accumulation de toxines ayant des conséquences sur la peau. Par ailleurs, l’hydrothérapie aurait des bienfaits sur la santé mentale consistant à relâcher les émotions cachées au plus profond de soi, comme l’explique Stella Haziza-Pariente, naturopathe. Selon, l’experte, il s’agit d’une purge de ce que l’on refoule.

D’autres remèdes naturels pour soulager la constipation

Pour améliorer la fonction digestive et rétablir l’équilibre de la flore intestinale, il est possible de recourir à certains aliments, à savoir :

  • La graine de lin, particulièrement riche en fibres. Elle augmente la masse dans les intestins en provoquant des contractions et donc une facilité du transit intestinal. Sa fibre appelée mucilage, se transforme en gel au contact de l’eau et évite le durcissement des selles.
  • La graine de chia permet de réguler la flore intestinale et favorise l’absorption des nutriments, comme précisé dans l’expérience scientifique publiée dans la revue Nutrients. Les graines de chia permettent ainsi de prévenir la constipation et les troubles du système digestif.
  • Le son d’avoine est utilisé pour accélérer le transit, grâce à sa richesse en fibres solubles et insolubles. Une cuillère à soupe de son d’avoine en poudre à saupoudrer mélangée avec un yogourt nature, suffit pour donner des résultats étonnants.

Dans quel cas la détox du côlon est-elle déconseillée ?

La détox du côlon est proscrite en cas de :

  • Grossesse
  • Hémorroïdes
  • Maladie de Crohn
  • Syndrome de l’intestin irritable
  • Polypes
  • Cancers
  • Avant l’adolescence

Le maintien d’une activité physique régulière, d’une alimentation équilibrée, saine et riche en fibres et d’une consommation suffisante en eau, demeure le meilleur moyen de s’assurer un bon transit intestinal. Par ailleurs, il est primordial de demander l’avis d’un médecin avant de procéder à ces méthodes de nettoyage citées plus haut.

Lire aussi Un jus naturel pour nettoyer le côlon naturellement et brûler les graisses

Contenus sponsorisés