Ce symptôme du diabète chez les enfants passe souvent inaperçu

La vie est parfois injuste, et de petits êtres sans défense peuvent tomber gravement malades. C’est le cas de cette petite fille, Pantera, atteinte de diabète à un âge très précoce. Voici comment reconnaître les symptômes relatifs au diabète afin de pouvoir le traiter à temps.

Lorsqu’on dit diabète, nous pensons automatiquement à une personne d’un certain âge. Et bien, sachez que le diabète peut aussi bien toucher les petits que les grands car les hormones, ça ne plaisante pas !

Le diabète infantile

Le diabète est une maladie causée par un trouble de l’assimilation et de l’utilisation des sucres par l’organisme. Le diabète insulinodépendant est l’une des maladies endocrinologiques les plus fréquentes chez les enfants. Elle se traduit par une carence en insuline, une hormone responsable du stockage et de l’assimilation des sucres par l’organisme qui est produite par les cellules B des îlots de Langerhans. 

D’après les chiffres, de plus en plus d’enfants seraient touchés par le diabète de type 1. Entre 1988 et 1997, on a estimé en France une augmentation de 75% des cas de diabète chez les enfants âgés de moins de 4 ans, et de 30% chez les plus âgés (jusqu’à 14 ans). Chaque année, on compte près de 1000 nouveaux cas de diabète chez des enfants de moins de 15 ans. Des chiffres très troublants !

Quant au diabète de type 2, il concerne généralement les personnes adultes ou plus âgées. C’est un type de diabète incurable car il affecte les niveaux d’insuline. Mais revenons-en à présent au diabète de type 1 qui concerne surtout les enfants.

Les causes du diabète chez l’enfant

Les causes du diabète infantile ne sont jusqu’à présent pas très claires, mais il existe néanmoins des facteurs de risques. Dans la majorité des cas, lorsque l’enfant est touché par cette maladie, c’est qu’il a une prédisposition génétique liée à un phénomène auto-immune, qui détruit les cellules B des îlots de Langerhans, lesquelles produisent l’insuline. D’autres facteurs peuvent entrer dans le déclenchement de la maladie tels qu’une mauvaise alimentation, une carence en vitamine D ou un allaitement trop court. 

Des études ont démontré que l’allaitement avait un effet protecteur contre le développement du diabète de type 1, surtout chez les enfants ayant des prédispositions génétiques.

Comment dépister un diabète chez l’enfant ?

Il existe différents symptômes pour reconnaître un diabète infantile. Généralement, nous remarquons chez l’enfant une soif importante, des envies très fréquentes d’uriner, une perte de poids remarquable, des douleurs abdominales dans 23% des cas, des vomissements, des nausées, une fatigue persistante et des infections en tout genre.

Il est aussi possible dans certains cas de remarquer la présence d’un cercle sombre autour de son cou. Ce phénomène s’appelle Acanthosis nigricans. Ce sont des taches constituées d’une hyperkératose orthokératosique hyperpigmentée qui forment des plaques brunes ou grises donnant un aspect rugueux et sale à la peau. Ce symptôme se forme en général dans tous les grands plis du corps, à savoir le cou et la nuque, les aisselles, l’aine, etc.

Témoignage d’une maman

Pantera est une jeune fille de 14 ans qui a découvert qu’elle souffrait de diabète suite à de nombreux symptômes de la maladie : maux de tête intenses, sautes d’humeur et soif insatiable.

Mais l’élément qui avait attiré l’attention de sa maman, c’est l’anneau gris et sombre qui entourait son cou et sa nuque, pensant au départ que ce n’était que de la saleté. Après examen médical, elle a su que c’était un des symptômes du diabète de type 2. Cet anneau était effectivement dû à un dérèglement du taux d’insuline dans son organisme.

La mère de Pantera voudrait que d’autres parents fassent plus attention à ce symptôme qui passe souvent inaperçu, car cela peut arriver à tout le monde.

Voici quelques aliments qu’il faut privilégier pour contrôler le diabète :

L’avoine, les haricots verts, la cannelle, les noisettes, les brocolis, les épinards, le vinaigre, l’huile d’olive, les pommes rouges, les poires, l’avocat, l’orge, le saumon, les patates douces, les aubergines, les fruits rouges, le lait d’amande, le lait de coco, les clous de girofle, les noix, le beurre d’arachide, les lentilles, le yaourt nature, les graines de lin, le tofu, le quinoa, le gingembre, les viandes maigres, le pamplemousse, les oignons, les artichauts, la noix de coco, la levure de bière, etc.

Il faut également suivre des régimes adaptés pour vaincre le diabète.

Lire aussi Le lien entre le diabète et votre pancréas, votre foie et vos reins

Contenus sponsorisés