Regarder un parent mourir est une douleur pas comme les autres et personne n’y est vraiment préparé

La mort de nos parents est l’une des pires situations que nous puissions vivre. Même si à mesure que nous grandissons, nous avons tendance à devenir indépendants, la vie sans eux peut être insupportable, puisqu’on ne se prépare jamais à leur mort.

Lorsqu’on s’attend au décès d’un membre de la famille, suite à une maladie par exemple, on a le temps de passer les derniers instants avec lui et de se préparer à son départ. Cependant, dans le cas d’une mort inattendue, le traumatisme et la douleur seront forcément au rendez-vous. La perte d’un parent peut être considérée comme l’une des expériences les plus émotives. Elle peut conduire à de nombreux changements, troubles psychologiques, biologiques ou physiques des adultes ou des enfants, notamment lorsque le deuil n’est pas accepté.

parent
Gomcgill

Conséquences de la perte d’un parent :

Selon des études, la mort subite d’un père peut entraîner la perte de repère, se manifestant par la perte d’objectif, le manque d’engagement ou encore une désorientation de la croyance et de la confiance en soi. En plus de cela, il faut noter que la mort brutale d’un parent peut causer du chagrin, rendant les personnes endeuillées incapables d’exercer la moindre activité professionnelle ou sociale.

Que faire pour atténuer la perte d’un parent :

Si vous avez un proche malade dans la famille et qui est proche de la mort, quelques conseils vous seront utiles afin de gérer cette étape difficile et douloureuse.

parent1
Shared

1. Passer du temps avec lui : Vous devez créer de l’espace dans votre agenda pour passer le maximum de temps ensemble. Ce sera surement les derniers moments, mais assurez-vous qu’ils soient de qualité. En cela, vous pouvez lui lire des ouvrages, tenir des conversations avec lui, etc….

2. Se remémorer les bons moments : Privilégiez la bonne humeur lorsque vous êtes en sa présence. Le meilleur moyen, c’est de lui rappeler les bons moments passés en famille.

3. Rassurer vos parents : C’est effrayant pour une personne de savoir qu’elle va mourir d’un moment à l’autre. Votre parent peut être stressé à l’idée de mourir et vous laisser. Ainsi donc, n’hésitez pas à l’écouter et à le rassurer.

4. Dire au revoir : Soyez prêt à lui dire que vous l’aimez avant qu’il ne parte ! Suivez votre instinct et demeurez présent à ses côtés. Ainsi vous n’aurez aucun remord d’avoir manqué ce moment que vous ne retrouverez plus.

Dans le cas d’un décès impromptu, ne restez pas seul ! Laissez-vous entourer par d’autres personnes qui partagent avec vous la même douleur, afin de vous aider à passer ce cap et cette étape difficile qu’est le deuil.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close