Recette : voici une tisane pour faire baisser la glycémie

Le sucre fait des ravages. Lorsque sa teneur dans notre sang n’arrive plus à être maintenue à la baisse par l’organisme, on parle de diabète. Avant d’avoir recours à l’insuline de synthèse, pensez aux solutions naturelles !

Le sucre a envahi tous les produits de consommation courante. Même les aliments salés en sont pourvus ! Conséquence numéro une : l’hyperglycémie chronique, accompagnée de son opposé l’hypoglycémie.

Lorsque le pancréas est fatigué de sécréter continuellement l’insuline (cette hormone qui fait rentrer le sucre dans nos cellules), le diabète apparaît. Pour réguler votre glycémie, le premier réflexe doit être alimentaire. Augmenter sa consommation de fibres et éviter les aliments à index glycémique élevé sont une priorité. Cette notion est utile pour nous montrer à quelle vitesse le sucre augmente dans notre sang suite à l’ingestion d’un aliment. Mais là n’est pas le sujet… Parlons plantes ! Cet article a été préparé en collaboration avec Olivia Haquin, Naturopathe.

Un breuvage équilibrant

Voici une tisane à préparer vous-même pour toute personne souffrant d’une glycémie élevée : bardane (racine) 30 gr, myrtille (feuille) 20 gr, géranium robert (plante entière) 15 gr, aigremoine (racine) 15 gr, fraisier (feuille) 15 gr, noyer (feuille) 5 gr.

Mode de préparation :

Mettez 1 cuillère à soupe du mélange par bol d’eau froide.  Chauffez jusqu’aux premiers frémissements, coupez le feu, couvrez pendant 10 minutes. Filtrez et buvez 1 à 2 bols par jour durant 2 mois.

Précaution :

Si vous prenez déjà un traitement médical pour équilibrer votre glycémie, sachez que les effets de la tisane se cumuleront avec celui-ci. Veillez donc à surveiller ce paramètre en étroite collaboration avec votre médecin. Il pourra ajuster au besoin votre traitement en fonction des résultats.

Les plantes en détail

Agrimonia eupatoria

Agrimonia eupatoria – Source : spm

L’aigremoine (Agrimonia eupatoria) est une espèce de la famille des Rosacées dont beaucoup sont utiles en cas de diabète. Elle procure un effet tonique et astringent sur l’ensemble du tube digestif reconnu pour freiner l’assimilation du sucre au niveau intestinal. Vous pouvez la prendre seule ou dans la synergie proposée ici, ou encore en complément d’une autre Rosacée bien connue : la pomme. Croquez-en une chaque jour !

Géranium robert

Géranium robert – Source : spm

Le géranium robert (Geranium robertanium) est riche en tanins avec un effet tonique et astringent. Il agit sur la fonction du pancréas et permet de lutter contre la glycosurie (présence de sucre dans les urines).

Juglans regia

Juglans regia – Source : spm

Le noyer (Juglans regia) fait baisser la glycémie et réduit la soif souvent présente chez les personnes qui souffrent de diabète. Il est riche en tanins très puissants, favorables pour freiner l’assimilation du sucre au niveau digestif.

Feuille de myrtille 

Feuille de myrtille – Source : spm

La feuille de myrtille est une excellente hypoglycémiante, notamment grâce à sa teneur en chrome. Cet oligoélément est un cofacteur de l’insuline et augmente son efficacité.

Bardane

Bardane – Source : spm

La bardane est riche en inuline, une fibre reconnue pour faire baisser le sucre sanguin. La bardane présente l’avantage d’augmenter la tolérance à l’ensemble des glucides que nous pouvons ingérer, qu’il s’agisse de sucre de fruits ou de céréales.

Solutions alternatives

D’un usage plus pratique, les plantes en gélules sont parfois une solution. Mais dans une petite gélule, on ne peut pas mélanger autant de plantes que dans une tisane ! Faute de synergie, il faut donc choisir la bonne, ou en associer plusieurs…

Momordica charantia 

Momordica charantia – Source : spm

La momordique (Momordica charantia), utilisée couramment au Mexique contre le diabète, peut être consommée en cure de 2 mois ou plus. Attention au risque d’hypoglycémie en cas de traitement hypoglycémiant en cours.

Ginseng

Ginseng – Source : spm

Le ginseng stimule la sécrétion pancréatique d’insuline. Une cure sous forme de gélules ou d’extrait fluide sera utile, surtout si vous souffrez aussi de fatigue chronique. Cependant, pas de ginseng lorsqu’on souffre d’hypertension !

Tisane

Tisane – Source : spm

Enfin, le gymnéma (Gymnema sylvestris) aide à supprimer l’attirance vers le sucre en cas de problème de compulsion sucrée. Pour un diabète installé, prenez d’abord la tisane conseillée, le gymnéma viendra en complément.

Lire aussi L’eau de la reine de Hongrie : L’élixir de longue vie

Contenus sponsorisés