Recette : une infusion pour reminéraliser le corps

Douleurs articulaires, fatigue, ongles cassants, chute de cheveux… Tous ces troubles ont un point commun : la carence minérale. Voici comment la contrer naturellement.

Une question d’équilibre

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, une carence minérale n’est pas toujours la conséquence d’une carence alimentaire. Elle découle très souvent d’une surcharge d’acide présent dans notre corps. Cette acidité est produite naturellement par le fonctionnement de nos cellules et apportée partiellement par l’alimentation, mais son élimination quotidienne est bien mise à mal, essentiellement chez l’homme moderne, en raison de son mode de vie. Le stress notamment bloque les fonctions d’élimination. On parle alors d’acidité chronique, ou d’acidose tissulaire.

Pour compenser ce phénomène, le corps en appelle à ses réserves minérales pour neutraliser les acides, d’où la déminéralisation, responsable de très nombreux maux.

infusion-remineraliser-corps

Infusion pour remineraliser le corps – Source : spm

Rétablir la balance

Lorsqu’un déséquilibre est visible (inflammations et douleurs diverses, fatigue, rougeurs sur la peau, eczéma sec, ongles cassants etc.), il faut alors agir dans trois directions :

Éviter les responsables de l’acidose : stress, laitages, protéines animales et aliments industriels.

Augmenter l’apport en minéraux issus du règne végétal : graines d’oléagineux et végétaux à feuilles.

Stimuler la sphère hépato-rénale. Ainsi, les reins élimineront mieux les acides et le foie optimisera sa capacité à assimiler les minéraux.

Voici une tisane qui agit principalement sur deux axes : stimuler la fonction hépato-rénale et reminéraliser l’organisme.

prêle

Prêle – Source : spm

Les plantes en détail

L’ortie pourrait être utilisée seule tant elle répond à tous les besoins d’une reminéralisation. Hormis le fait que 20% de ses constituants sont des minéraux (calcium, potassium, silicium et fer), elle stimule les sphères hépatique et rénale. Une reine de la reminéralisation !

La prêle permet de renouveler notre capital minéral. Elle chasse les acides en stimulant l’élimination rénale et apporte des minéraux précieux, notamment la silice et le potassium.

Le bouleau élimine efficacement l’acide urique par son effet stimulant des reins. C’est une des raisons pour lesquelles on le conseille afin de prévenir les calculs urinaires et agir favorablement sur l’acidose.

La chicorée soutient et stimule le foie et la digestion ainsi que l’activité rénale. Elle est aussi reminéralisante (contient calcium, cuivre, potassium, phosphore, magnésium).

Le fraisier élimine l’acide urique par son effet diurétique et apporte également des minéraux. Enfin, le soutien qu’il apporte au foie est aussi un facteur pour mieux assimiler les minéraux

Solutions alternatives

Si les tisanes ne sont pas votre tasse de thé, optez pour des compléments alimentaires reminéralisants comme le pollen, le lithothamne ou les cures d’eau de mer. Mais pour agir plus largement, il faut toujours penser à stimuler en parallèle les fonctions hépato-rénales avec du jus de feuilles de bouleau ou de l’extrait aqueux d’aubier de tilleul !

À vos décoctions !

Mélangez 15 gr de chacune des plantes suivantes :

Ortie (feuilles), prêle (plante), bouleau (feuilles), chicorée (racine), fraisier (feuilles). Si vous souhaitez adjoindre une action anti-inflammatoire en cas de douleurs, ajoutez aux mêmes proportions des feuilles de cassis et de la reine des prés. Voici comment pratiquer : chauffez jusqu’à frémissement une cuillère à soupe du mélange pour un bol d’eau froide. Coupez le feu puis couvrez pendant 10 minutes. Filtrez et buvez 1 à 2 bols par jour en cure de 6 semaines à renouveler 1 ou 2 fois dans l’année. Une autre solution sera de la consommer comme une tisane de santé une semaine par mois durant plusieurs mois.

Lire aussi Laxatif naturel : voici 6 plantes anti-constipation

Contenus sponsorisés