Qu’est-ce que la maladie de Lyme ? Comment se protéger et prévenir une infection

Vous aimez la nature, les balades à vélo ou les randonnées dans la forêt, attention aux morsures de tique ! Quand une tique infectée vous mord, vous risquez de contracter la maladie de Lyme car elle transmet une bactérie en forme de tire-bouchon appelée Borrelia burgdorferi. Les conséquences d’une morsure peuvent aller d’une simple éruption cutanée à une paralysie partielle du corps. Pour éviter les conséquences graves de la maladie, voici quelques conseils utiles.

La tique est un acarien présent partout en Europe, il en existe plusieurs espèces dont la majorité est retrouvée sur les chiens ou les chats. Ce parasite peut s’attaquer aux humains sans pour autant le sentir mais les symptômes sont loin d’être invisibles. Selon les données nationales de Santé PubliqueFrance, plus de 54.000 cas de Lyme ont été recensés en 2016. Vous voulez tout savoir sur la tique et la maladie de Lyme, continuez de lire !

Les symptômes les plus courants de la maladie de Lyme

Les symptômes peuvent être différents d’une personne à une autre mais voici quelques-uns des plus courants : fatigue, symptômes pseudo-grippaux, mal de tête, éruption cutanée autour du lieu de la morsure, nausée, frissons ou fièvre. 

Plusieurs mois ou semaines après une morsure, ces symptômes peuvent être remarqués : des ganglions lymphatiques enflés, spasmes musculaires, raideur au cou et maux de tête graves, gonflement, vision floue ou douleur aux yeux, frissons ou sueurs nocturnes inexpliqués, picotements, engourdissements ou douleurs lancinantes dans les membres.

Lorsqu’un cas est plus grave, les symptômes les plus courants sont : rythme cardiaque anormal, difficulté à manger, à respirer, à dormir et à parler, perte de mémoire, brouillard cérébral ou état de confusion, douleur intermittente dans les muscles, les tendons, les os et les articulations, convulsions et troubles du système nerveux, paralysie partielle du corps

Connaissez-vous les tiques ?

Ce sont de petits insectes de la famille des acariens. Ils ont huit pattes et sucent le sang. Ils peuvent aussi être sans danger et sans aucun symptôme, mais une tique infestée peut aussi être mortelle.

Quand une tique est complètement développée, elle devient aussi grosse qu’un pois, sa couleur peut varier du blanc au brun en fonction de son développement et du fait qu’elle soit gorgée de sang ou pas. La tique s’attache facilement aux vêtements, aux animaux et aux humains. Elle se fixe sur la peau pour pouvoir mordre et aspirer du sang. Pendant ce temps, la tique infestée par la maladie de Lyme place la bactérie profondément dans la peau et plus tard dans le sang, ce qui provoque des infections

Comment prévenir les morsures de tique ?

Si vous devez vous rendre dans des zones où vous pouvez rencontrer des tiques, suivez ces conseils :

  • Ne vous promenez pas dans les zones d’herbes hautes, de buissons et de bois.
  • Vous pouvez repérer les tiques plus facilement si vous portez des vêtements de couleur claire.
  • Assurez-vous que les chaussures que vous portez sont à bout fermé. Les chaussettes doivent être sur votre pantalon.
  • Utilisez toujours des insectifuges et des chemises à manches longues.
  • Douchez-vous après votre balade et inspectez bien votre corps.

Les animaux domestiques et les enfants doivent être bien contrôlés, en particulier dans les cheveux, dans le nombril, autour et dans les oreilles et sous les bras.

Comment se défaire d’une tique ?

Ces insectes ne tombent pas après avoir mordu, ils restent collés à la peau. Et il est important de savoir que plus la tique reste sur la peau plus le risque de transmission de la bactérie augmente, assurez-vous de l’enlever 12 heures maximum après la morsure. N’essayez pas d’écraser ou d’éliminer la tique, car elle pourrait laisser sa piqûre dans la peau. Les bactéries seront également transférées sur les doigts.

Utilisez un tire tique vendu en pharmacie ou sinon une pince à épiler que vous devez bien désinfecter. Essayez de saisir la tique près de la peau et de tourner doucement jusqu’à ce qu’elle se décroche. 

Ne jetez pas la tique car elle peut toujours mordre. Gardez-la dans un mouchoir ou un bout de scotch et apportez-là à votre médecin dès que vous remarquez un symptôme.

Selon un article du Figaro, vous pouvez désormais participer à la recherche sur les tiques et les maladies qu’elles transmettent en déclarant votre piqûre sur l’application Smartphone Signalement tique ou directement sur le site citique.fr

Lire aussi Pourquoi bavons-nous de la bouche pendant le sommeil ?

Contenus sponsorisés