Quels sports pour les adolescents ?

L'été est la saison idéale pour encourager votre enfant à se mettre au sport. Il n'a plus d'obligations scolaires et il a beaucoup de temps libre. Quel sport choisir ?

Le sport, allié incontestable de la santé

jeune fille papa tennis

Une jeune fille fait du sport avec son papa – Source : spm

C’est enfoncer des portes ouvertes que de dire que le sport apporte de grands bénéfices à la santé. Pour chaque organe de notre organisme, le sport apporte des bénéfices bien particuliers.

Avec l’activité physique, les poumons sont libérés et on respire mieux ; le cœur est renforcé et les muscles sont plus toniques ; on digère mieux les aliments et la flore intestinale est plus équilibrée grâce à l’activité sportive, il faut le savoir.

Enfin, il faut rappeler que le sport est également très bénéfique pour la chimie cérébrale ; il permet d’apporter de la bonne humeur et de lutter contre le stress et l’agressivité. Tous ces bénéfices sont accentués pour le jeune adolescent qui passe par une période critique de sa vie.

L’intérêt personnel de l’enfant d’abord

enfants piscine

Des enfants dans la piscine – Source : spm

Il est très important de laisser l’enfant choisir l’activité sportive qu’il va faire, même si elle ne vous plaît pas, ou qu’il vous semble que ce n’est pas vraiment du sport, par exemple l’équitation ou la gymnastique. En effet, il n’est pas nécessaire de faire un grand effort ou de transpirer pour que l’activité soit bénéfique. Le sport apporte beaucoup de bénéfices à la santé physique et surtout à la santé mentale et psychologique ; c’est d’autant plus important pour un jeune adolescent car il passe par une période sensible de sa vie. Il se prépare à entrer dans le monde des adultes, il doit trouver sa place dans le groupe, il doit aimer et accepter son corps, etc. Tout cela peut être facilité par l’activité sportive.

Par ailleurs, si l’enfant est forcé à pratiquer un sport qui ne lui plaît pas, cela peut donner des résultats inverses.

Par exemple, natation, gymnastique ou danse, exposent au regard des autres, et cela peut être mal vécu par un enfant qui a déjà une image problématique de son corps. Il faut donc vraiment écouter les envies de votre enfant et aller dans son sens. L’objectif ce n’est pas de remporter des trophées, ou d’atteindre une certaine performance, l’objectif c’est d’aider l’enfant à dépasser la phase sensible de l’adolescence à travers le sport. Il faut essayer de détecter le besoin subtil de votre enfant.

Pour certains adolescents, le sport permettra de se dépasser : Arts martiaux (judo, aïkido…), lutte, sports collectifs (rugby, foot…) sont alors à proposer à l’enfant. À vous de jouer !

Comment faire ?

Faites de simples propositions à l’enfant et attendez sa réaction, ne l’obligez pas à choisir tout de suite ou à donner son avis. Parfois un adolescent ne veut tout simplement pas parler avec ses parents. Relancez la discussion après quelques jours et ne donnez pas l’impression que vous insistez, car cela peut donner des réactions négatives.

Essayez d’impliquer les amis ou les cousins, les enfants qui ont à peu près le même âge que votre enfant, pour proposer une activité collective. Mais là aussi attention, il ne faut surtout pas insister. Souvent, un adolescent n’a pas envie de fréquenter ses cousins et ses cousines. Il a envie d’avoir ses propres amis, sa propre vie loin de ses parents. Pour lui, il est très important de s’éloigner de ses parents, voire de s’opposer à eux, afin de se construire.

Lire aussi Addiction au sport : quelles conséquences ?

Contenus sponsorisés