x

Quels sont les types de verrues et comment s’en débarrasser ?

Les verrues peuvent toucher toutes les parties du corps et provoquer un inconfort pendant toute la durée de ce trouble dermatologique. Découvrez les types de cette excroissance cutanée souvent bénigne et le traitement contre cette dernière qui peut être virale. Apprenez à les soigner naturellement en quelques jours.

Les verrues peuvent apparaître suite à un virus du papillome humain qui peut infecter la peau mais elle n’est souvent pas dangereuse. Un remède maison peut être efficace contre ce mal qui peut toucher les mains et les pieds. Encore faut-il l’utiliser pendant plusieurs jours pour enlever une verrue durablement et connaître les catégories de ces excroissances qui surgissent sur la surface de la peau.

Qu’est-ce que ces excroissances sur la peau ?

Citée par Doctissimo et rédigée par un pédiatre et un médecin généraliste, la définition des verrues est établie scientifiquement. Ces troubles dermatologiques sont des tumeurs épidermiques courantes et souvent bénignes et concernent jusqu’à 10 % de la population. Elles sont issues d’une contraction du papillomavirus, appelé aussi Vph, une maladie qui peut provoquer des verrues génitales. Le papillomavirus peut également contaminer lors de pratiques telles que le sexe oral.  Le temps entre l’infection et l’apparition des premiers symptômes peut varier entre quelques semaines à quelques mois. Même s’il est possible de soigner une verrue naturellement, avec un cataplasme par exemple, il est impératif de consulter un professionnel de santé. Les dermatologues sauront analyser l’origine de cette zone infectée à cause d’une ou de lésions cutanées qui permettent la prolifération du virus.

Quels sont les facteurs qui peuvent contaminer une personne ?

Plusieurs gestes peuvent exposer à ce trouble transmissible. La fréquentation de piscines, de bains/ de douches publiques ou de terrains de sport est un facteur qui peut provoquer cette contamination potentiellement douloureuse. C’est pour cette raison que dans ces lieux humides, il est important de protéger ses pieds avec des sandales et ne pas marcher pieds-nus dans ces zones de potentielle contamination. Une baisse de l’activité du système immunitaire peut favoriser leur apparition sur la surface de la peau. Cela peut être favorisé par la prise de traitements immunosuppresseurs. Le stress est aussi un facteur qui peut favoriser l’apparition de ces excroissances souvent rugueuses.

Quels sont les types de verrues à distinguer et leurs traitements ?

Plusieurs types de ces troubles dermatologiques que l’on peut attraper dans un lieu humide sont à identifier. Elles se distinguent par la verrue vulgaire, la verrue plane, la verrue plantaire, la verrue filiforme mais aussi les verrues génitales que l’on appelle également les verrues vénériennes ou « crêtes de coq ». Les verrues vulgaires se distinguent par leur aspect dur, leur surface irrégulière et brune et leur présence sur les doigts ou les mains. Ces dernières ont un caractère contagieux particulièrement chez l’enfant qui peut les contracter par contact direct. Si une seule verrue peut apparaître, d’autres peuvent également surgir et entourer ce que l’on appelle une « verrue-mère » qui peut être plus grosse que les autres. Les verrues planes se manifestent par des micropapules de couleur rose foncé qui peuvent atteindre un diamètre de 1 à 2 mm. Elles apparaissent généralement sur le front les mains et les doigts. Ces excroissances se soignent avec des pommades ou une technique d’électrocoagulation appelée l’étincelage. Les verrues plantaires sont localisées sur la plante des pieds et peuvent avoir plusieurs aspects et être douloureuses lors d’une pression. Elles sont souvent soignées par les spécialistes grâce à de l’azote liquide. La forme vénérienne est l’objet de nombreuses récidives et se trouve sur les organes génitaux masculins ou féminins-tels que la vulve- et se transmet lors des rapports sexuels.  Elles sont en générale bénignes mais l’apparition des symptômes peut prendre jusqu’à un an.  Pour s’en protéger, le port de préservatif est indispensable. Certains papillomavirus peuvent favoriser l’apparition d’un cancer lorsqu’il existe une lésion précancéreuse de l’utérus. Cette maladie se caractérise par 5 symptômes que les femmes doivent connaître. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de soigner cette maladie vénérienne mais aussi de prévenir ses partenaires que l’on porte des condylomes. Les verrues filiformes sont plus fines que les verrues dites « vulgaires » et apparaissent sur le visage, la bouche ou le cou. Elles sont plus fréquentes chez les hommes car elles sont issues de lésion fréquentes lors du rasage.

La verrue plantaire apparaît sur la plante du pied – Source : Cocooncenter

Quels sont les traitements des verrues en dermatologie ?

Lorsque l’on se rend chez un spécialiste ou un médecin généraliste, il peut recommander, surtout chez l’enfant de s’abstenir de traiter et cela concerne particulièrement la verrue plane qui, après plusieurs semaines, peut disparaître en raison de l’activité du système immunitaire. Parfois, le professionnel de santé peut administrer un kératolytique tel que l’acide salicylique. Ce produit dissout la kératine, un des éléments qui constitue l’épiderme contaminé par cette verrue. Le dermatologue peut administrer plusieurs traitements pour faire disparaitre cette excroissance. La majorité d’entre eux sont très efficace. L’expert peut employer la cryothérapie, thérapie par le froid en utilisant de l’azote liquide qui finit par faire tomber la verrue. L’électrocoagulation superficielle est toute indiquée en cas de verrues multiples et nécessite un bistouri électrique. Le laser au gaz carbonique peut aussi être utilisé pour éliminer ces excroissances. Une verrue dite « atypique » peut être à l’origine de démangeaisons et peut saigner. Celle-ci peut apparaître sur un grain de beauté. Cette verrue doit être retirée et auscultée par un anatomo-pathologiste. Il est important d’être réactif en présence de cette dernière.

Une verrue douloureuse peut apparaître sur la main – Source : DicoAdo

Quels sont les remèdes naturels pour soigner les verrues ?

Les remèdes de Grand-mère pour soigner les verrues sont efficaces quand celles-ci sont vulgaires et nécessitent simplement l’action du système immunitaire. Leur emploi sert à éliminer cette excroissance plus rapidement avec des astuces efficaces. Vous pouvez par exemple frotter matin et soir une gousse d’ail coupée en deux sur la verrue ou appliquer de la chélidoine [ndlr : herbe à verrue] qui peut être efficace contre cette contamination. Ces remèdes naturels ont été compilés sur le site Passeport Santé et recommandés par la généraliste Catherine Solano. D’autres remèdes courants peuvent aider à éliminer la verrue plus rapidement. Pour soigner une verrue plantaire, le vinaigre de cidre peut être une solution toute indiquée. Et pour cause, il s’agit d’une solution acide qui ramollit cette excroissance infectée. Une autre astuce pour éliminer la verrue plantaire est de placer son pied dans une bassine d’eau chaude remplie de deux poignée de gros sel pendant trois jours. La verrue se décollera peu à peu de la peau. Pour utiliser ce remède, il faut faire bouillir 150 ml de ce liquide pendant 5 minutes et le laisser refroidir. Vous pourrez ensuite l’appliquer à l’aide d’une boule de coton sur la zone concernée pendant 5 minutes. Pour voir des résultats concluants, il faudra utiliser cette technique au moins trois jours. Un cataplasme d’ail- une plante aux nombreux bienfaits–  appliqué pendant la nuit peut également aider la verrue à réduire de volume si vous l’utilisez pendant quatre jours. Nettoyez ensuite à l’eau tiède et au savon au Ph neutre. Pour rappel, il est recommandé de prévenir votre médecin que vous utilisez des traitements naturels. Ceux-ci sont réservés aux formes les plus bénignes de verrues. Si ces dernières persistent ou s’aggravent, cessez la technique et demandez plutôt conseil à un dermatologue spécialisé dans cette infection. Ces recommandations ne sont absolument pas indiquées pour les verrues vénériennes qui demandent un soin médical et un traitement médicamenteux.

Contenus sponsorisés
Loading...