Quels sont les symptômes de la Lèpre ?

Plusieurs cas de lèpre ont été observés au Mexique, à Quintana Roo et dans plusieurs états du pays. Découvrez quels sont ses symptômes de cette maladie qui est très infectieuse et qui touchent les membres. 

Apparue environ 600 ans avant Jésus Christ, la lèpre est une maladie chronique très infectieuse. Si aujourd’hui elle ne touche que les pays tropicaux et dispose d’un traitement, plusieurs cas ont été diagnostiqués dans plusieurs états du Mexique, comme relayé par le Heraldo Mexico. Les symptômes de cette maladie qui peut conduire à l’amputation sont très spécifiques.

Une alerte de lèpre au Mexique

Après la pandémie de Covid-19, une maladie qui a débuté en Chine et qui a touché le monde entier, le Mexique, ce pays d’Amérique latine est ébranlé par une autre maladie qui fait des ravages parmi ses victimes. Parmi les états touchés, Quintana Roo et d’autres villes dans lesquelles on a observé des cas de contamination. Il s’agit de la lèpre, une affection qui a été l’objet d’une véritable épidémie 600 ans avant J.C.

Celle-ci se transmet, comme le coronavirus, par gouttelettes émanant de la bouche et du nez. Elle se développe lorsqu’il y’a un contact fréquent et étroit avec une personne contaminée. A l’instar du virus de Wuhan, la lèpre est très infectieuse sauf qu’elle peut provoquer la perte des membres.

C’est le ministère de la Santé mexicain qui lance l’alerte en recommandant une « surveillance épidémiologique avec un examen tous les six mois ». L’intérêt : diagnostiquer les infections précocement pour éviter les séquelles graves qui en découlent mais aussi d’éviter d’autres contaminations.

Qu’est-ce que la lèpre ?

Due au bacille Mycobacterium leprae, la lèpre est une maladie au fort potentiel de contamination malgré son lent développement chez la personne malade. Cette affection grave se distingue en deux types : paucibacillaire, avec jusqu’à 5 lésions cutanées insensibles et multibacillaires avec plus de 5 lésions également insensibles.

Ceux qui sont atteints de la forme dite « lépromateuse » sont susceptibles de contaminer les autres. Et pour cause, ils éliminent les bacilles, des bactéries en forme de bâtonnets, par leur nez et leur bouche. Les vecteurs de contamination sont la salive.  Une mauvaise hygiène peut être un terreau fertile d’infection.

Quelles sont les caractéristiques de la lèpre ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 216 106 cas de lèpre ont été recensés à travers le monde. Seulement, cette maladie se distingue par sa lenteur d’évolution puisque les symptômes peuvent se développer jusqu’à 5 ans après la contamination. Pour quelques cas, cela peut même aller jusqu’à 20 ans. Lorsqu’une personne la contracte, sa peau, ses voies respiratoires supérieures, ses nerfs périphériques et aussi ses yeux sont affectés.

Si la lèpre est connue aujourd’hui depuis des millénaires, elle bénéficie désormais d’un traitement appelé la polychimiothérapie. Si elle n’est pas soignée précocement, cette affection provoque des lésions progressives et permanentes des tissus qui peuvent même conduire à leur chute.

Quels sont ses symptômes ?

Cette maladie qui peut être incubée jusqu’à 20 ans présente des symptômes qui peuvent provoquer l’effondrement des membres. Les premiers signes, selon Doctissimo, sont une sécheresse de la peau, des sensations de picotements mais aussi des lésions cutanées qui peuvent anesthésier la peau.

Ainsi, le patient peut ne ressentir ni le froid, ni la douleur ni encore la chaleur. Lorsque le patient bénéficie d’un traitement, cette maladie peut disparaître en 2 ans avant une mise en observation. Un an plus tard, les médecins peuvent parler d’une guérison.

La deuxième étape de la lèpre non contagieuse

Si le malade passe le cap de ces premiers symptômes, la lèpre peut évoluer en un type dit tuberculoïde. Ce dernier conduit à des fourmillements mais aussi une anesthésie en un premier temps. Peuvent s’ensuivre après leur apparition des troubles moteurs comme des troubles trophiques, une altération du squelette, une fonte musculaire, une kératite ou une inflammation de la cornée.

Autant de symptômes potentiels qui eux, sont non contagieux. Des atteintes nerveuses sont le plus souvent observées. Jacinto Convit a longuement travaillé pour rechercher le vaccin contre cette maladie potentiellement mortelle.

Quels sont les symptômes de la lèpre contagieuse ?

A contrario de la lèpre tuberculoïde, sa forme contagieuse présente des signes plus importants. Parmi eux, les lépromes, des lésions cutanées visibles et non palpables caractérisées par des macules infiltrées et luisantes.

Elles peuvent toucher plusieurs zones telles que le front, les oreilles, le menton, les arcades sourcilières et d’autres membres. Lors de sa progression, la cloison nasale peut s’effondrer en raison d’une accumulation purulente et hémorragique. En ce qui concerne les séquelles sur le système neurologique, des névrites hypertrophiques et douloureuses peuvent découler de cette forme de lèpre.

Lire aussi Quand les arbres nous disent ce qui se passe sous terre

Contenus sponsorisés