Quels sont les signes du cancer anal ? 6 signes à connaître

Les maladies les plus dangereuses sont celles dont les symptômes passent souvent inaperçus. Le cancer de l’anus est sans équivoque l’une de ces maladies. Ce dernier, asymptomatique aux premiers stades de la maladie, ne finit pas occasionner des signes que lorsque la tumeur grossit et se propage dans les tissus voisins. A cet effet, découvrez 6 signes du cancer de l’anus qu’il ne faut pas ignorer. 

Le cancer de l’anus est une affection qui touche le canal anal. Ses symptômes ressemblent très fortement à ceux du cancer du rectum, il est donc très facile de les confondre. Néanmoins il est aussi très essentiel de les dissocier car les traitements des deux maladies sont totalement différents.

Le cancer de l’anus, une maladie rare

Le cancer épidermoïde du canal anal représente près de 2 % des tumeurs malignes touchant le système digestif. Selon la société nationale de colo-proctologie (SNFCP), celui-ci toucherait 3 fois plus de femmes que d’hommes. On le retrouvait typiquement chez des femmes âgées de plus de 60 ans, néanmoins celui-ci a évolué durant ces dernières décennies. La raison ? L’épidémie de human Papiloma virus. Celui-ci se transmet lors des rapports sexuels. Il faut savoir que près de 40 % des femmes sont infectées par ce virus lors des deux premières années du début de leur activité sexuelle.

Les signes d’un cancer de l’anus

En France, le cancer de l’anus touche environ 1000 personnes chaque année. Ses symptômes sont identiques à ceux observés dans le cas de maladies anales bénignes telles que les hémorroïdes. Il est donc essentiel de consulter un médecin dans les plus brefs délais dès leur apparition. Voici les signesqui devraient vous alarmer :

1. Du sang dans les selles

Lorsque vos selles sont accompagnées d’un fluide rougeâtre s’apparentant à du sang, cela est peut-être dû à un cancer de l’anus. Il n’est aussi pas rare qu’un liquide noir puisse être observé. Le sang se mélange à la matière fécale et en prend la couleur.

2. Démangeaisons de la région anale

Si une gêne, des démangeaisons ou un inconfort se font ressentir après avoir fait vos besoins, cela peut alors indiquer la présence d’une tumeur dans votre canal anal.

3. Écoulement de Mucus

Le cancer de l’anus peut parfois s’accompagner d’écoulement de mucus que vous pouvez retrouver dans vos sous-vêtements ou accompagnant vos selles.

4. Douleur et pression au niveau de la région anale

Si vous ressentez une pression sur votre anus comme une masse qui pèse comme si vous aviez envie d’aller aux toilettes mais qu’il n’y a rien à évacuer,cela devrait vous alarmer.

5. Selles étroites

Il n’est pas rare lorsqu’une personne est atteinte d’un cancer de l’anus d’avoir du mal à déféquer. Les selles étroites et longues prenant la forme d’un « crayon à papier » peuvent être le signe d’un cancer de l’anus.

6. Présence de condylomes dans la région anale

Les condylomes, autrement appelés verrues génitales, sont un symptôme fréquent du cancer de l’anus. Si vous remarquez la présence de verrues au niveau de la région anale, cela peut être dû à un cancer de l’anus.

Il est important si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes de consulter un médecin au plus vite. Le diagnostic précoce étant le moyen le plus sûr d’augmenter ses chances de guérison.

Le traitement du cancer de l’anus

Lorsqu’il est dépisté à temps, le cancer de l’anus se développe très rarement en métastase, seulement 10 % des cas évoluent ainsi. La radio-chimiothérapie est le traitement conseillé lorsqu’il s’agit de ce cancer. La chirurgie ne reste pour cette maladie qu’une solution de dernier recours car elle consiste à amputer l’anus et procéder à une colostomie, une procédure permettant de joindre l’épithélium du côlon à la paroi de l’abdomen.

Lire aussi Cancer de l’anus : 6 symptômes à surveiller

Contenus sponsorisés