Quels sont les bienfaits du jeûne ?

Dans une société de surconsommation où l’abondance alimentaire laisse place à diverses incitations irrationnelles, certains se tournent vers le jeûne pour optimiser leur bien-être. Qu’il s’agisse d’un besoin religieux ou d’une pratique thérapeutique, le jeûne fait de plus en plus parler de lui pour ses multiples bienfaits. Démêlons le vrai du faux.

Maladies cardiovasculaires, diabète, surpoids ou obésité sont autant de risques liées à la surconsommation alimentaire. En connaissance de cause, de nombreuses personnes ont décidé de changer leurs habitudes alimentaires et d’opter pour un jeûne ponctuel.

Yoshinori Ohsumi

En outre, cette pratique a inspiré de nombreux chercheurs. En 2016, Yoshinori Ohsumi, professeur à l’institut de technologie de Tokyo a reçu le Prix Nobel de physiologie et de médecine pour ses travaux sur l’autophagie. Un mécanisme qui s’appuie sur le jeûne pour permettre aux cellules de l’organisme de se réparer et de maintenir leurs fonctions, comme l’explique Patricia Lemarchand, enseignante-chercheuse au CHU de Nantes à France Culture.

Yoshinori université

En effet, si le jeûne fait autant parler de lui, c’est surtout parce qu’il permet de faire une pause et de laisser son organisme se reposer. Cependant, il est important de souligner que le jeûne ne peut être pratiqué trop longtemps, au risque de mener à une dénutrition et à la perte de la masse musculaire. Ainsi, le Dr Jean-Michel Cohen, spécialiste en nutrition, recommande le jeûne de courte durée, afin d’éviter tout danger pour la santé.

Plusieurs façons de jeûner :

Si le jeûne est une pratique très répandue, chacun s’y prend à sa manière pour l’adapter à sa routine.

1.Le jeûne de 24 heures :

Ce type de jeûne consiste à ne pas s’alimenter pendant toute une journée, soit 24 heures. Ainsi, la personne peut prendre son petit déjeuner, puis passer le reste de la journée sans manger et reprendre son alimentation le lendemain à la même heure.

jeûne de 24 heures

2.Le jeûne séquentiel :

régime séquentiel

Ce jeûne consiste à ne plus s’alimenter pendant 12 à 16 heures et à s’octroyer une plage horaire de 8 heures où l’on peut manger, comme l’explique le Dr Saldmann, cardiologue nutritionniste. En pratique, la personne peut sauter le petit-déjeuner, et manger de midi à 20 heures. Néanmoins, elle peut boire durant la période de jeûne de l’eau, du café, du thé et tout autre boisson non calorique pour combler la faim.

3.Le régime 5 :2 :

régime 5-2

Cette méthode, qui correspond au jeûne intermittent, consiste à s’alimenter normalement 5 jours par semaine, et à restreindre son apport alimentaire à 500 calories pour les femmes et à 600 pour les hommes pendant 2 jours. Ainsi, la personne choisit les deux jours de la semaine qui lui conviennent pour pratiquer cette diète.

Les bienfaits du jeûne sur le corps

Vous l’aurez compris, le jeûne est une pratique qui s’adapte aux capacités, aux envies et aux bienfaits escomptés par chacun. Voici les avantages du jeûne sur le corps :

1.Booste la perte de poids

Certaines personnes décident de jeûner pour perdre du poids et retrouver une silhouette plus harmonieuse. Selon une étude, la restriction alimentaire participe à l’augmentation de la dépense énergétique au repos. En effet, pendant un jeûne, le corps sécrète de la noradrénaline, une hormone qui stimule le métabolisme au repos et qui réduit les graisses corporelles.

2.Améliore le taux de glycémie

Dans une expérience scientifique réalisée sur des personnes souffrant de diabète de type 2, le jeûne intermittent a permis de réduire significativement le taux de glycémie. Ainsi, même si des recherches supplémentaires sur le sujet s’avèrent nécessaire, le jeûne intermittent pourrait représenter une approche préventive du diabète de type2.

3.Réduit le risques de maladies inflammatoires

Quand on cesse de s’alimenter pendant plusieurs heures, les marqueurs inflammatoires affichent des taux plus bas. Ainsi, un jeûne intermittent réduit le risque de souffrir d’un syndrome inflammatoire et ce, tout en réduisant le taux de graisses dans le corps.

4.Prend soin du cœur

Un taux élevé de cholestérol ou une hypertension artérielle sont autant de facteurs qui peuvent provoquer des maladies cardiovasculaires. Mais une étude montre qu’un jeûne de 3 semaines sous surveillance médicale a permis de réduire la pression artérielle et du taux de cholestérol chez des personnes obèses.

femme jus d'orange pc

5.Améliore les performances cognitives

Le jeûne intermittent a fait ses preuves in-vivo pour améliorer certains processus cognitifs. Ainsi, jeûner pendant quelques heures peut être bénéfique pour améliorer les fonctions cérébrales et booster les mécanismes d’apprentissage et de mémorisation.

sandwish nappe

6.Aide à vivre plus longtemps

Si le jeûne est de plus en plus pratiquée dans les quatre coins du monde, c’est pour tous les avantages qu’il offre à l’organisme. Selon les scientifiques, la restriction alimentaire imposée lors d’un jeûne favorise la longévité. Dans un article du Dr Saldmann relayé par RTL, ce dernier explique que le jeûne séquentiel stimulerait le processus d’autophagie, permettant par la même occasion de pallier les excès auxquels nous sommes de plus en plus nombreux à succomber.

Lire aussi 8 exercices pour les femmes de plus de 40 ans pour avoir l’air plus jeune

Contenus sponsorisés